Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

350 animaux de laboratoires ont été sauvés par une association et recherchent activement des familles

Lundi 26 Avril 2021 | Par Eva Morand
350 animaux de laboratoires

350 animaux de laboratoires ont été sauvés par une association. Elle se lance en quête de familles pour ces animaux ainsi que de soutiens financiers dans ce sauvetage à grande échelle.

Vous ne le saviez peut-être pas, mais samedi 24 avril était la 42 ième journée mondiale des animaux de laboratoire. Une occasion de rappeler que chaque année environ 2 millions d’animaux sont utilisés pour l’expérimentation de nos médicaments et autres recherches à visée médicale. Mais la prise de conscience du bien-être animal a permis d’en sauver certains, le Groupement de réflexion et d’action pour l’animal (le GRAAL) se consacre à leur replacement.

Objectif : éviter toute euthanasie

Après avoir passé la quasi-totalité de leur vie derrière des barreaux, parfois sans lumière du jour ni stimulation quotidienne, 350 animaux de laboratoire recherchent une famille pour un nouveau départ.

Parmi ces nombreux animaux à placer, on trouve :

  • Des animaux domestiques : 30 chiens de race Beagle (dont 10 chiots), 150 rats
  • Des animaux sauvages : 11 primates (pris en charge à La Tanière)
  • Des animaux de la ferme : 90 lapins, 50 coqs, 5 minipigs, 5 chèvres, 15 vaches

L’association s’occupe de leur réhabilitation et tente de leur trouver de quoi leur assurer une retraite digne de ce nom : « Tous les animaux sont en bonne santé. Ce sont les laboratoires qui nous contactent pour les placer. Les chiens sont âgés de trois mois à plus de 10 ans et ont vécu dans des cages. Il y a des jeunes primates et d’autres âgés de plus de 20 ans » explique à l’AFP Marie-Françoise Lheureux, présidente fondatrice de l’association.

Pour sauver il faut donner

Pour les aider, l’association ne dispose que de dons. Aucun soutien financier de l’état n’existe actuellement. Néanmoins, depuis sa création en 2005, le Graal a pu réhabiliter 4600 animaux grâce aux partenariats avec de nombreuses associations de protection animale. Avec ces 350 animaux supplémentaires, elle espère atteindre les 5000 sauvetages à son compteur.

Le refuge « La Tanière » l’a notamment soutenue dans cette démarche en accueillant une vingtaine de primates utilisés pour l’expérimentation.

Mais il est parfois compliqué de trouver une solution pour tous les animaux. L’association explique : « On nous confie de plus en plus d’animaux de ferme et c’est compliqué de placer ces animaux qui ne rentreront pas dans le circuit de la viande, comme des vaches à fistule ou à hublot (une ouverture placée sur le flanc de l’animal pour étudier son fonctionnement gastrique). Ce sont parfois les Directions départementales de la protection (DDPP) des populations qui nous contactent pour trouver des solutions dans des fermes refuges de qualité ce qui nécessite des frais importants ».

Alors si vous souhaitez les aider, n’hésitez pas à vous rendre sur leur site ou sur leur page Facebook, vous contribuerez ainsi à ce que ces animaux puissent (enfin) couler des jours heureux.

À lire aussi : Un chien tremble de tout son corps chez le vétérinaire, ses maîtres donnent une raison qui fait froid dans le dos

Par Eva Morand Crédits photo :

Antonov Roman / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)