Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Ocicat

Ocicat
Ocicat

Sélectionné en Amérique, le chat Ocicat dérive de croisements entre Européens, Abyssins et Siamois ; c’est justement de ces derniers qu’il a hérité son caractère très sensible et exclusif.

Physiquement beaucoup plus grand que ses aïeux, il possède le charme et la beauté des félins sauvages qu’il rappelle aussi par son nom, Ocicat étant la contraction de ocelot et cat (« chat » en anglais). L’ocelot, rappelons-le, est un félin sauvage à la splendide robe tachetée, de taille moyenne, qui vit en Amérique centrale et du Sud.

L’Ocicat, bien qu’étant très attaché à son maître, est un chat indépendant et toujours en mouvement, qu’on ne peut contraindre à vivre dans un milieu restreint car il a besoin d’avoir à sa disposition d’assez grands espaces ; l’idéal pour lui est une maison dotée d’un grand jardin.

Les origines du chat Ocicat

L’ancêtre de tous les Ocicats vit le jour par hasard au sein d’une portée de deux Siamois. Le père était un chocolat point – sa robe avait des pointes couleur chocolat – tandis que la mère était une très rare abyssinian point – ses pointes étaient de la couleur chaude qui distingue la robe des Abyssins.

Le chaton en question avait une robe spotted, c’est-à-dire tachetée, vraiment imprévisible chez un Siamois, que l’on jugea très intéressante, au point de décider de créer une nouvelle race qui présente cette caractéristique. Pour l’obtenir, lui et ses descendants furent croisés avec des Européens et des Abyssins ; cela ne servit pas seulement à fixer les caractères de la robe, mais influença également la structure physique, qui passa graduellement des caractéristiques propres aux Siamois aux actuelles, avec une morphologie moyennement grande, forte, allongée, basse et solide.

Le chat idéal

Sa taille est grande, l’ossature et la musculature fortes et robustes, et l’aspect général nettement athlétique. La tête, proportionnée au corps, a la forme d’un triangle arrondi, le profil est long et souligne une montée douce du chanfrein aux sourcils ; le museau par contre est plus ou moins carré et bien dessiné. Les oreilles sont moyennement grandes et placées aux angles de la tête ; on apprécie beaucoup qu’elles soient pourvues de touffes sur les pointes, comme celles des lynx. Les yeux sont grands, bien écartés et en amande, légèrement inclinés vers les oreilles ; toutes les couleurs sont admises, mais ne doivent pas obligatoirement s’harmoniser avec celles de la robe, à part le bleu.

Le corps est semi-longiligne, c’est-àdire entre le longiligne et le court, avec une poitrine plutôt profonde et des côtes saillantes ; le corps peut être horizontal ou même légèrement plus haut sur les quarts postérieurs ; les flancs sont droits. Les pattes sont moyennement longues et proportionnées au corps, elles ont une ossature robuste et sont très musclées. Les pieds, proportionnés aux pattes, sont ovales et compacts. La queue, assez longue et plutôt fine, est plus épaisse à la base pour s’affiner légèrement vers la pointe, qui est toujours foncée.

La robe épaisse, abondante et adhérente, d’une texture fine, est suffisamment longue pour avoir plusieurs bandes de couleur (ticking). Sur les zones de la robe où ces bandes se superposent, un motif tigré se forme avec des taches, ou spot, dont la forme rappelle l’empreinte d’un pouce. Les spots sont foncés sur une base claire, ou plus précisément, à l’intérieur des taches du motif tigré, les poils ont les pointes de couleur plus foncée tandis que ceux de la couleur de base les ont plus claires.

La couleur du poil

Toutes les tonalités de couleur doivent être vives et nettes. Autour des yeux, sur le menton et sur le côté inférieur de la mâchoire, la couleur est plus claire, la plus foncée se trouvant sur la pointe de la queue. Les taches de ticking caractéristiques doivent être bien délimitées et visibles dans toutes les directions. Les couleurs sont le bronze ou le lièvre pour le fond et le noir ou seal pour les taches. Plus rarement, le fond peut être silver, mais d’autres couleurs sont également admises, à l’exception du roux.

Le caractère

Le chat Ocicat a par contre conservé la plus grande partie du caractère du Siamois, qui est très « nerveux », vif et impétueux ; comme son ancêtre, il est lui aussi sociable et prêt à donner beaucoup d’affection à son maître, mais uniquement à lui. C’est un chat intelligent et très curieux, fouinant partout et toujours en quête de nouvelles aventures.

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire

Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)