Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Les dangers naturels pour l'octodon

Octodon
Octodon
Poids :
200 à 300 g
Longeur :
12 à 20 cm
Espérance de vie :
5 à 10 ans
les dangers naturels pour l'octodon

Les prédateurs


Les plus dangereux pour l’octodon sont les rapaces – non que le petit mammifère « bénéficie » de préférences gustatives, mais en raison du mode d’attaque particulier de ces oiseaux, silencieux et par voie aérienne. L’octodon a beau guetter tout bruit suspect, il ne peut déceler le rapace qui fond sur lui, ne créant tout au plus qu’un souffle d’air.

Les principaux ennemis venus des airs sont des aigles et des buses (Geranoetus melanoleucus, Buteo polyosoma, Buteo fuscescens, Parabuteo unicinctus), rapaces diurnes qui peuvent repérer à loisir le petit rongeur en terrain dégagé pendant la journée, et des chouettes (Tyto aiba tuidara , Pseudolapex culpaeus , Athene cuniculada , Bubo virginianus, Tyto aiba), qui profitent de leur nyctalopie pour effectuer quelques prélèvements sur les populations lorsque leur activité est le plus intense. Viennent ensuite les renards – renard de la pampa (Dusicyon culpaeus), renard gris du Chili (Dusicyon griseus) –, le grison (Galictis cuja ), ainsi que certains reptiles, tel le lézard andin (Liolaemus multifloris), et, de façon plus sporadique, le puma, le chat des pampas, le tinamou (un gros oiseau primitif passant l’essentiel de son temps au sol)… La vie de l’octodon n’est pas de toute tranquillité.

Les maladies

Nous traiterons plus loin dans le détail les principales maladies qui peuvent atteindre l’octodon. Certaines sont relativement courantes chez l’animal en liberté ; en captivité, la piètre qualité de la reproduction des conditions de vie naturelles, jointes au stress engendré par des manipulations excessives, fragilisent le dègue du Chili et risquent de favoriser leur apparition. Évoquons pour information les maladies les plus courantes.

Affections digestives : entéropathies (maladies intestinales) d’origine nutritionnelle ou bactérienne.

Affections respiratoires : pneumonie bactérienne (causée par Pasteurella multocida ou Bordetella bronchiseptica).

Affections de la reproduction : infections puerpérales (dues à Escherichia coli , qui entraîne également par septicémie un certain taux de mort-nés au sein des nichées).

Autres affections : cataracte congénitale, fractures, queue scalpée.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)