Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chat :

Toxoplasmose et grossesse

toxoplasmose et grossesse

Il est conseillé à toutes les femmes enceintes d’effectuer un test afin de vérifier qu’elles sont immunisées contre le toxoplasme. Une infection antérieure donne une immunité permanente, sans aucun risque pour le fœtus. Si la future maman n’est pas immunisée, elle est exposée au risque de contracter cette infection durant la grossesse.

L’infection ne pose pas de problème à la mère, mais peut contaminer le fœtus et l’endommager. Le risque de toxoplasmose maternelle lors d’une grossesse est d’environ 11 %, le risque de transmission au fœtus est de 33 % et un fœtus malade sur dix développe de graves problèmes. Des précautions alimentaires et hygiéniques diminuent les risques de contagion.

Voici les recommandations européennes permettant de diminuer le risque de contagion durant la grossesse :

- Ne pas consommer de viande crue (carpaccio, tartare, etc.).

- En cuisine, ne pas goûter la viande avant de la cuire et bien se laver les mains après l’avoir manipulée.

- La viande doit être bien cuite pour éliminer d’éventuels kystes de toxoplasme.

- La viande crue ou bleue doit être préalablement congelée.

- Ne pas consommer de saucissons, de saucisses crues, de jambon cru. La congélation dans le congélateur de la cuisine (– 20 °C) élimine les éventuels kystes de toxoplasme.

- La saucisserie cuite (mortadelle, jambon cuit, wurstel, saucisses) est, en revanche, sans risque.

- Le poisson cru et les coquillages crus ne contiennent pas de kystes de toxoplasme (mais il ne faut pas oublier que les coquillages crus peuvent être porteurs de maladies virales).

- Laver soigneusement les fruits et les légumes que l’on consomme crus à l’eau du robinet.

- Le chat peut rejeter des kystes de toxoplasme dans ses excréments : mieux vaut utiliser des gants pour changer la litière. Il n’est pas nécessaire d’éloigner le chat de la maison durant une grossesse, ni d’écarter les chats de la cour.

- Seuls les félins ont cette caractéristique. Les autres animaux ne peuvent être source de contamination de l’environnement (chiens, chevaux, hamsters, etc.).

- Toujours utiliser des gants pour le jardinage et se laver soigneusement les mains quand le travail est terminé. Les chats sont à juste titre disculpés, car les scientifiques les considèrent comme des facteurs de risque non significatifs, notamment dans le cas du chat de la maison.

Cependant, si l’on veut être tranquille à 100 %, il suffit de demander au vétérinaire un test spécifique permettant de savoir si le chat est porteur ou non de la toxoplasmose.

 
Mariolina Cappelletti
  • Docteur vétérinaire, journaliste et auteur d'ouvrages de référence sur les animaux de compagnie

1 commentaire(s)

Lolink a écrit:
il y a 1 an
Pour compléter cet article j'ai trouvé celui-ci qui explique aussi comment gérer son chat
http://conseils-veto.com/toxoplasmose-et-grossesse-risques-chez-la-femme-enceinte
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)