Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Maladies digestives du cochon d'Inde

Cochon d'Inde
Cochon d'Inde
Poids :
700 à 1000 g
Longeur :
20 à 40 cm
Espérance de vie :
4 à 8 ans

La constipation

La constipation est le plus souvent due à une alimentation pauvre en fibres et en eau, c’est-à-dire pauvre en légumes.

Le cochon d’Inde ne produit plus d’excréments et reste assis dans un coin, la tête baissée. On conseille souvent de lui faire avaler un peu d’huile de paraffine (1 ml environ) et de donner des légumes riches en eau. Une constipation qui dure plus de 24 heures peut avoir des conséquences dramatiques.

La diarrhée

La diarrhée est une des principales causes de mortalité chez le cobaye et résulte d’un déséquilibre de la flore intestinale. Les crottes sont malodorantes, liquides ou molles et collées les unes aux autres.

Les causes peuvent être :

- un changement d’alimentation trop brusque
- un excès de légumes riches en eau (salade, surtout)
- un excès de légumes pris d’un seul coup
- une infection (colibacillose, salmonellose, pasteurellose, coccidiose…)
- une inflammation intestinale.

Ne donnez pas de légumes pendant quelques jours, mais du foin à volonté. Vous pouvez ajouter une cuillerée de sel dans un litre d’eau bouillie à donner comme boisson pour éviter la déshydratation (le sel retient l’eau dans le corps). Administrez aussi un régulateur de flore intestinale.

La diarrhée est souvent fatale si elle n’est pas traitée à temps.

Les gaz et ballonnements et le tympanisme

Les ballonnements et les gaz sont souvent provoqués par des aliments fermentés ou trop frais (pomme, raisin sec, pain, grosses quantités de chou…) ou par un changement d’alimentation trop important. Le ventre est dur et distendu. Les poches de gaz (météorisme) dans les intestins sont très dangereuses, car elles repoussent le diaphragme et compriment le coeur et les poumons (tympanisme) : le cobaye peut alors mourir d’arrêt cardiaque ou d’étouffement.

La carence en vitamine C Le cochon d’Inde ne peut pas synthétiser la vitamine C : il doit la trouver dans sa nourriture (à raison de 20 mg par jour s’il pèse 1 kg). Une carence entraîne une ataxie locomotrice (raideur des articulations), un gonflement des articulations, des hémorragies sous-cutanées, musculaires, et intestinales. Le cobaye restre prostré, ne mange plus et agonise dans d’atroces souffrances. Cette maladie mortelle très courante pourrait facilement être évitée.

Attention aux antibiotiques !

Beaucoup d’antibiotiques sont très toxiques voire mortels pour les cobayes : s’ils détruisent les « mauvaises » bactéries, ils détruisent aussi les « bonnes », celles de la flore intestinale. Si la flore intestinale est détruite, le cobaye ne peut plus digérer, il s’arrête de manger et des gaz dangereux se forment. Voici une liste non exhaustive des antibiotiques toxiques pour le cochon d’Inde :

– pénicilline
– bacitracine
– streptomycine
– auréomycine
– érythromycine
– lyncomycine
– clyndamycine
– vancomycine
– gentamicine…

Il faut éviter tout traitement à base de ces molécules. Avec les autres antibiotiques, il faut toujours administrer un régulateur de flore intestinale pour minimiser les problèmes digestifs.

 
Marie-Sophie Germain
  • Journaliste scientifique spécialisée en NAC et auteur de nombreux ouvrages de référence sur les rongeurs

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)