Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Attention PifSoigner son chat

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 an
Attention maladie Tabou chez les éleveurs : La PIF, la pire des maladie à mon sens aucun traitement et 100% mortel.
Notre histoire:
Nous avons décidé d'adopter un chaton, notre premier réflexe nous orienter vers un éleveur qui était pour nous un gage de confiance, même s'il fallait y mettre le prix....

- nous adoptons notre petit bristish à 3 mois pendant 3 semaines il joue, il mange bien mais beaucoup même pour u chaton et depuis quelques jours le ventre grossi...

- alerte le chaton arrête brusquement de jouer, nous décidons donc d'aller chez notre vétérinaire qui soupçonne la Pif

- le lendemain autre vétérinaire, ponction, prise de sang quasi certitude

- notre premier réflexe prevenir l'élèvage des clarences cats avec qui nous avions eu des très bon rapport jusque là.
A ce stade nous voulions alerter sachant que l'ensemble de l'élèvage peut-être infecté.
Seule réponse : on ne connait pas la maladie , remise en cause des résultats médicaux... dialogue de sourd!!!

- nous décidons de couper le contact au vu de cette réponse non professionnelle et loin d'être empathique et commercial. A se demander qui est professionnel.
Nous faisons appel à Ufc que choisir puis à notre protection juridique et là le comble aucune proposition car nous avons dépassé de quelques jours le délai pour déceler la maladie!
Nous ne sommes pas vétérinaire ni professionnel animalier!

- chaton décédé à 6 mois après deux mois de souffrance aussi bien pour lui que pour nous. Imaginez voir votre animal se dégrader jour après jour, se dire que l'on va rentrer du travail et le découvrir mort. Sans compter l'état au quotidien du chaton, il n'a même pas pu profiter de sa petite vie ...

-si on parle de l'aspect pécuniaire :
950€ chaton
+ 400€ frais vétérinaires
Sans compter les frais annexes ...

- nous avions l'espoir que nous puissions trouver un accord mais aujourd'hui on nous dit que c'est limite notre faute, il faudrait autopsier notre animal mort depuis plus de 2 mois. Mais bien sûr ajoutons encore une couche au traumatisme et creusons encore plus nos comptes. Et dire qu'on diabolise les animaleries...

Un particulier demuni et dégoûté . Faites attention même avec les éleveurs... si je peux vous aider concernant cette maladie n'hésitez pas
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Bonjour,

Je suis désolée de ce qui vous est arrivé, c'est lamentable… et hélas pas si rare !

J'ai une amie qui a acheté un chat de race chez une éleveuse qui a l'habitude de faire les salons et qui fait des affaires juteuses sur le dos des minous de son élevage depuis des années... sauf que…

Mon amie a acheté son chaton qui est tombé malade le lendemain de l'achat… ventre gonflé, diarrhées en bouses malodorantes… chaton qui ne jouait plus… Je lui ai tout de suite conseillé de voir un véto qui bien sûr a tout de suite fait des prélèvements en vue de PCR pour identifier la cause… il suspectait la PIF… quelques jours plus plus tard, coronavirus positif ! Bien sûr le véto redoutait qu'il y ait mutation du coronavirus, et mon amie a pris contact avec l'éleveuse pour la prévenir car il y avait une portée de 6 chatons qui devaient être dans le même cas. Et bien comme pour vous, l'éleveuse a dit que l'infection ne venait pas de chez elle et que de toute façon ce n'était pas dans les vices rédhibitoires pour annuler la vente. Mon amie a demandé un certificat au véto et a déclenché sa protection juridique et a pris un avocat. Un procès a duré 1 an au bout duquel l'éleveuse a été condamnée à rembourser plus de la moitié de la vente du chaton ainsi que tous les frais véto et des dommages et intérêts… une somme rondelette de près de 4 000€, les frais d'avocat étant pris en charge par son assistance juridique. Quant au chaton, il a subit toute une batterie de traitements… antiviraux, antiinflammatoires, plâtrages, compléments alimentaires… un suivi véto très pointu… Aujourd'hui il a 2 ans et est en pleine forme bien qu'il soit resté une petite nature fragile, mais il est en vie. Des PCR successives sont revenues négatives pour le coronavirus montrant que le chaton s'était débarrassé du virus. Cependant le véto a bien dit que c'était un petit miraculé car dans la plupart des cas, c'est mortel. Reste à espérer que ça servira de leçon à cette éleveuse.

Bonne soirée !
Sauver - Protéger - Aimer
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Merci pour votre retour d'expérience!
Cas similaire éleveuse rencontrée sur un salon, nous avons cru que c'était un gage.de confiance.
Aujourd'hui retour de notre protection juridique qui s'est mis en relation avec l'assurance de l'éleveuse. On nous indique que c'est potentiellement notre chat qui a contaminé le chaton et que nous devons faire une autopsie sur un chat décédé depuis plus de 2 mois. De plus, qui nous dit que notre chat n'a pas été contaminé et par le chaton ?
Nous craignons d'aller en justice et d'être débouté. Si nous avions eu connaissance de cette maladie auparavant nous aurions peut être pu déceler les signes dans les.temps légaux. J'espère aider en mettant notre expérience sur le forum et surtout mettre en garde sur cet élevage!
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)