Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Une nouvelle enquête choc de L214 révèle la souffrance des lapins utilisés pour leur fourrure

Mardi 19 Décembre 2017 | Par Elisa Gorins

L’association L214 vient de rendre publique une nouvelle vidéo : on peut y voir des lapins Orylag en grande souffrance, utilisés pour leur fourrure dans des élevages français.

Des lapins entassés dans de petites cages métalliques, sans aucun aménagement et sans avoir jamais pu voir la lumière du jour… Voilà le quotidien de ces lapins Orylag, élevés pour devenir des vêtements Dior, Fendi ou encore Dolce & Gabbana, mais aussi de la viande de luxe. Certains de ces animaux sont blessés, malades et souffrent de troubles du comportement, notamment des stéréotypies. « Derrière l’image du luxe se cachent des élevages industriels dans lesquels les lapins ne peuvent pas exprimer leurs comportements naturels ni connaître l’herbe ou les rayons de soleil. Cela va à l’encontre du discours de la filière, qui présente cette race comme éthique », condamne Sébastien Arsac, porte-parole de L214.

L'enquête de L214 en vidéo : 


L214, à travers cette vidéo et sa pétition, a voulu dénoncer les conditions de vie de ces lagomorphes, et a déposé plainte pour mauvais traitements contre les trois élevages qui en sont responsables. Elle compte introduire un recours en responsabilité contre l’Etat pour « manquement à sa mission de contrôle de l’application de la réglementation ».

Des fonds publics entretiennent ces élevages

Mais ce n’est pas tout : l’association a également porté plainte contre l’INRA. En effet, c’est l’Institut National de la Recherche Agronomique qui a créé et breveté la souche Orylag, un lapin sélectionné pour sa fourrure d’une douceur comparable à celle d’un chinchilla. Contre une redevance, c’est la Société coopérative agricole des éleveurs d’Orylag qui s’est vu confier une licence d’exploitation à titre exclusif. Concrètement, douze élevages, qui dépendent de cette coopérative, peuvent produire des lapins Orylag. Ils sont les seuls en France et dans le monde.

De ce fait, la cadence est plutôt intensive : 1200 lapins naissent chaque semaine, pour un chiffre d’affaires estimé à 3 millions d’euros annuels. A l’abattoir, ce sont 100 lapins qui sont tués toutes les heures. L214 réclame que « l’INRA cesse d’utiliser des fonds publics pour l’entretien et le développement d’une filière privée restreinte, très éloignée de l’intérêt général ».

Pourtant, Jean Boutteaud, président de la coopérative, affirme au Monde que la « filière est conduite de manière artisanale, sans recherche la productivité ». Il se dit « extrêmement surpris et choqué de l’existence de telles images ». L’INRA a fait savoir qu’une mission d’inspection interne allait avoir lieu.

A lire aussi : Des vêtements en fourrure de lapin et de chat vendus comme du synthétique par de grandes marques

Pour ou contre la fourrure ?

  • Pour
  • Contre
Crédits photo :

L214

3 commentaire(s)
Ces images sont atroces... Et toute cette souffrance juste pour quelques s*****s pleines de frics à ne plus savoir quoi en faire... Achetez donc du synthétique, c'est moins "classe" mais ça, ça ne fait souffrir personnes !!
quelle misere tout ça pour habiller des pouffiasses et faire gagner des millions a des couturiers ce que je ne comprends pas les couturiers gardent les fourrures et il y a des c**s qui mangent cette viande pleine de medocs genial c est en plus super bon pour la sante et les abrutis si vous mangiez du quinoa ça marche bien aussi comme c est beau et c est gentil un lapin ça vaut un chat si on sait s en occuper mais comment fait on pour en manger
et puis aussi on parle d elevage mais c est drole je vois des locaux qui sont tous sauf des elevages c est repugnant de les mettre dans des endroits pareils c est des mouroirs
BOYCOTTEZ tous les vêtements ou objets faits en fourrure... Ne mangez plus de lapins, de volailles et autres animaux...
En ce qui concerne la fourrure, mesdames pleines de fric qui ne "supportez" pas la fourrure synthétique, allez vous faire foutre. Vous ne valez rien, vous les pédantes, les maniérées... Et si on faisait des porte-feuilles par exemple, avec votre peau de sale bique, qu'en pensez-vous ?
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook