Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre

Origines du furet

Furet
Furet
Poids :
500 à 2000 g
Longeur :
30 à 50 cm
Espérance de vie :
5 à 14 ans

On estime que le furet domestique (Mustela putorius furo) dérive de la domestication du putois européen (Mustela putorius).

Le terme furo désigne en effet une sous-espèce du putois, auquel le furet ressemble d’ailleurs beaucoup et avec lequel il peut engendrer une nichée fertile. D’après plusieurs documents historiques, les furets auraient été domestiqués pour la première fois vers 1300 av. J.-C. par les Égyptiens qui s’en seraient servis pour lutter contre les rongeurs, avant de les remplacer par les chats supportant mieux le climat chaud.

Les furets actuels dérivent probablement de la domestication entamée il y a 2 000 ans en Europe par les Grecs et les Romains, qui utilisaient ces petits mammifères agiles pour chasser (un emploi toujours en vigueur dans certaines régions d’Europe), en exploitant leur aptitude à se glisser dans les terriers et les galeries creusées par le gibier.

Relativement récente, la popularité des furets en tant qu’animaux de compagnie repose sur la découverte moyennant quoi la stérilisation permet de supprimer définitivement l’odeur caractéristique qu’ils dégagent et qui les rendrait inaptes à la vie en appartement.

La diffusion de ce sympathique animal atteint son sommet aux États-Unis, où l’on recense des millions de furets domestiques. Voilà pourquoi l’Amérique, qui range ce petit Mustélidé au sein de ses animaux de compagnie préférés, fait figure de référence en matière aussi bien médicale et scientifique que commerciale.

On y compte en effet une multitude de clubs et associations de passionnés, de refuges pour furets abandonnés, de fabricants d’articles spécifiques (aliments industriels, cages, jouets, hamacs, etc.), de sites Internet et de revues spécialisées.

Furet et putois : une seule et même espèce ?

Une certaine confusion règne encore sur la question de savoir si, au-delà de leur classification scientifique, le furet et le putois peuvent être considérés comme une sous-espèce l’un de l’autre.

En dépit de leur apparence très semblable et de leur même nombre de chromosomes, on relève en effet d’importantes différences anatomiques concernant la structure du crâne et de l’oeil.

Le fait que le furet et le putois produisent ensemble une progéniture féconde ne prouve pas nécessairement qu’ils appartiennent à la même espèce : le cas se présente également chez différentes espèces de félins ou de Mustélidés.

La plupart des auteurs s’accordent néanmoins aujourd’hui pour déclarer que le furet constitue une sous-espèce du putois et que les différences résultent de la sélection opérée par l’homme au fil des siècles.

Furet aux pieds noirs, le véritable furet américain

Il existe une espèce de furet originaire des États-Unis : le furet aux pieds noirs (Mustela nigripes). Il s’agit d’un animal sauvage, dont la détention en captivité est interdite. Considéré comme le plus rare des mammifères américains, il a échappé de peu à l’extinction puisqu’on comptait seulement 31 exemplaires vivants en 1985.

Il se nourrit en effet presque exclusivement d’un type de rongeur, le chien de prairie, qui a été largement décimé au siècle dernier. La situation commence maintenant à s’améliorer, et l’on dénombre de petites colonies établies dans les prairies d’Amérique du Nord.

 

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)