Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Des malfaiteurs cambriolent un appartement et torturent le hamster domestique

Vendredi 12 Août 2016 | Par Théo Garcin

Dans le Cantal, des cambrioleurs n’ont pas hésité à s’en prendre à un animal sans défense, comme l’a révélée quelques jours plus tard une vidéo Snapchat.

La cruauté humaine n’aurait donc pas de limites ? En début de semaine, un quadragénaire signale le cambriolage de son appartement à la police d’Aurillac.

Non contents d’avoir dérobé ses vêtements, les malfaiteurs, probablement aidés par une personne autrefois hébergée par le pauvre homme, ont également poussé le vice jusqu’à s’en prendre au pauvre hamster de l’infortuné propriétaire. C’est en discutant avec un ami que ce dernier vécut la réalité de son rongeur de son plein fouet. Ce dernier lui montre une vidéo, sur Snapchat, au décor familier. Il s’agit de sa cuisine. En triste acteur, son hamster, retourné comme une « crêpe » à la poêle. L’animal est depuis décédé.

Son propriétaire est naturellement retourné au commissariat pour déposer une nouvelle plainte pour maltraitance animale.

A lire sur le même thème : 50 ans de prison pour le bourreau qui filmait des chatons torturés

Votre animal vous a-t-il déjà défendu contre des individus suspects ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo : Shutterstock
6 commentaire(s)
Du dégout et de la tristesse, incompréhensible, rien de plus à rajouter...!!!
Je ne sais meme plus quoi dire...
L'être humain m'attriste...
J'en arrive à avoir des envies de meurtre. J'en ai marre de ces humains massacreurs, sans coeur.

Mais qu'on leur en fasse autant, on verra bien leur réaction.
Franchement ils ont pas honte ces enfoi*** de faire sa à ce pauvre animal!
Mettez vous à sa place bande de brutte...
De toute façons ces co** le paieront un jour.
C'est... inhumain
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook