Angoisse accueil chiot

LeaCarre
LeaCarre

Bonjour, dans quelques semaines nous allons avoir un chiot.


Mon ami a toujours voulu un chien et j'étais pas contre mais on avait jamais l'espace, le temps, l'argent...

Puis on a eu notre maison, des taff stables, une sécurité financière relative alors la question du chien est revenue, il arrive bientôt.

Sauf que plus ça approche plus j'angoisse. Je vois plus que les inconvénients. J'ai peur de mal faire, de mal élever le chien, qu'il fasse trop de bêtises et que j'arrive pas à gérer... (j'ai déjà prévu des cours avec un éducateur). Mon conjoint me dit "calme toi c'est qu'un chien"... J'essaie de beaucoup me renseigner sauf que plus je lis des choses sur l'accueil d'un chiot plus je flippe (du genre : "il faut être présent H24 7j/7 pour le chiot / pas d'absences de plus de 3h/jour si non c'est pas la peine")... Ouais mais nous on bosse en fait... On s'est arrangé pour le faire garder / être présents 5j/7 mais y'aura quand même 2 jours où le chien va rester seul la journée... On peut pas le faire garder plus clairement on a pas le budget. Bref je me dit qu'on fait peut etre une bêtise, j'ai parlé à mon conjoint de ne plus prendre le chien il n'envisage même pas cette option et me dit que ça va bien se passer... Vous vous en êtes sortis avec vos chiots ? 

3 réponses
Docline
Docline

C'est quoi comme chien ? Il aura quel âge exactement ? Vous l'achetez à qui ?  (je veux dire: élevage en batterie, petiot élevage, famille qui a laissé une portée exceptionnele etc)

Mais dans tous les cas de figure, un chien c'est 2 ans d'investissement, d'engagement de sa personne, il ne faut pas le cacher.

Si les 2 premières années se passent bien, le reste est super sympa normalement

Si les 2 premières années sont ratées, vous pouvez ramer les douzes suivantes bien souvent

Gentils Geants
Gentils Geants

"il faut être présent H24 7j/7 pour le chiot / pas d'absences de plus de 3h/jour si non c'est pas la peine"

 

Bonsoir,

 

Alors rassurez vous, il n'est pas obligatoire d'être chômeur, rentier ou retraité pour avoir un chiot.

 

Un chiot dort 16 h par jour. A vous de vous en occuper quand vous êtes présents pour tisser des liens solides.

 

C'est plus important de construire une bonne relation au départ que de se préoccuper des problèmes d'éducation.

 

Commencez par déstresser. Ça aussi c'est important.

" Les bouquins, c'est parfois bien mais cela ne fera jamais le poids face à l'expérience. "
ProvetoJuniorConseil
ProvetoJuniorConseil
Une Junior Entreprise est une association à but non lucratif (loi de 1901) implantée au sein des Grandes Écoles ou des Universités Françaises qui réalise des études ayant une vocation...
  • Expert vérifié

Bonjour, 

 

Vous semblez être bien renseignée sur les besoins des chiens et vous semblez vouloir tout faire pour assurer le bien-être de votre futur chiot, c'est très positif ! Vos préoccupations sont légitimes et ce sont effectivement des choses importantes auxquelles il faut réfléchir.

 

On conseille souvent d'adopter un chiot durant des périodes de vacances, c'est l'idéal. En effet, les 2 ou 3 premières semaines peuvent être compliquées car le chiot n'est pas encore propre et il faut le surveiller constamment si l'on veut éviter au maximum les accidents dans la maison. Le chiot risque également de pleurer les premiers jours lors de vos absences et la nuit, mais cela devrait cesser en 3-5 jours, voire plus tôt. 
Si vous n'êtes pas disponibles 24h/24 les premières semaines, ce n'est pas dramatique non plus, mais gardez en tête qu'il risque d'y avoir beaucoup d'accidents (pipis et cacas) dans la maison et que l'apprentissage de la propreté risque de mettre un peu plus de temps. Les premières semaines suivant l'adoption sont souvent épuisantes et frustrantes car on a l'impression de mal faire et de ne pas arriver à gérer. On appelle ce phénomène "puppy blues", n'hésitez pas à lire des articles sur ce sujet sur internet, cela pourra vous rassurer et vous montrer que vous n'êtes pas la seule dans cette situation. 

 

Une fois passé le cap des 2-3 semaines d'adaptation, des absences de plus de 3 heures ne devraient poser aucun problème si votre chien a été habitué progressivement à rester seul. Si quelqu'un est présent avec le chien au moins 5 jours sur 7, c'est très positif et votre chien devrait être bien dans sa tête.

 

Gardez cependant en tête qu'un chiot ne peut pas être propre avant 3 ou 4 mois car leur sphincters urinaires ne sont pas encore totalement formés, il risque donc d'y avoir des accidents lors de vos absences durant les premiers mois.
Notez également qu'il est conseillé de donner 3 repas par jour aux chiots jusqu'à 6 mois. Il faut donc idéalement que quelqu'un puisse rentrer le midi (ou prévoir une gamelle programmable?)

 

Lors des 2 jours où le chien restera seul, combien d'heures consécutives sera-t-il seul ? Prévoyez des grandes promenades avant et après votre absence pour bien le défouler. Laissez-lui à disposition des jouets (notamment jouets avec de la nourriture dedans type Kong, balle distributrice de friandises...).

 

Bon courage et faites-vous confiance ! Vous verrez rapidement qu'un chien est certes source de contraintes et demande du temps, mais que la relation que vous créerez avec lui sera très précieuse et inestimable.

Agathe

" Étudiant(e) vétérinaire, chargé(e) de mission pour la Junior-Entreprise ProVéto Junior Conseil "
Confirmation de la suppression

Êtes vous sûr de vouloir supprimer ce message ?