Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Si vous voulez vivre tranquille avec votre chien, c’est dans cette ville qu’il faut habiter

Mardi 17 Avril 2018 | Par Elisa Gorins

Comme chaque année, le magazine 30 Millions d’amis vient de faire paraître son palmarès des villes les plus « dog-friendly », c’est-à-dire des communes où il fait bon vivre avec son chien. Et en 2018, Montpellier, Toulouse et Nice se retrouvent une nouvelle fois en tête de ce top.

Et si la vie était plus belle pour les chiens qui habitent au soleil ? C’est ce que semble suggérer le classement 2018 des villes les plus dog-friendly du magazine 30 Millions d’amis ! Cette année encore, ce sont en effet trois villes du Sud-Est qui se hissent sur le podium : Montpellier (avec une moyenne générale de 19.2/20) est suivie par Toulouse (18.7/20) puis Nice (18.4/20).

Pourquoi les propriétaires de chiens devraient habiter à Montpellier 

Mais alors, qu’est-ce qui explique que Montpellier soit, comme en 2016, première du classement ? Voici quelques éléments de réponse relevés par la rédaction du magazine 30 Millions d’amis :

  • Des transports gratuits et accessibles à tous les chiens
  • Des espaces verts, parcs et jardins presque tous ouverts aux chiens (parfois même autorisés sans laisse !)
  • Une responsable de l’animal en ville (Valérie Barthas-Orsal) sensible aux conditions de vie des chiens urbains et de leurs maîtres
  • Des campagnes d’identification « sociale » et de stérilisation « sociale » destinées aux possesseurs d’animaux les plus démunis
  • Un partenariat avec La Poste pour lutter contre les morsures de chiens auxquelles les facteurs peuvent être confrontés

Montpellier, qui compte 280 000 habitants, semble donc avoir le mérite de faire confiance aux propriétaires de chiens, de miser sur leur bon sens et l'esprit de partage : en leur permettant d’accéder aux transports et aux espaces verts, parfois même sans laisse, elle donne l’image d’une ville moderne, soucieuse du bien-être animal. Comme le rappelle la rédaction du magazine 30 Millions d’amis, Montpellier « mène une politique d’ouverture, d’accueil, qui, même si elle touche ses limites (la verbalisation des actes contrevenants va entrer en vigueur dans les mois qui viennent), n’oublie pas sa priorité : l’harmonie qui doit régner entre les non-possesseurs et les possesseurs de chiens ».

Montpellier, un exemple pour d'autres villes

Montpellier, tout comme Toulouse et Nice, pourraient bien servir d’exemples à d’autres communes ! « Ce trio de tête tire même vers le haut les autres villes notées dans ce classement », affirme la rédaction. « Nous avons observé des changements significatifs dans plusieurs d’entre elles, à commencer par Paris, où les transports sont désormais ouverts à tous les chiens, même si cette révolution s’est opérée dans la plus grande discrétion ».

Alors que les élections municipales approchent, la place du chien en ville est, plus que jamais, un enjeu sociétal. Les élus ont donc tout intérêt à se pencher sur la question…

Classement 2018 des villes dog-friendly de France

palmarès villes dog-friendly 30 millions d'amis
Classement 2018 des villes dog-friendly de France

Les critères de notation

Pour établir ce classement des 41 villes de plus de 100 000 habitants de notre pays, la rédaction de 30 Millions d’amis recense et collecte une multitude d’informations autour de 5 critères principaux qui témoignent de l’intégration du chien dans l’espace urbain, à savoir :
  • L’accessibilité : elle concerne l’accès aux espaces où le chien doit être tenu en laisse (jardins publics, berges, coulées vertes) ou ceux où il peut évoluer sans entrave (caniparcs, jardins publics, forêts) et aux transports en commun.
  • La propreté : ce critère prend en compte le degré et le nombre des équipements et dispositifs destinés à encourager le geste de ramassage des crottes ou l’existence de canisites, mais aussi les moyens déployés pour maintenir les rues propres.
  • La sensibilisation et l’engagement : cet item répertorie l’ensemble des actions permettant une meilleure intégration du chien en ville (délégation spécifique, cours d’éducation canine, balades urbaines, sensibilisation dans les écoles, fête de l’animal, subventions aux associations, cimetière animalier, etc.).
  • La population canine : le nombre de chiens vivant dans chaque ville (source I-Cad). 
  • Les infrastructures commerciales : le nombre de vétérinaires, toiletteurs, dog-sitters, pensionneurs et éducateurs canins.
  • Un bonus amélioration a été attribué dès lors que des progrès ont été réalisés par rapport aux années précédentes. Découvrez la totalité de cette enquête exclus 
Pour découvrir l'intégralité de cette enquête exclusive, rendez-vous chez votre marchand de journaux à partir du 20 mai pour vous procurer le dernier numéro du magazine 30 Millions d'amis !
 
Crédits photo :

Shutterstock

1 commentaire(s)
Difficile de trouver un endroit où lâcher son chien en liberté sur Rouen
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook