Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>

Pour lutter contre la famine, le gouvernement vénézuélien encourage à manger des lapins

Mercredi 20 Septembre 2017 | Par Laure Gautherin

Alors que la population meurt de faim, elle est invitée à manger ces animaux pourtant considérés comme des compagnons domestiques.

Depuis des années déjà, le Venezuela traverse une crise politique, économique et social sans pareil et la population est à bout. Privée de nourriture et de soins et victime d’une violente répression à chaque tentative de manifestation contre le pouvoir qui a précipité la chute du pays, elle dépérit lentement si bien que les trois quarts des citoyens auraient perdu en moyenne 9 kilos faute de vivres, même de base, depuis le début de l’année. Le gouvernement s’est engagé a enrayé la situation et a présenté il y a une semaine un grand plan d’agriculture urbaine comprenant plusieurs mesures.

Consommer des familiers

Parmi les solutions proposées pour lutter contre cette pénurie alimentaire, il a encouragé les Vénézuéliens à élever des lapins pour pouvoir les manger. Or, les lagomorphes sont davantage considérés comme des animaux domestiques et non comme de la viande. Pour justifier cette initiative, le ministre de l’agriculture Freddy Bernal n’a pas hésité à pointer du doigt une « déformation culturelle » et a vanté les vertus nutritionnelles des petites mammifères. « Un lapin n’est pas un animal de compagnie, c’est deux kilos et demi de viande riche en protéines, sans cholestérol. »

Une vingtaine de lapereaux ont déjà été distribués dans des communautés agricoles par le ministère et des envoyés sont chargés d’enseigner auprès des coopératives les bases de l’élevage de lapins et la fabrication de clapiers. Une campagne nationale dans tous les médias est également prévue.

Il va sans dire que ce fameux plan lapin n’a pas été bien reçu, que ce soit par la population et par l’opposition qui a critiqué une mesure tout bonnement insuffisante. « Êtes-vous sérieux ? Vous voulez vraiment que les gens commencent à élever des lapins pour résoudre le problème de la faim dans notre pays ? » se serait emporté Henrique Capriles, principal opposant du Président Nicolás Maduro, rapporte Le Figaro. Problème qu’il a lui-même créé, rajoute-t-il sur Twitter. Reste à savoir si les Vénézuéliens suivront finalement cette directive.

A lire aussi : Ce lapin a les dents si longues qu’il ne pouvait pas manger

Crédits photo :

Shutterstock

5 commentaire(s)
Ca me fait rire les gens qui sont révoltés par cet article. Savez vous qu'en France on mange du lapin aussi ? Donc pourquoi pas eux ? Ils meurent de faim autant qu'ils se nourrissent. En Amérique du sud ils mangent bien du cobaye.
HORRIBLE
meme si je ne veut pas quil crevent de faim je trouve ca choquant
il faut que certaines le aide
À leurs place à mon avis tu te resignerais aussi à en manger ci ta vie en dépendait , tu ne peux pas les critiqué sans savoir ce qu'ils vivent en réalité .
J'espère de tout coeur que cette famine ne durera pas et que ces gens mangeront à leurs faim .
Il n' y vraiment du Révoltant il MEURE de faim, ils n'ont pas le CHOIX pendant la guerre ont mangé manger des chats dans Paris !
Je trouve que c'est trop facile de critiquer des gens qui meurent de faim alors que nous on nage dans la nourriture on gaspille tous !
Ils ne vont pas déguster leurs lapins par plaisir mais par survit à contre coeur.
Révoltant !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook