Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chat :

Devon Rex

Devon Rex
Devon Rex
Autre(s) nom(s)
Rex Devon

Le chat Devon Rex n’est pas un chat commun : il est excentrique et très sensible. Ces caractéristiques doivent nous faire réfléchir longuement avant de l’adopter : il ne s’adapte qu’à ceux qui ont une certaine expérience en matière d’animaux, qui sont dotés d’une grande sensibilité et qui peuvent lui consacrer beaucoup de temps, car le Devon Rex a besoin de compagnie et de nombreuses attentions. Les exemplaires de cette race vivent bien dans des espaces exigus, bien chauffés et conviennent parfaitement aux personnes qui aiment les chats mais sont allergiques à leur poil (car ils n’en perdent pas).

Les origines du chat Devon Rex

Les origines du chat Devon Rex sont récentes et son histoire plutôt singulière : en 1960, grâce à l’union d’une chatte domestique, propriété de Beryl Cox, et d’un chat des rues, naquit un chaton noir très étrange, semblable à un lutin, qui avait le poil frisé et de grandes oreilles. Madame Cox, malgré les traits étranges du chaton, le garda avec elle et l’appela Kirlee. Après avoir lu dans un journal qu’un éleveur appelé Brian Stirling-Webb s’intéressait à un nouveau type de chat à la robe ondulée et très courte, appelé Cornish Rex, Beryl Cox proposa Kirlee pour le programme d’élevage : on l’accoupla à neuf chattes, qui mirent bas vingt-neuf chatons en tout.

Le résultat fut très décevant car les nouveau-nés avaient le poil normal, mais c’est justement grâce à cela que l’on découvrit que Kirlee et les chattes avaient des gènes différents ; on découvrit donc l’existence d’un autre gène, le Devon Rex. Les expériences se poursuivirent selon deux programmes différents. À travers de nombreux croisements, faits de manière distincte, le Devon et le Cornish précisèrent chacun leurs caractéristiques.

Au départ, le CFA (Cat Fanciers’ Association) accepta et considéra la race Rex sans faire de distinctions entre Devon et Cornish ; en 1979, elle leur attribua un enregistrement séparé et, en 1983, elle leur permit l’accès aux championnats. En Europe, le premier exemplaire de Devon Rex apparut en 1979, grâce à Jerry Weaver.

Le chat idéal

L’aspect du chat Devon Rex est, comme on l’a dit, curieux et atypique. Le corps, solide et musclé, est fin et de taille moyenne, avec un thorax ample. La tête, de petite taille, est légèrement plus longue que large et le museau court est bien développé, avec un menton fort, des joues et des coussinets porte-moustaches proéminents. Les oreilles, très ouvertes à la base, sont grandes par rapport à la tête et se terminent en un triangle arrondi ; leur partie externe est recouverte de poil fin, qui est très ras à l’intérieur. Les yeux sont grands, bien écartés, en forme de citron et inclinés vers l’extérieur de l’oreille ; leur couleur est assortie à celle de la robe.

Les pattes, dont l’ossature est moyennement fine, sont longues et finissent par des pieds petits et ovales (les postérieures paraissent plus hautes par rapport aux antérieures). La queue, de taille moyennement fine, est longue et s’affine vers la pointe. Elle est bien recouverte de poil court et ondulé. Le poil est court avec une texture fine et ondulée. Les sourcils et les moustaches sont frisés, rugueux et de taille moyenne.

La couleur du poil

La particularité du chat Devon Rex ne concerne pas la couleur de la robe, mais sa texture et sa longueur : il a le poil court et ondulé. La tonalité qui caractérise la couleur de base est très variée : on accepte en effet toutes les variantes de couleur et de dessin, y compris le bicolore et la robe à point du Siamois (Si-Rex).

Le caractère

Le chat Devon Rex est l’exception à la règle qui affirme que la première impression est toujours la bonne. Il paraît triste et timide, alors qu’il est en réalité un joueur vif et un infatigable coureur (il semble être parmi les félins les plus rapides) ; ce chat atypique est, de plus, très sociable : il suffit de quelques secondes pour qu’entre lui et l’homme se crée un lien de sympathie réciproque.

C’est un lutin qui vous saute sur les épaules soudainement et s’y installe en ronronnant. Le Devon Rex est singulier non seulement à cause de son allure curieuse et extraordinaire, mais aussi par son caractère tellement hors du commun. C’est un câlineur, au point que son plus cher désir est de rester dans les bras de son maître (si possible sous son pull ou sous les couvertures) qu’il adore et qu’il « couvre » de ronronnements.

Chat très joyeux et curieux, il ne supporte pas de rester seul ; en effet, sa dépendance envers l’homme est totale, non seulement parce qu’il a besoin d’affection, mais aussi parce qu’il ne pourrait jamais survivre sans ses soins. Il aime jouer et on peut lui apprendre, sans difficulté, à rapporter les objets lancés. Il est toujours aux aguets et attentif à ce qui se passe autour de lui : il capte, grâce à ses grandes oreilles, le moindre bruit !

Il respecte l’humeur de l’homme, ses semblables et les animaux en général, avec lesquels il cohabite sans aucun problème, grâce à la confiance inconditionnelle qui caractérise son bon caractère.

Les soins

Le chat Devon Rex ne se montre disponible, joyeux et vif que lorsqu’il sait qu’il peut se fier à son maître. Pour gagner sa confiance, il faut suivre quelques petites règles. Il est confiant par nature mais les lieux cachés et accueillants lui plaisent, non par timidité mais parce qu’il aime la chaleur ; il a besoin de beaucoup de sécurité et donc, lorsqu’on l’accueille à la maison, il ne faut pas oublier de lui avoir aménagé son petit coin.

Le toilettage ne demande pas de précautions particulières car son poil très court lui permet de se nettoyer tout seul. La propreté de ses grandes oreilles mérite par contre une attention particulière : étant presque complètement privées de poil, elles peuvent facilement devenir un réceptacle à poussière. L’hiver, afin d’éviter les rhumes, il ne faut pas oublier de lui mettre un petit manteau en laine, mais seulement dans les endroits froids et dehors. De plus, s’il doit participer à un concours de beauté, on doit le baigner deux ou trois jours avant, sinon son poil n’adhérera pas à sa peau.

Une dernière recommandation concerne son alimentation : à cause d’un appétit robuste et excessif, il est souvent sujet à des troubles intestinaux ; pour éviter ce risque, il faut lui donner toute la nourriture dont il a besoin, mais à intervalles fréquents et en petites quantités.

1 commentaire(s)

Solebo a écrit:
il y a 6 ans
je suis complètement d'accord avec ce qui est dit dans ce commentaire concernant le devon rex, c'est la première fois que je vois aussi clairment le descriptif de ce petit lutin..c'est tout à fait exact, et aussi vrai que le maitre doit être complètment dévoué à lui.;j'ai deux petits clowns à la maison.;hihihi, je les adore, ils sont frileux tout comme moi, donc ils me conviennent parfaitement, et je les adore pot de colle, je leur donne toute l'attention qu'il me demande ils me le rendent tellement bien
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire

Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)