Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>

Des activistes s’introduisent dans un laboratoire et libèrent une dizaine de lapin

Mardi 23 Mai 2017 | Par Laure Gautherin

Des membres du collectif de défense de la cause animale Boucherie Abolition ont mené une opération coup de poing dans un centre de recherches de l’Inra à Castanet-Tolosan pour en délivrer des lapins cobayes.

Dimanche 21 mai, plusieurs personnes appartenant au collectif Boucherie Abolition qui se décrit sur Facebook comme un groupe « animaliste et abolitionniste » a pénétré dans un centre de recherches de l’Institut national de recherche agronomique (Inra) à Castanet-Tolosan, près de Toulouse, pour y libérer les lapins d’un élevage expérimental. Les activistes ont filmé leur opération de sauvetage en direct sur Facebook.

Plus d'une dizaine de lapins délivrés

On peut les voir escalader les clôtures à l’aide d’escabeaux puis rentrer dans un bâtiment où se trouvent des cages renfermant des dizaines de lapins blancs. Avec des tenailles, ils coupent les verrous et saisissent finalement tous les animaux qu’ils peuvent pour les mettre dans des cages de transport. Avant de quitter les lieux, plusieurs militants prennent la parole pour accuser l’Inra de « crime d’eugénisme », de « viol » ou encore « d’engraissement » et dénoncent des « camps de torture ».

On ignore combien de lapins exactement ont été délivrés mais plus tard, le groupe a expliqué que plusieurs femelles enceintes avaient été soignées et sont « en train de découvrir la liberté dans un refuge spécialisé ». De nombreux internautes ont applaudi leur geste, rejoignant leur appel pour cesser les expérimentations animales.

lapin laboratoire

La réponse de l'Inra

De son côté, l’Inra a réagi ce mardi et accuse le collectif du kidnapping de ses animaux, condamnant ces agissements qui ont mené à « l’interruption des études scientifiques en cours » portant sur l’alimentation des lapins et plus particulièrement « sur les liens entre alimentation, santé et microbiote digestif. » L’Institut s’inquiète notamment des « gestes inadaptés » des activistes lorsqu’ils ont manipulé les femelles au cours de leur intervention, mettant en péril et leur vie et celle des lapereaux. Il a déposé plainte pour « effraction, dégradations et vol ».

A lire aussi : Des vêtements en fourrure de lapin et de chat vendus comme du synthétique par de grandes marques

Êtes-vous pour ou contre l'expérimentation animale ?

  • Pour
  • Pour, mais seulement pour certaines recherches
  • Contre
Crédits photo :

Shutterstock (photo d'illustration)

4 commentaire(s)
Merci à ces gens d'avoir eu le courage de les sauver!! Il faut que ce genre de pratique s'arrête, les animaux n'ont pas à subir notre envie de vivre longtemps et sans maladies !! J'espère que ces petites boules de poils reprendront goût à la vie dans de bonnes familles !!!
Ah enfin un geste pour ces petites bêtes. Bravo a ceux qui on eu le courage de les secourir!!
Pourquoi êtes vous contre ?
Si c'était des chatons ou des chiots ce serait un scandale !
Bravo à ses activistes !
Et que les laboratoires se débarrassent des tests sur les animaux, inefficaces et inutiles !
L'homme n'est pas un rongeur, pourquoi tester nos médicaments sur eux dans ce cas ?!
Désolé mais il faut vraiment être c*n pour être pour.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook