Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre

Reproduction du chinchilla : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Chinchilla
Chinchilla
Poids :
400 à 600 g
Longeur :
25 à 30 cm
Espérance de vie :
10 à 12 ans
avant de se lancer dans la reproduction du chinchilla ce qu'il faut savoir

Avant de vous aventurer dans la reproduction du chinchilla, vous devez prendre connaissance des risques, des règles mais aussi des responsabilités que cela implique.

Les critères physiques, physiologiques et comportementaux des chinchillas

Un couple de chinchilla, avant même d’être présenté, doit être attentivement sélectionné. Vous devez vous assurer que chacun de vos animaux possèdent les qualités d’un bon reproducteur.

- Le chinchilla doit avoir au minimum 1 an lors de sa première reproduction. Cela permet de préserver la croissance de l’animal.

- Le poil de l’animal doit dépasser les 550g. Il ne faut pas transiger sur ce critère, surtout pour les femelles !

- Il ne faut se faire reproduire que des animaux provenant d’élevages. Leur morphologie doit être parfaite. Certains critères doivent être respectés afin de conserver un bon « type » de chinchillas.

- Les chinchillas ne doivent pas avoir le museau allongé. Leur colonne vertébrale et leurs flancs ne doivent pas être saillants. Ils ne doivent pas avoir le dos vouté. Leurs oreilles doivent être petites et rondes. Ils ne doivent pas être trop agressifs. Leur fourrure doit être impeccable.

- Les chinchillas doivent évidemment être en bonne santé. Ils ne doivent pas avoir de soucis fonctionnels (cardiaque, pulmonaire, hépatiques, rénaux…).

- Les origines du couple de chinchillas sur plusieurs générations doivent être connues pour écarter tout risque de maladie héréditaire, de problème génétique, de présence de gène létal (velvet dans la lignée). Certaines de ces caractéristiques peuvent être létales pour les bébés à venir ou peuvent dégénérer l’espèce.

Les nécessitées matérielles

Avant de faire se reproduire des chinchillas, vous devez être certain de pouvoir répondre à leurs besoins spécifiques de la reproduction.

- Vous devez posséder plusieurs caisses pour séparer le mâle et les bébés après le sevrage. Pensez qu’il vous faudra de la place ! La caisse doit être sécurisée pour la naissance des petits.

- Il vous faudra absolument vous procurer une balance afin de peser les bébés tous les jours ! Allez-vous avoir le temps ?

- Prenez bien conscience que vous allez devoir répondre aux nécessités alimentaires de la femelle allaitante. Il lui faut une nourriture spéciale pour la mère allaitante et, plus tard, ses bébés. Ils auront peut-être besoin de vitamines, de friandises adaptées etc.

- Il est également obligatoire de connaître un vétérinaire spécialisé NAC à proximité de chez vous.

Les compétences à acquérir

- Si vous vous lancez dans la reproduction de chinchillas, il vous faudra savoir détecter la grossesse et la dater précisément.

- Vous devrez bien connaître les maladies du chinchilla afin de déceler le plus vite possible toute complication : infection, prolapsus vaginal etc.

- Au moment de la naissance, vous devrez savoir si le travail ne se passe pas bien car il faudra peut-être emmener très rapidement la femelle chez le vétérinaire afin de pratiquer une césarienne en urgence ! Il est important de savoir faire la différence entre un bébé qui n’arrive pas à être expulsé et le placenta qui se présente.

- Il vous faudra peut-être faire face à la mort de la femelle ou à celle de ses petits.

- Après la naissance, vous devrez être en mesure de voir si la femelle chinchilla n'a pas assez de lait pour nourrir ses bébés. Dans ce cas, vous devrez prendre le relais et être capable de biberonner jour et nuit toutes les 2 heures pendant 8 semaines !

- De plus, vous devrez savoir réagir si la mère tue ses petits et en comprendre la raison.

- Vous devrez bien gérer le sevrage des petits et la réintroduction du mâle au bout de plusieurs mois.

- Que faire des bébés par la suite ? Vous devrez les séparer ou leur trouver un foyer !

- Finalement, il vous faudra garantir à votre femelle une période de repos de plusieurs mois minimum afin qu’elle se repose.

Se lancer dans la reproduction n’est pas une décision anodine. Il vaut mieux, si l’on ne se sent pas capable de gérer cette expérience, laisser aux éleveurs cette tâche importante.
 

Article proposé par Emilie COULON

Elevage les Chinchillas du bois joli - France : www.leschinchillasduboisjoli.fr

 

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)