Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre

Maladies de peau du cochon d'Inde

Cochon d'Inde
Cochon d'Inde
Poids :
700 à 1000 g
Longeur :
20 à 40 cm
Espérance de vie :
4 à 8 ans

L’alopécie (chute de poils)

L’alopécie n’est pas une maladie mais plutôt un symptôme qui peut avoir différentes causes :

• carence en vitamines
• changements hormonaux (dont la gestation)
• parasites…

N’oubliez pas que le cochon d’Inde mue au printemps et en automne. Il est donc normal qu’il perde beaucoup de poils pendant ces périodes.

Chez une femelle, une alopécie symétrique sur les deux flancs traduit souvent la présence de kystes ovariens.

Les kystes sébacés

Il s’agit de la tuméfaction d’une glande sébacée (glande de la peau sécrétant le sébum, une sorte de graisse qui protège l’épiderme). Les kystes se présentent sous la forme de boules sous la peau, le plus souvent sur le dos ou les hanches du cobaye. Ils sont sans gravité, mais s’ils grossissent trop il faut les faire enlever chirurgicalement pour éviter une infection sérieuse.

La teigne

C’est une maladie de peau causée par un champignon, Trichophyton mentagrophytes ou Microsporum gypseum. On remarque des zones rondes sans poils, le plus souvent sur la tête (nez, oreilles) au début, puis sur tout le corps. Ce n’est pas une maladie très grave, mais elle est très contagieuse, très longue à traiter (entre quatre et huit semaines).

Elle est aussi transmissible à l’homme, chez qui les symptômes sont une lésion en forme de roue de Sainte-Catherine. Il faut absolument isoler les individus malades, porter des gants pour les toucher et traiter tous les animaux de la maison et le matériel (cages, accessoires…).

La gale

Cette affection est le plus souvent causée par les parasites Trixacarus caviae et occasionne de très sévères démangeaisons (prurit) et une alopécie localisée. Elle touche le plus souvent le cou et l’arrière-train. Elle se développe très lentement de manière invisible puis se manifeste à la suite d’un stress.

Les symptômes peuvent varier selon les espèces de parasites (Demodex caviae, Sarcoptes scabiei ou Notoedres muris), avec des croûtes sur le nez et les yeux. Le traitement consiste en un antiparasitaire prescrit par le vétérinaire.

Les poux

Les parasites incriminés, de tout petits insectes, sont le plus souvent Glicorola porcelli, Gyropus ovalis et Trimenopen jenningsi. Lorsque l’infestation est sévère, elle est accompagnée de démangeaisons et de pertes de poils. On traite par shampooing insecticide et injection d’antiparasitaire.

La pododermatite

Cette infection de la plante des pieds est provoquée par une hygiène de la cage insuffisante ou par l’humidité engendrée par une litière pas assez absorbante.

Attaqués par les bactéries de l’urine et des matières fécales, les pattes et les doigts enflent, des abcès et des ulcérations ouvertes se forment et une arthrite peut se développer. Le traitement peut durer plusieurs mois. En cas de nécroses et d’ulcères, la maladie est incurable. En prévention, une bonne hygiène et une sur-litière de paille souple sont essentielles.

 
Marie-Sophie Germain
  • Journaliste scientifique spécialisée en NAC et auteur de nombreux ouvrages de référence sur les rongeurs

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)