Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

L'épilepsie chez le chat

Les crises épileptiques ou convulsives sont moins fréquentes chez le chat que chez le chien. Elles surgissent à l’improviste et s’articulent généralement en 3 phases.

La première est l’aura épileptique qui consiste en comportements exceptionnels et irraisonnés, telles que fugues soudaines et miaulements brusques et aigus, désorientation, tendance à se gratter furieusement.

Elle est suivie de l’attaque épileptique à proprement parler, qui peut se limiter à de brèves crises de convulsion ou, comme c’est plus souvent le cas, se manifester par des pertes de connaissance, des miaulements intenses, des hurlements, des crampes des muscles de la mâchoire, de la salivation, des mictions (action d'uriner) et/ou évacuations involontaires. Elles durent généralement de quelques secondes à 2 minutes maximum, et lorsque le chat reprend connaissance, il est d’abord étourdi, puis anxieux, avant de revenir à la normalité.

Crises épileptiques ou état épileptique ?

Lorsqu’en revanche les convulsions persistent et se répètent sans arrêt on parle d’un état épileptique qui, étant donné sa gravité, requiert une hospitalisation immédiate du chat qui est alors soumis à des thérapies spécifiques.

Chez le chat, les épilepsies sont très souvent consécutives à d’autres maladies telles que : pathologies et tumeurs cérébrales, oxygénation insuffisante du cerveau provoquée par un déficit cardio-pulmonaire, anémies, intoxications, empoisonnements graves et dysfonctionnements hépatorénaux.

Dans ces cas-là, les traitements doivent cibler la cause de l’épilepsie. En revanche, après que tous les examens ont été effectués, si l’on n’arrive pas à en déceler l’origine, on peut considérer l’épilepsie comme une forme idiopathique (survenu sans cause apparente) qui sera contrôlée grâce à des médicaments spécifiques et par des examens sanguins périodiques.

Attention : au cours d’une crise d’épilepsie, il ne faut pas essayer de tenir le chat qui peut mordre ou griffer involontairement. S’il va se cacher dans un recoin de la maison, le mieux est d’essayer de l’envelopper dans des couvertures ou des coussins avec beaucoup de calme et des gestes lents, pour éviter qu’il ne se blesse au cours des convulsions.

 
Gilles Hagège
  • Docteur vétérinaire, conseil de la SPA, spécialiste de la psychiatrie canine et auteur d'ouvrages de référence

3 commentaire(s)

Lylyblue a écrit:
il y a 3 ans
Je viens de lire les deux commentaires ci-dessus qui parlent des croquette spécifiques......mais dans mon cas à moi, cela n'a jamais rien changé, malheureusement!! En tout cas, je suis contente pour vous et vos bêtes que cela ai changé quelque chose aux crises... Merci!
Gastux a écrit:
il y a 4 ans
Bonjour,
Notre chat a également commencé à faire des crises d'épilepsie il y a environ un an. Le vétérinaire a diagostiqué l'epilepsie mais les crises étant peu fréquente (une toute les semaines environ) nous n'avons pas voulu lui donner de traitement qui aurait pu modifier son comportement (chat endormi et amorphe toute la journée, non merci!!). Il y a environ 6 mois je suis tombée sur le commentaire de Nardos...dans le doute et n'ayant pas de remède à cette épilepsie j'ai commencé à changer son alimentation toutes les deux à trois semaines puis a observer les effets sur le petit minou. Et bien depuis août il n'a plus fait de crise...j'attribue cette victoire aux croquettes "Friskies pour chat stérilisé". En effet j'ai essayé pendant quelques jours une autre marque de croquettes et les crises sont tout de suite revenues!! Alors c'est décidé, plus jamais sans mes Friskies. Je ne dit pas que ces croquettes sont un remède à l'epilepsie du chat, pas du tout, je souhaite juste apporter à mon tour mon témoignage car comme celui de Nardos cela pourrait aider quelques propriétaires malheureux de chats épileptiques!
Nardos a écrit:
il y a 5 ans
Bonjour
Ma siamoise a eu une crise (tétanisée, bavait, etc ...) puis une seconde, puis deux par jours, etc ... la fréquence augmentait rapidement.
Le vétérinaire a diagnostiquait que c'était des crises d'épilepsies.
Rien n'avait changé dans ses habitudes, son environnement etc .... sauf ses croquettes.
Nous avons immédiatement arrêté de lui donner ces croquettes Royal canin pour siamois et du jour au lendemain les crises ont disparu.
Après quelques semaines d'observations nous avons informé la marque Royal canin de ces constatations. ...... Nous avions même conservé le reste du dernier sac entamé pour d'éventuelles analyses ou autres.
AUCUNE REPONSE de ce fabriquant.
Je précise que ces croquettes avaient été achetées chez Truffaut et que rien ne pouvait laisser penser à un quelconque défaut (sac ouvert, etc ...).
Ce n'est qu'au bout de 3 ou 4 petits sacs que ces crises se sont déclenchées et se sont amplifiées.
Depuis maintenant presque 2 ans que nous avons arrêté de lui donner ces croquettes royal canin pour siamois, notre chatte n'a plus eu de crise.
Nous continuons a donner d'autres croquettes de ce fabriquant à notre chatte (pure feline n°3) avec en complément son colin d'alaska habituelle et nous n'avons pas de soucis.
Ceci est une simple information de ce qui nous est arrivée.

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)