Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Une loi plus stricte pour le bien être des animauxEntretenir son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par Ancien utilisateur il y a 7 ans
nous défenseurs des animaux, devront connaitre la loi concernant les animaux.
j'ai été porter plainte, il y a peu contre un de mes voisins ( rien à voir avec les animaux ), et dans la salle d'attente du commissariat, écrit en grosses lettres, voici les articles que j'ai trouvés :
je leur ai demandé un texte complet, le voici :


Principaux textes de lois réprimant les mauvais traitements à animaux

Article R. 653-1 du Code Pénal
Le fait par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou les règlements, d’occasionner la mort ou la blessure d’un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 3ème classe (450 €).


Article R. 654-1 du Code Pénal …
le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d’exercer volontairement des mauvais traitements envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 4ème classe (750 €).
En application de ces deux articles du Code Pénal, en cas de condamnation du propriétaire de l’animal ou si le propriétaire est inconnu, le tribunal peut décider de remettre l’animal à une œuvre de protection animale reconnue d’utilité publique ou déclarée, laquelle pourra librement en disposer.


Article R. 655-1 du Code Pénal
Le fait, sans nécessité, publiquement ou non, de donner volontairement la mort à un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 5ème classe (1 500 €, amende doublée en cas de récidive).


Article 521-1 du Code Pénal
Le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves ou de nature sexuelle ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende. Le tribunal peut prononcer la confiscation de l’animal et prévoir qu’il sera remis à une fondation ou à une association de protection animale reconnue d’utilité publique ou déclarée, qui pourra librement en disposer. Les personnes physiques coupables des infractions prévues au présent article encourent également les peines complémentaires d’interdiction, à titre définitif ou non, de détenir un animal…


Principales dispositions concernant la protection des animaux de compagnie

Extrait de l’arrêté ministériel du 25 octobre 1982



ARTICLE 3 - Dispositions concernant tous les chiens et tous les animaux de compagnie et assimilés. Les propriétaires, gardiens ou détenteurs de tous chiens et chats, animaux de compagnie et assimilés doivent mettre à la disposition de ceux-ci une nourriture suffisamment équilibrée et abondante pour les maintenir en bon état de santé. Une réserve d'eau fraîche fréquemment renouvelée et protégée du gel en hiver doit être constamment tenue à leur disposition dans un récipient maintenu propre.

ARTICLE 4 a) Il est interdit d'enfermer les animaux de compagnie et assimilés dans des conditions incompatibles avec leurs nécessités physiologiques et notamment dans un local sans aération ou sans lumière ou insuffisamment chauffé. b) Un espace suffisant et un abri contre les intempéries doivent leur être réservés en toutes circonstances, notamment pour les chiens laissés sur le balcon des appartements.


ARTICLE 5 - Animaux maintenus dans un enclos ou dans un local a) Pour les chiens de chenils, l'enclos doit être approprié à la taille de l'animal, mais en aucun cas cet enclos ne doit avoir une surface inférieure à 5m² par chien et sa clôture ne devra pas avoir une hauteur inférieure à 2 m. Il doit comporter une zone ombragée. b) Les niches, les enclos et les surfaces d'ébats doivent toujours être maintenus en bon état de propreté. c) Le sol doit être en matériau dur, et, s'il est imperméable, muni de pentes appropriées pour l'écoulement des liquides. L'évacuation des excréments doit être effectuée quotidiennement. Les locaux doivent être désinfectés et désinsectisés convenablement.


ARTICLE 6 Les chiens de garde et d'une manière générale tous les animaux de compagnie et assimilés que leurs maîtres tiennent à l'attache ou enferment dans un enclos doivent pouvoir accéder en permanence à une niche ou abri destiné à les protéger des intempéries. L'attache est interdite pour les animaux n'ayant pas atteint leur taille adulte.


ARTICLE 7 a) La niche ou l'abri doit être étanche, protégé des vents, et, en été, de la chaleur. La niche doit être sur pieds, en bois ou tout autre matériau isolant, garnie d'une litière en hiver et orientée au sud. En hiver et par intempéries, toutes dispositions doivent être prises afin que les animaux n'aient pas à souffrir de l'humidité et de la température, notamment pendant les périodes de gel ou de chaleur excessive. b) Les niches doivent être suffisamment aérées. Les surfaces d'ébats des animaux doivent être suffisamment éclairées. c) La niche doit être tenue constamment en parfait état d'entretien et de propreté. d) La niche et le sol doivent être désinsectisés et désinfectés convenablement. Les excréments doivent être enlevés tous les jours. e) Devant la niche, posée sur la terre ferme, il est exigé une surface minimale de 2 m² en matériau dur et imperméable ou en caillebotis pour éviter que l'animal, lorsqu'il se tient hors de sa niche, ne piétine dans la boue. f) Cette surface doit être pourvue d'une pente suffisante pour l'évacuation des urines et des eaux pluviales. Les caillebotis doivent être tels qu'ils ne puissent blesser l'animal, notamment les extrémités des pattes.


ARTICLE 8 a) Pour les chiens de garde et, d'une manière générale, tous les animaux de compagnie et assimilés que leurs propriétaires tiennent à l'attache, le collier et la chaîne doivent être proportionnés à la taille et à la force de l'animal, ne pas avoir un poids excessif et ne pas entraver ses mouvements. b) Les animaux ne peuvent être mis à l'attache qu'à l'aide d'une chaîne assurant la sécurité de l'attache pour les visiteurs et coulissant sur un câble horizontal, ou, à défaut, fixée à tout autre point d'attache selon un dispositif tel qu'il empêche l'enroulement, la torsion anormale et, par conséquent, l'immobilisation de l'animal. En aucun cas, le collier ne doit être constitué par la chaîne d'attache elle-même ni par un collier de force ou étrangleur. c) La longueur de la chaîne ne peut être inférieure à 2,50 m pour les chaînes coulissantes et 3 m pour les chaînes insérées à tout autre dispositif d'attache prévu ci-dessus. d) La hauteur du câble porteur de la chaîne coulissante doit toujours permettre à l'animal d'évoluer librement et de pouvoir se coucher.


ARTICLE 9 Aucun animal ne doit être enfermé dans les coffres de voitures sans qu'un système approprié n'assure une aération efficace, aussi bien à l'arrêt qu'en marche ; les gaz d'échappement, en particulier, ne doivent pas risquer d'intoxiquer l'animal.

ARTICLE 10

a) Lorsqu'un animal demeure à l'intérieur d'un véhicule en stationnement prolongé, toutes dispositions doivent être prises pour que l'animal ait assez d'air pur pour ne pas être incommodé. b) Par temps de chaleur ou de soleil, le véhicule doit être immobilisé dans un endroit ombragé.
Article 276-4 du Code Rural
La cession, à titre gratuit ou onéreux, des chiens et des chats et autres animaux de compagnie… est interdite dans les foires, marchés, brocantes, salons, expositions ou toutes autres manifestations non spécifiquement consacrées aux animaux.

Article 276-2 du Code Rural
Tous les chiens et chats, préalablement à leur cession, à titre gratuit ou onéreux, sont identifiés par un procédé agréé par le Ministre de l’Agriculture. Il en est de même, en dehors de toute cession, pour les chiens âgés de plus de 4 mois et nés après la promulgation de la loi du 6 janvier 1999. L’identification est à la charge du cédant.

Tous les chats sont PROTÉGÉSLe chat haret figurait dans certains arrêtés réglementaires permanents (ARP) sur la police de la chasse, en tant qu'animal nuisible pouvant faire l'objet d'une destruction.

Or, le chat haret n'est pas une espèce en soi puisqu'il s'agit d'un chat domestique retourné totalement ou partiellement à l'état sauvage. Le chat haret a déjà été exclu de la liste des espèces de gibier dont la chasse est autorisée (arrêté du 26 juin 1987). Il est retiré de la liste des animaux susceptibles d'être classés nuisibles (arrêté du 30 septembre 1988). Les Maires peuvent faire conduire les chats errants à la fourrière municipale, où ils seront gardés pendant un délai minimum de 8 jours ouvrés et francs. (Article 213-5 nouveau du Code Rural). En conséquence, les chats bénéficient de la même protection légale que les autres animaux domestiques, et notamment les chiens : toute personne infligeant des mauvais traitements ou des sévices graves à ces animaux domestiques sera passible des peines prévues aux articles

- R.654.1 du Code Pénal : amende de 750 €.
ou
- R 521.1 du Code Pénal : amende de 30.000 € et
2 ans d’emprisonnement.

Les animaux dans les immeublesExtrait de Loi n° 70.598 du 9 juillet 1970, modifiant et complétant la loi n° 48.1360 du 1er septembre 1948 :


… Article 10-1 – Est réputée non écrite toute stipulation tendant à interdire la détention d’un animal dans un local d’habitation dans la mesure où elle concerne un animal familier. Cette détention est toutefois subordonnée au fait que ledit animal ne cause aucun dégât à l’immeuble ni aucun trouble de jouissance aux occupants de celui-ci.

II – Les dispositions du présent article sont applicables aux instances en cours.
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
merçi azena !!!!
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 7 ans
désolée pour le long message mais j'ai trouvé cela intéressant, surtout le passage sur les normes pour les abris
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
en tout cas ç'est une bonne idée que tu as eu de mettre ça sur wamiz !!!!!
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
Ah oui ça c'est très bien ,merci Azéna !!!!!
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 7 ans
c'est le but du site !
le policier qui me l'a donné était enragé quand je lui ait dit qu'un chiot était attaché dans mon village , il est allé rendre une petite visite au maître le lendemain, preuve que la loi est de plus en plus appliquée pour ce genre de faits, c'est bien de le rappeler
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
ça au moins ç'est utile !!!!!
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
Oh oui c'est utile de savoir les recours qu'on a quand on constate quelque chose de pas normal !!!!!
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
Ils devraient éditer un livret concernant toutes ces lois et tous ces textes et le proposer au futur propriétaire d'un animal via le vendeur afin de les faire réfléchir un peu plus. Car les gens s'imagine qu'aucune loi existe et qu'ils sont à l'abri de tout alors qu'il n'en est rien.
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
les vétos devraient en donner !!!!!
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)