Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Le mode de vie de l'octodon

Octodon
Octodon
Poids :
200 à 300 g
Longeur :
12 à 20 cm
Espérance de vie :
5 à 10 ans
le mode dei vie de l'octodon

Une vie sous terre

L’octodon est un animal fouisseur. Il vit dans des terriers qu’il creuse jusqu’à parfois 2 mètres de profondeur. Ces domaines souterrains sont constitués de nombreuses galeries reliant diverses chambres. À chaque chambre est dévolue une fonction particulière : l’une sert de lieu de repos, l’autre de cachette, une troisième fait office de resserre à provisions, une quatrième abritera les mises bas, etc.

Du fait de leur profondeur, les galeries conservent une température agréable et relativement stable. L’octodon, qui supporte difficilement les fortes amplitudes thermiques, s’y réfugie pour se garantir des fortes chaleurs de la journée ou du froid de la nuit (notons au passage qu’il n’a pas l’habitude d’hiberner).

Un animal diurne

Prudent, il prend soin d’en camoufler les multiples issues au moyen de brindilles et de feuilles mortes. Si bon nombre de rongeurs vivant dans des terriers sont nocturnes, l’octodon est, à l’inverse, un rongeur strictement diurne.

Toutefois, il fait preuve d’un pic d’activité au moment du crépuscule, lorsque les ombres commencent à noyer les formes et où il devient malaisé de distinguer la nature des mouvements autour de soi. La vue et surtout l’ouïe sont donc des sens très importants chez lui.

Un herbivore très bon grimpeur

Herbivore, il trouve sa nourriture dans la végétation rase mais il la recherche plus volontiers dans les arbres. Il se montre, de fait, excellent grimpeur. Fourrage, graines, racines et écorces forment l’essentiel de son régime et lui fournissent eau et substances nutritives.

Ses plantes de prédilection sont des anacardiacées, des composées, des mimosacées, des graminées et des euphorbiacées. Dans les régions particulièrement arides, les gouttes de rosée représentent pour lui un complément d’eau de boisson.

Animal grégaire, l’octodon vit en colonies qui peuvent comprendre une centaine d’individus. Celles-ci se déplacent peu, surtout en période de gestation, mais se rassemblent à la fin de l’hiver sur un même territoire, en effectif nombreux. Au début de l’été, les multiples naissances viennent augmenter les populations.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)