Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Depression depuis l'arrivé de mon chienGénéral

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 5 ans
Bonsoir ou bonjour à tous et à toutes.

Voila je viens poster un message sur le forum depuis que j'ai adopté un chiot j'ai un problème, pas avec le chiot (une femelle labrador de 2 mois) directement, mais plutôt avec mon comportement et mon ressentis depuis qu'elle est arrivée chez moi.

Commençons par le début, depuis que je suis né, j'ai toujours été entouré de chat ( en 26 ans, un peu plus d'une dizaine se sont succédé à mes côtés l'une d'entre elle étant même venu au monde dans mon lit lorsque je n'avais que trois ou quatre ans), mais très peu de chien, même si j'ai été en contact régulièrement avec eux. Pourtant, depuis quelques semaines, aidé en cela par un profond sentiment de solitude que mon chat actuel ne parvenait pas à combler, j'ai décidé d'adopter un chiot, mon choix s’étant naturellement porté vers les Labradors une race que j’affectionne particulièrement.

Après des semaines passés à réfléchir, me renseigner et acheter tout se dont j'avais besoin, je pensais être prêt pour l'arrivé de Sorcha (mon chiot). Malheureusement, il semble que cela n'ai pas suffit. Depuis qu'elle est là je navigue entre deux états : la joie d'abord et un profond sentiment de dépression aidé en cela par le fait que Kaze, mon chat, ne rentre plus à la maison, se contentant de regarder de loin en miaulant quand je sors Sorcha la nuit. Cela va assez loin vu que je me retrouves à fondre en larmes (particulièrement le matin et le soir) et que je n'arrives pas à dormir (et ce n'est pas à cause du chiot, bien qu'elle soit un peu pénible, elle fait relativement peu de bruit), sans doute parce que j'attends le retour du chat ce qui n'arrive pas. Ce qui me met dans un état d'épuisement mental assez conséquent, surtout que travaillant dans la restauration, on peut pas dire que je me tournes les pouces au boulot.

Je ne sais pas trop quoi faire ni d'où ça vient. Avez vous déjà vécu ce genre de chose ? Si oui comment avez vous régler le problème ?
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
Hello!

Ça fait combien de temps qu'elle est chez toi?
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
Je crois que ta "dépression" n'est pas du tout lié à tes animaux. Vu que tu la ressentais déjà avec tes chats et maintenant, ça se reproduit avec ton chiot. Les animaux sont à mon sens très important pour un bon équilibre, ils ont ce pouvoir d'apaisement lorsqu'on va mal. Mais parfois, il faut aussi chercher ailleurs de l'aide et je pense que tu devrais régler ce problème chez un psy. Lui parler te permettra de voir autrement ta vie et d'approcher différemment tes problèmes. Seulement le psy pourra comprendre d'où vient cette baisse de régime qui est surement lié à des soucis familiaux, environnementales, etc.
Et non, allez chez un psychiatre ou psychologue, ne veut pas dire qu'on est fou !

Le fait que ton chat Kaze ne rentre plus à la maison est pour moi un autre problème aucunement lié à ta "dépression". Je crois que Kaze est jaloux du nouveau venu ou bien il est déstabilisé parce qu'un autre animal vit sur son territoire. Pour cela, il faudra lui laisser du temps afin qu'il accepte le chiot et qu'il s'habitue à cette nouveauté. Il est important que tu utilises la même durée de jeu/de câlins avec les deux animaux. Il ne faut pas en délaisser un au détriment de l'autre. Si ton chat ne veut pas rentrer, tu peux l'appâter avec de la nourriture, un bon bout de bifteck ou de jambon devrait le motiver.
A house is not a home without dog.
Reporter un abus
Pub
Posté par Ancien utilisateur il y a 5 ans
Je rejoins ce que dit Eurydice.
Je sais par expérience que les animaux sont d'une immense aide, quand on a des problèmes de santé ou juste quand ça va mal, que l'on se sent seul.
Mais ce n'est pas la réponse à tout. Dans ton cas je pense que tu as un grand besoin de parler à quelqu'un.


Pour ton chat, j'ai envie de dire que c'est un peu normal ce qu'il vit. La cohabitation au début n'est pas évidente, surtout quand c'est le chien qui arrive après le chat. Mais avec du temps et de la patience, il devrait réussir à s'aimer ou du moins à se tolérer. Ne t'attends pas à ce que ton chat redevienne totalement comme avant, il y aura forcément quelques changements. Il est important que tu continues à donner autant d'attention à ton chat et à ton chien, et faire en sorte que les habitudes de ton chat ne soient pas trop chamboulées. Surtout n'essaye pas de forcer les rencontres entre eux, ça viendra à leur rythme, à toi de surveiller le déroulement, sans trop intervenir. Il faut leur laisser le temps de s'apprivoiser, et laisser le temps à ton chat de s'habituer à ce nouveau compagnon :)
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
Je crois que Isil à raison, tu dois laisser le temps à ton chat de "tolérer" son nouveau compagnon. Le temps va être ton allié.
En ce qui concerne ton mal intérieur , si tu dois entreprendre une thérapie , il faut vraiment que tu te sente prête. Bisous
soso 24
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
Je pense que ça vaut effectivement le coup de te demander si ton mal n est pas antérieur à l acquisition de ton chiot.
Mais il faut aussi savoir que parfois l arrivée d un chien, ce n est pas tout rose et ce n est pas toujours le coup de foudre. Je le sais car je l ai vécu. J avais mûrement réfléchi avant de prendre la décision d acheter mon papillon. Et une fois que c était décidé, j ai attendu quatre mois pour avoir celui que je voulais. c était loin d être un coup de tête, alors j ai été très étonnée par ma propre réaction. J ai eu beaucoup de mal à m habituer à cette nouvelle présence et je me suis franchement demandée si j allais un jour aimer ce pauvre chiot tout mignon. Ça me faisait beaucoup culpabiliser et ça m est arrivé de pleurer moi aussi. Mon chiot et moi, on ne se comprenait pas et rien n était comme je l avais imaginé. J ai cherché sur Internet et j ai trouvé que ce n était pas si rare, ce genre de réaction. D autant plus qu un chiot peut être très pénible au début!
Bref, cette situation a duré environ trois semaines. Mais petit à petit, j ai commencé à remarquer que ce petit chiot était très intelligent et très courageux! On jouait beaucoup ensemble, on apprenait des tours. Un lien s est tissé entre nous et aujourd hui, je ne pourrai pas vivre sans ma Lucy!

Tout ça pour dire que les débuts d une nouvelle cohabitation peuvent être difficiles et qu il ne faut pas te mettre dans un état pareil! La complicité viendra et tout sera oublié!
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
En faite, le sentiment de solitude est surtout réapparut avec mon nouveau travail, je fais la saison dans une cuisine et après de longues heures passés à trimer dans la chaleur retrouver une maison vide était légèrement déprimant. Rester seul ne me dérange normalement pas, je peux passer des heures, des jours, voir des semaines à travailler sur mes écrits, en n'ayant comme contact que des mails ou skype.

Quand à Kaze, je sais bien que je dois être patient, mais son absence me tourmente. Il a été avec moi dans presque tous les pires moments de ma vie et le savoir mal à l'aise parce que j'ai introduis un nouvel animal dans son territoire est horrible. Je ne pensais vraiment pas qu'il partirait. Pour moi, il aurait choisi de se cacher dans la maison dans un coin et sortir petit à petit (comme il le fait avec les inconnus). Quant à ses habitudes, je dois avouer que Kaze n'a jamais été vraiment casanier ou plutôt c'était cyclique. Pendant X mois il va faire quelques choses, puis changer pendant un temps, puis changer encore. Pour ce qui est de lui donner de l'intention, vu qu'il est dehors et que dans ce cas il ne se laisse presque jamais approché, c'est donc impossible. J'ai mis de la nourriture déjà dehors, mais il n'est pas venu (les autres chats du quartier non plus, c'est dire comment Kaze a bien installé son territoire.)

Au sujet du psy (que ce soit psychologie, psychiatre ou psychothérapeute), ce sera vraiment mon dernier recours. hormis un cas unique mes contacts ( et avant qu'on me le demande aller le voir est impossible vu que 400 km nous sépares) avec les membres de cette profession ce sont toujours très mal passé (Acharnement médicamenteux, menace d'internement forcé et autre joyeuseté).

Le pire dans tout cela c'est que j'aime ce chiot. Je sais que l'éducation d'un animal prend du temps et qu'elle va faire des bêtises. Ayant été formateur, je connais la valeur de la patience, du calme et de la répétition quand il s'agit d'apprendre quelque chose. Nettoyer ne me dégoute pas (j'ai vu le pire possible en travaillant dans la restauration) sans parler avec les chats malades vieux ou les proies ramené déjà à moitié éventré.

C'est peut-être pour moi le pire, je ne comprends pas pourquoi je réagis comme cela et que ce n'est pas de simple doute. Je n'ai eu que peu de moment où je me suis senti plus mal dans ma vie (Décès de ma mère ou rupture avec mon Ex)

En tout cas, merci d'avoir pris le temps de me répondre.
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 5 ans
Louen,

tu n'est pas capable de comprendre ce qui se passe, tu cherches des explication et il est evident que tu te fais du mal et que tu n'avance pas du tout. Ta depression n'a rien a voir avec les animaux, sinon peut être le rapport que tu as avec eux, mais soit sur d'une chose: ce n'est pas sur internet ni sur un forum que tu vas trouver la solution...
Tu as l'air d'être totalement fermer à l'idée d'aller voir un psycologue, et c'est bien dommage car tu serais pris en charge rapidement par le CHS le plus proche et ils t'aideraient à affronter ton mal être.
En précision:
- le psychologue ne peut pas convenir à tout le monde il ne faut pas hesiter d'en changer si on ne se sent pas compatible

- le psychiatre médicalise le probleme s'il le peut (ordonnance et n'interne qu'en dernier recours)


Commence par aller voir ton medecin traitant, et prends toi par la main, il n'y a que toi pour decider d'aller mieux,

Courage
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
Tukipet a écrit:
« Louen,

tu n'est pas capable de comprendre ce qui se passe, tu cherches des explication et il est evident que tu te fais du mal et que tu n'avance pas du tout. Ta depression n'a rien a voir avec les animaux, sinon peut être le rapport que tu as avec eux, mais soit sur d'une chose: ce n'est pas sur internet ni sur un forum que tu vas trouver la solution...
Tu as l'air d'être totalement fermer à l'idée d'aller voir un psycologue, et c'est bien dommage car tu serais pris en charge rapidement par le CHS le plus proche et ils t'aideraient à affronter ton mal être.
En précision:
- le psychologue ne peut pas convenir à tout le monde il ne faut pas hesiter d'en changer si on ne se sent pas compatible

- le psychiatre médicalise le probleme s'il le peut (ordonnance et n'interne qu'en dernier recours)


Commence par aller voir ton medecin traitant, et prends toi par la main, il n'y a que toi pour decider d'aller mieux,

Courage
»


Complètement d'accord avec Tukipet !
Car en effet, ce n'est pas en venant ici raconter tes problèmes, que tu vas les régler et trouver des solutions. Nous ne pouvons rien faire derrière notre ordinateur. Internet et encore moins Wamiz sont loin d'être des bons endroits pour ce que tu recherches car le problème fondamental n'est pas tes animaux. C'est pour cela que je te proposais d'aller voir un psy. Crois-moi, un bon psychiatre ne va jamais te prescrire des médicaments sauf si c'est réellement nécessaire, en dernier recours ! D'ailleurs, un bon psychiatre ne va jamais t'obliger à prendre des médicaments, tu as toujours le droit de t'y opposer tout comme à tout moment, tu as le droit de stopper la thérapie. Il est possible également que ce soit toi qui aborde le sujet des médicaments et là encore, ton médecin peut te dire qu'il n'est pas pour mais que si tu le désires vous pouvez ensemble trouver un intermédiaire à base de plantes par exemple. Aussi, tu peux très bien suivre une thérapie de 3 ans sans jamais prendre aucun antidépresseur. Je pense que tu as eu de mauvaises expériences en ce qui concerne les psy, tu ne sembles pas être tombé sur les bons ! Je peux donc comprendre que tu sois découragé mais je trouve malgré tout dommage que tu sois autant réticent à cette idée. Parce qu'en vu de tout ce que tu écris, je reste convaincue que tu as grand besoin de te livrer et donc d'avoir un suivi. Et que ce n'est qu'en discutant avec un professionnel que tu trouveras des réponses parce qu'il te permettra de voir autrement ton existence.
A house is not a home without dog.
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
Bonjour Louen!

Je viens de lire ton "expérience" et je suis en train de vivre exactement la même chose!

J'ai donc lu très attentivement les réponses et ça m'a en quelque sorte rassuré... Je ne comprenais pas pourquoi je reagissais comme ça et je prends conscience que je suis tombé en dépression sans doute pour une autre raison (rythme et pression travail peut etre).

Je vais donc en parler à mon médecin traitant que je dois aller voir la semaine prochaine donc ça tombe bien...

J'ai pleuré ce matin, j'ai pleuré ce soir... Donc allez on va faire en sorte que ça s'arrange!

Peux-tu me dire si tu vas mieux et si tu as pris conscience que ça n'avait rien à voir avec l'arrivée du chien?

Merci!
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)