Depression après adoption

Alice-Martin
Alice-Martin

Bonjour,

Je me permets de vous écrire car je suis totalement démuni. 

J'ai adopté une jeune chienne d'un an. C'était un projet réfléchis. Il y a plusieurs années nous avions déjà un chien, et je ressentais vraiment le besoin de retrouver un compagnon à 4 pattes. Nous avons clôturé le jardin, avons tout préparé, nous ne parlions que de cette adoption.

J'avais tellement hâte. Elle est arrivée hier après midi, j'étais si heureuse. 

On est arrivé à la maison et là l'angoisse. Je me sents mal, j'ai des nausées. Je me pose 1000 questions.  J'ai envi de pleurer et je me demande même si ce n'était pas une erreur. Je n'ai plus aucun appétit. 

J'ai tellement honte et je me sents si coupable.

En plus elle est super, caline, gentille avec les enfants, fofolle mais normal elle a 1 an. Je ne peux rien lui reprocher. Mais je ne vais pas bien. Je suis en stress et angoisse sans arrêt. Je me sents triste.

Je joue avec elle, je la caressé, la promène. Mais ce stress et cette tristesse ne part pas. Je ne comprends pas!

Quelqu'un a t'il déjà vécu un moment comme cela?

Merci beaucoup pour vos réponses.

4 réponses
Blue_Cat
Blue_Cat

Bonjour,

Ce stress important que vous ressentez est très fréquent juste après une adoption. On se pose mille questions et on se demande si on ne devrait pas faire marche arrière au plus vite. Je l'ai ressenti à CHAQUE adoption pour mes animaux. Deux semaines plus tard, il aurait fallu passer sur mon cadavre pour me retirer l'animal... 

ProvetoJuniorConseil
ProvetoJuniorConseil
Une Junior Entreprise est une association à but non lucratif (loi de 1901) implantée au sein des Grandes Écoles ou des Universités Françaises qui réalise des études ayant une vocation...
  • Expert vérifié
    icon social_medias_rewards_rating/star

Bonjour,

Laissez du temps au temps. Votre adoption ne date que d'hier. Un nouveau chien reste un chamboulement dans une vie. Peut être inconsciemment avez vous encore en tête votre Ancien chien et qu'une présence canine vous rappelle la perte de celui-ci. Il est normal et sain de douter lors de l'arriver d'un nouveau compagnon à quatre patte. Cela signifie que vous avez bien conscience de tous ce qu'implique d'avoir un chien et cela perturbe votre quotidien. Dans votre cas votre adoption a été murement réfléchie donc à priori vous avez tout prévu (en tout cas presque tout, l'imprévu faisant parti de la vie). Ce que la SPA a validé en vous confiant un chien. N'hésitez pas à en parler aux personnes faisant partie de votre foyer afin d'en un premier temps de pouvoir peut être prendre un peu vos distance afin de vous familiariser à sa présence (en faisant qu'un autre la promène plus souvent). Ceci est temporaire bien entendu mais cela ne fait qu'un jour que ce chien est dans votre foyer, ce n'est pas anormal que vous vous sentiez perdu et ayez besoin de temps. Si ce mal être persiste n'hésitez pas à faire un point avec un professionnel ou demander l'avis d'une tierce personne.

Bien à vous,

Julie

" Étudiant(e) vétérinaire, chargé(e) de mission pour la Junior-Entreprise ProVéto Junior Conseil "
Alice-Martin
Alice-Martin

Bonjour, merci 1000x pour votre réponse, ça me fait du bien de lire ça, si vous saviez !

Merci d'avoir partagé votre expérience avec moi. 

 

Docline
Docline

Je pense que ce sont les personnes perfectionnistes qui souffrent de ce genre de symptômes

Dîtes vous bien que le maître -la maîtresse parfait(e) n'existe pas, on fait comme avec les enfants, on s'efforce d'être la meilleure possible en sachant que de toutes façons on reste plein de défauts, et en fait c'est très bien comme ça.

Votre nouveau chiot a besoin de se sentir en sécurité, ça doit être votre premier objectif. Il n'est pas trop difficile à mettre en place.

Puis l'objectif sera de créer du lien. Cela ne se fera qu'avec le temps - et bien sûr les activités partagées.

 

Confirmation de la suppression

Êtes vous sûr de vouloir supprimer ce message ?