Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Reproduction du hamster doré

Hamster
Hamster
Poids :
environ 120 g
Longeur :
13 à 15 cm
Espérance de vie :
3 ans

L’accouplement du hamster doré
Incroyablement précoces, les hamsters dorés sont capables de se reproduire dès l’âge de 4 ou 6 semaines. C’est la raison pour laquelle il convient de séparer rapidement les sujets sevrés, pour éviter des naissances imprévues.

Accoupler des femelles trop jeunes, dont l’organisme n’est pas encore parfaitement développé, peut en outre nuire à leur santé et est sans aucun doute déconseillé. Mieux vaut attendre qu’elles aient au moins 8 semaines, voire 12, pour leur permettre d’aborder la gestation dans des conditions optimales.

Dans la mesure où les hamsters dorés sont des animaux asociaux, qui s’élèvent individuellement et qui ont (surtout les femelles) tendance à attaquer le moindre étranger présent dans leur environnement, leur reproduction pose quelques problèmes. La femelle entre en chaleur tous les quatre jours ; peu avant l’oestrus, sa vulve laisse s’écouler un mucus filant, dense et clair. Le matin suivant l’oestrus, le mucus devient opaque et crémeux.

Attention à ne pas prendre ce dernier pour du pus ou un signe de maladie des organes génitaux. Lorsque la femelle est en chaleur, elle adopte une posture dite « de lordose » caractéristique en s’immobilisant la queue en l’air. Cette attitude favorise l’accouplement avec le mâle. Étant donné que la femelle attaquerait d’ordinaire le mâle, mais se montre plus conciliante pendant les chaleurs, la technique pour accoupler les deux sujets consiste à placer la femelle dans la cage du mâle au moment (présumé) de l’ovulation.

Faire le contraire, à savoir mettre le mâle dans la cage de la femelle, augmenterait les risques d’agression de ce dernier. Le début de la soirée constitue le meilleur moment pour tenter l’accouplement. Après avoir transféré la femelle, il convient de surveiller la suite des événements. Si elle attaque le mâle, remettez-la immédiatement dans sa cage et recommencez l’expérience le lendemain soir.

Avant de s’accoupler, les deux partenaires ont l’habitude de se flairer mutuellement : si la femelle est prête, elle adopte l’attitude de lordose et laisse le mâle la couvrir. Le coït se répète plusieurs fois, après quoi la femelle peut être replacée dans sa cage. Il est important de noter la date à laquelle l’accouplement a eu lieu, pour calculer exactement celle de la mise bas.

La gestation et la mise bas du hamster doré
Très courte chez le hamster doré, la gestation dure environ seize jours. Les premiers signes se traduisent par l’absence des chaleurs suivantes, à savoir de l’écoulement vaginal. Pour le reste, on n’enregistre pas de très grosses différences, hormis une légère prise de poids au bout du dixième jour et, parfois, une silhouette plus arrondie.

La future mère se révèle aussi active que d’habitude, mais, juste avant la mise bas, elle se lance parfois dans la construction frénétique d’un nid. On compte en moyenne six à huit petits par portée, mais ce chiffre peut varier de un à seize. Les portées réduites ou trop nombreuses ont moins de chances de s’en tirer.

Dans le premier cas, la mère tue en effet par instinct ses petits pour favoriser le retour des chaleurs et essayer d’engendrer une portée plus nombreuse, et dans le second, les petits ne réussissent pas tous à survivre. Les nouveau-nés pèsent 2 g ; très immatures, nus, ils ont les yeux et les oreilles fermés, mais possèdent déjà des incisives.

Le poil est en réalité déjà présent, mais tellement court et fin qu’on ne le distingue pas à l’oeil nu ; on peut également noter l’existence des moustaches.

La capacité de reproduction de la femelle
La mère entre en chaleur tout de suite après la mise bas mais, contrairement aux autres hamsters, ce cycle d’ovulation n’est pas fertile. Théoriquement, à peine les petits sevrés, la femelle pourrait de nouveau s’accoupler, mais il vaut mieux la laisser se reposer un mois pour lui permettre de recouvrer toutes ses forces.

En comptant seize jours de gestation, environ vingt-cinq jours pour le sevrage et un mois de repos, on peut ainsi obtenir une portée tous les deux mois et demi. Vers l’âge d’un an, la femelle devient stérile et ne peut plus avoir de petits ; le mâle, en revanche, reste fécond toute sa vie durant.

Le développement des petits et le sevrage
Les petits grandissent vite. À 9 jours, ils commencent à se couvrir de poils et, peu de temps après, à manger de la nourriture solide ; à 12-14 jours, leurs yeux s’ouvrent et, à 20-25 jours, ils sont sevrés. Veillez à laisser à la disposition des jeunes, près du nid, des aliments qu’ils puissent consommer sans difficulté, comme des flocons d’avoine, des pâtes cuites, des pommes de terre bouillies, de l’oeuf dur.

Quand ils sont capables de se promener dans la cage, les petits se mettent à jouer avec beaucoup de vivacité, en se poursuivant, en se disputant la roue et en se faufilant par tous les trous, et les observer constitue un véritable divertissement.

À 1 mois, les jeunes doivent être séparés de leur mère, qui risquerait autrement de les attaquer, sans oublier d’isoler les mâles des femelles. À 2 mois, chacun des hamsters sera placé tout seul dans une cage, pour éviter querelles et bagarres. Le moment sera également venu de les donner en adoption à une nouvelle famille.

Nouveau-nés abandonnés et orphelins
Les nouveaux-nés rejetés par leur mère ou qui deviennent orphelins ont bien peu de chances de survivre. Très immatures, ils se révèlent difficiles à élever artificiellement. Tenter de les faire adopter par une autre femelle en train d’allaiter sa portée risquerait de se solder par l’agression et la mort non seulement des orphelins, mais aussi des petits de la femelle en question.

On recense cependant des cas de hamsters russes qui ont accepté les jeunes d’une autre femelle, et même celui d’un hamster russe femelle qui aurait élevé une petite souris orpheline. Pour qu’ils soient adoptés, les nouveau- nés doivent être frottés avec le matériau du nid (pour s’imprégner de son odeur), puis placés avec la progéniture de la femelle tandis que cette dernière s’est éloignée pour manger. S’agissant des hamsters chinois, on peut faire adopter par une autre mère des orphelins de moins de 4 jours (voir plus loin).

L’allaitement artificiel donnera éventuellement de bons résultats avec des jeunes proches du sevrage, qui recevront du lait maternisé pour chiots ou chatons à l’aide d’un compte-gouttes. Le lait de vache ne convient pas : sa composition diffère trop de celle du lait de hamster, qui contient quatre fois plus de graisses que le lait de vache et le double de protéines.

 
M. Avanzi
  • Docteur vétérinaire, spécialiste des animaux exotiques et des petits mammifères de compagnie

1 commentaire(s)

Coco34 a écrit:
il y a 3 ans
j ai une petite hamster dorée qui vient d avoir 5 bébés et je voudrais savoir si la maman a besoin d une alimentation particulière maintenant qu elle allaite ses bébés si quelqu un peut m apporter quelques conseils.Merci d avance pour canelle

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)