Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Le Raw Feeding pour nourrir son chien ?

 

Le Raw Feeding est un type d'alimentation pour chien mis au point par le docteur Tom Lonsdale, un vétérinaire.

Dans la nature, le chien est un « carcassivore ». D’où la devise sauvage du Raw Feeding : « nourrir le loup de l’intérieur » ! Systématique dans ses raisonnements, par ailleurs pleins d’humour, ce vétérinaire d’origine australienne a étudié ce qu’il appelle les « ravages » de l’alimentation industrielle, trop riche en céréales, sur tout l’organisme du chien qui n’est pas « équipé enzymatiquement » pour en tirer parti.

Raw Feeding : traiter le chien, pas la maladie

Laissons de côté les nombreuses pathologies susceptibles d’apparaître à plus ou moins long terme pour nous cantonner à des paramètres relativement bénins que vous pouvez mesurer par vous-même. Si votre chien a mauvaise haleine ou si son poil et sa peau dégagent une odeur désagréable, ce n’est pas normal ! C’est peut-être tout simplement que sa nourriture ne lui convient pas. Souvent, dès que les dents sont détartrées et le contenu de la gamelle modifié, les animaux retrouvent un fonctionnement optimal de leur système immunitaire.

Une alimentation adéquate possède des vertus thérapeutiques. « Lorsque les propriétaires me consultent pour leur chien, j’essaie de leur apporter des réponses au problème spécifique de leur animal. Mais en accord avec ma devise “Traite le patient, pas la maladie”, j’inclus toujours une discussion sur l’alimentation et l’hygiène dentaire. Les affections sont souvent bénignes et passagères, l’alimentation et les soins dentaires sont des domaines d’importance primordiale et permanente », explique celui qui signe ainsi un franc ralliement à la médecine holistique.

Viande, abats et os

Comme le BARF, Tom Lonsdale préconise un régime à base de viande crue, d’os et d’abats, qui procure un excellent équilibre en calcium, phosphore et vitamine D. Le but est de reconstituer le plus fidèlement possible une proie entière à partir de diverses pièces de viande. Environ 70 % de viande (muscles), 10 à 15 % d’abats, 10 à 15 % d’os (sauf les os porteurs des herbivores).

Les morceaux doivent être le plus gros possible pour que le chien déchiquette sa ration simulacre de proie. Mieux : donnez des carcasses entières, peau et entrailles comprises. Ce régime est plus simple dans sa composition que le BARF, car les seuls suppléments conseillés sont les oeufs et, de temps à autre, des restes de table. Il demande moins de préparation, à condition d’avoir trouvé des fournisseurs de viande « en gros ».

Souvent, les propriétaires de chien commencent avec le BARF avant d’essayer le Raw Feeding, plus sauvage dans sa présentation, un peu à l’image d’un repas de fauves sur l’herbe de votre jardin ou… sur toile cirée à même le sol !

> Vous recherchez une marque de nourriture naturelle pour votre chien ?
 
Delphine Sauzay
  • Journaliste spécialiste du chien et auteur d'ouvrages de référence dans le milieu canin

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)