Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chat :

L’alopécie chez le chat : comment soigner cette maladie ?

comprendre son chat comportementaliste chat alopécie

On distingue deux sortes d’alopécies : l’anxieuse et la psychosociale.

Une entrée en dépression

L’une est due à un problème du chat dans sa petite enfance, l’autre trouve sa source dans le quotidien du chat. Toutefois, le résultat est hélas le même.

Le chat se mutile en s’arrachant des touffes de poils, allant parfois jusqu’à une plaie ouverte que le chat ne laisse pas se guérir. Il empêche toute repousse du poil, l’arrachant systématiquement.

Certains chats, à un stade plus avancé peuvent aller jusqu’à s’arracher les griffes, ce qui est assez spectaculaire et angoissant pour le maître.

Qu’elle résulte de l’une ou l’autre forme, elle est toujours due à une période de stress intense, que le chat aura dissimulée, puis n’y tenant plus, il se mutile, comme pour appeler au secours.

L’alopécie caractérise une entrée en dépression, très grave chez le chat qui peut se laisser mourir. Le stade du stress est dépassé, et est remplacé par l’angoisse, dernière étape avant la dépression. Aussi il est primordial d’intervenir immédiatement.

Comment aider et soigner le chat ?

La mise sous antidépresseurs par un vétérinaire peut calmer le temps du traitement les crises, le risque est qu’à l’arrêt, les crises reviennent plus intensément. En effet chez le chat, la dépression, l’angoisse ou le stress restent latent tant que la cause n’a pas été identifiée et résolue.

Dans l’urgence, et dans l’attente de trouver un thérapeute comportementale, cette solution peut être envisagée, mais non sans en connaître les effets secondaires :

-dépendance

-sevrage difficile

-amplification des troubles…

Personnellement, je pense que mettre un chat sous antidépresseurs est généralement une solution temporaire de facilité, qui ne peut à la finale qu’aggraver les choses. En attendant il faut rassurer le chat, lui parler calmement quand il commence sa crise, sans tenter d’intervenir : le chat partirait se mutiler hors de votre vue avec tous les risques que cela implique.

La thérapie comportementale

Lors de la prise de contact avec le thérapeute, celui-ci vous donnera la marche à suivre en attendant la consultation. Et dans ce cas plus que tout autre, il ne doit pas y avoir de contacts directs entre le thérapeute et le chat, au risque d’affoler et de perturber davantage le chat. Vous pouvez joindre les photos du chat lors de votre mise en contact.

Aussi, si votre chat commence à se lécher plus que de raison, et qu’il lui arrive de s’arracher quelques poils lors de situations stressantes pour lui, ayez le bon reflexe de suite : comportementaliste.

Il vous guidera dans le processus, après avoir éliminé toutes causes dermatologiques en vous conseillant d’effectuer des examens vétérinaires s’ils n’ont pas déjà été faits.

La thérapie est assez simple une fois la cause trouvée. Si l’alopécie est psychosociale, c’est encore plus simple. En revanche, il faudra appliquer à le lettre les recommandations, et surveiller le chat à vie, une autre source de stress peut des années plus tard faire réapparaitre le phénomène d’alopécie.


Marie-Hélène Bonnet
Comportementaliste du chat
www.comportement-chat.com

> Vous recherchez une assurance pour votre chat ?
Assurez la santé de votre animal avec la mutuelle des vétérinaires

2 commentaire(s)

Adelinea a écrit:
il y a 3 ans
Le stress peut provoquer une alopécie ou des élèments perturbateurs tels une naissance, déménagement, peu de présence ou changement dans la vie des ses maitres. Beaucoup d'amour, patience, soins sont néecessaires, des crémes aussi vendues chez le veto. Peut etre aussi l'ennui peut provoquer ça, alors un nouvel ami s'impose
Je me tiens à votre disposition si besoin de renseignements complémentaires.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)