Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Vegan, elle a converti son chien et assure qu'ils paraissent plus jeunes et en meilleure santé

Samedi 22 Juin 2019 | Par July Legendart

Pour Alice Austin-Grant, 37 ans, résidant dans le Hampshire, en Grande-Bretagne, c'est sûr : si son capital jeunesse est aussi bien préservé c'est grâce à son régime alimentaire, le veganisme. Si bien qu'elle y a converti Diesel, son chihuahua. Et selon elle, il serait en bien meilleur santé que ses congérères consommant de la viande. 

Si elle reconnaît avoir de "bons gènes", la britannique Alice Austin-Grant, 37 ans, en est convaincue : c'est grâce à son régime alimentaire végétalien qu'elle est si bien conservée. Un mode de vie qu'elle a adopté depuis 3 ans et auquel elle soumet également son chihuahua de 10 mois, Diesel. Ce dernier ne consomme en effet plus de viande et serait, selon ses dires, en pleine santé. Mieux, le petit Diesel raffolerait de tofu et d'algues qu'il consomme sous forme de croquettes. Et ces repas végétaux lui confèreraient son pelage "étincelant" et sa bonne haleine contrairement à ses anciens chiens, consommateurs de croquettes à base de viande. Voici ses propos, relayés par Unilad :

"Je viens tout juste de rejoindre la salle de sport et les gens me disent toujours que je suis musclée et mince et que ma peau est vraiment belle, ce que je dois à mon régime. Je fais beaucoup plus jeune que mon âge. Les gens me donnent généralement entre 10 et 15 ans de moins. J'ai de très bons gènes de ma mère, mais cela tient en grande partie de la quantité d'énergie dont je dispose et du fait que je n'ai pas besoin de boire autant de café qu'auparavant. À la lumière du soleil, le manteau de Diesel ne fait que briller. Cela ressemble à des paillettes. Il est très très beau avec sa longue fourrure et son duvet attrape la lumière et scintille".

Vegan, elle a converti son chien et assure qu'ils paraissent plus jeunes et en meilleure santé

Alice confie toutefois avoir fait pas mal de recherches pour s'assurer que son chien ne souffrirait d'aucune carrence en cessant de consommer de la viande. Et selon elle, Diesel aurait une bien meilleure digestion et serait "toujours félicité pour sa vitalité lors des visites chez le vétérinaire. Il a apparemment de bonnes dents et un poids santé pour un chien de sa stature". Ces constatations la confortent dans sa décision : "il est tellement en bonne santé et a tellement d'énergie que je ne m'inquiète pas pour le moment de son alimentation. Si son manteau avait commencé à se détériorer, je me serais interrogée". 

Une décision qui n'est malgré tout pas exempte de critiques comme elle le confie : "Les gens se moquent de moi quand je dis que mon chien est végétalien. Ils disent: "Qu'est-ce que tu veux dire par vegan? Vous ne pouvez pas ne pas donner de viande à un chien". Des remarques qu'elle associent à la peur de l'inconnu et au fait qu'elle est de toute façon déjà elle-même source de critiques sur son propre régime diététique.

Vegan, elle a converti son chien et assure qu'ils paraissent plus jeunes et en meilleure santé

Quant à la raison qui la poussée à devenir vegan, elle déclare que c'est dû à une prise de conscience de la cause animale. "Les gens disent qu'ils sont gentils et qu'ils ne feraient pas de mal à une mouche et qu'ils adorent leur chien, mais cela ne les empêchent pas de donner à manger de la vache ou du cochon (...) Pourquoi un autre animal devrait-il être tué pour nourrir mon chien? Cela me semble injuste."

Enfin, si Alice et son chien semblent très bien vivre leur veganisme, il reste néanmoins primordial d'en parler avec son vétérinaire avant de modifier le régime alimentaire de son animal de compagnie.

A lire aussi : Pour rendre leurs animaux plus beaux sur Instagram, ces maîtres usent d'une pratique dangereuse

# alimentation pour chien, chiot
Crédits photo :

@Kennedy News et Media

12 commentaire(s)
Certes ça n'est pas le sujet mais ... Que j'aime les discours des Vegans , leur incohérence et leur haine de tout ceux qui ont la lucidité de réfuter une idéologie basée sur un monde utopique ( coucou les Bisounours ! Je suis désormais aussi haineuse envers vous que vous ne l'êtes à l'égard des omnivores) ... @jeronimo-88 , je ne vais pas juger ce que vous avez dans votre assiette, ni en quelle quantité, abstenez vous de juger également mes repas ...
Ensuite, le chien est omnivore à tendance carnivore, les millénaires d'évolutions à son côté ont favorisés ses capacités digestives et sa tolérance à l'égard de certaines denrées, c'est indéniable. Pour autant il est" conçu ", de sa dentition à son système digestif en passant par son métabolisme pour assimiler et digérer du carné, n'en déplaise à votre secte . Ça s'appelle du bon sens . Le chat est encore plus radicale dans ses besoins alimentaires. Nous n'avons aucun recul suffisant pour juger des bien faits où des dégâts que provoquent une alimentation 100% végétale . Pour l'humain, c'est PAREIL. Des Vegans qui pètent la forme , ok y'en à . Des carencés aussi , ils sont légions à se retrouver anémiés ou dans des états critiques . Si je rejoins l'opinion qu'il faille changer nos habitudes de consommation, d'élevage et d'abattage je suis contre l'abolition de la filière carnée. Elle est nécessaire, que cela plaise où non . Éliminer les élevages intensifs, les animaux incapables de se tenir debout car trop gras , gavés, entassés dans des lieux inadaptés, ok. C'est long à mettre en place , c'est compliqué mais ça n'est pas utopique.
Quant à mon intolérance envers ces groupuscules, après avoir vu et entendu des discours incohérents , agressifs, vindicatifs , stigmatisant , je ne peux que constater les dérives sociales que cela engendre . J'ai vu des gens se faire embobiner la cervelle par cette secte , perdre leurs jugements individuels pour se mêler à une masse véhiculant des idées irréalisables et surtout néfastes sur le long terme quoi qu'ils en disent.
Sur ce , je vous laisse retrouver votre idéologie à deux francs six sous ... Les sectes , très peu pour moi !
Ça part dans tous les sens. Pro régime vegan, anti régime vegan, c'est pas le sujet.

Le sujet est de son chien et/ou chat de manière vegan. Et là, je trouve que c'est hérésie totale. D'une part, ces animaux sont des carnivores (a tendance omnivore pour le chien et strict pour le chat). D'autre part pourquoi privé ce chien de son alimentation de base pour des raisons éthiques dont le chien n'a clairement rien à foutre et qui peuvent lui causer des soucis de santé? Si ce chien a l'occasion de croquer un lapin, par exemple, va t il hésiter à cause des principes de sa gentille maîtresse ? J'en doute fortement. Si cette dame voulait un animal auquel elle puisse donner un régime vegan elle aurait dû se tourner vers un lapin justement. Certains vegans ont une net tedance a faire de l'anthropomorphisme. La réflexion humaines (et l'éthique pour la souffrance animale) n'ont pas de sens pour les animaux.

Attention, je ne dis absolument pas que les animaux sont bête et l'humain tout puissant, je dis simplement qu'il n'ont pas la même vision et les mêmes capacités cérébrale que nous. Les animaux ont autant de sentiments que nous, font preuve d'empathie, etc... Mais ils vivent dans un monde où la souffrance animale est permanente, un carnivore qui va tuer une proie, et même pour les dites proies, quand ils tuent un carnivore en se défendant ou lors de combat en période de reproduction, etc...
- Des végéphobes qui se victimisent comme si c'étaient eux qui partaient à l’abattoir, qui imposent des violences aux animaux de boucherie en leur faisant vivre l'enfer mais qui viennent reprocher aux vegans de s'imposer dans leur tribu carniste en inversant les rôles, qui trouvent que le terme "carniste " pue la haine alors qu'eux détestent les vegans en les traitant d'extrémistes, en comparant la défense animale à une secte une mode et de la bêtise, en assimilant les vegans à des illuminés carencés , en les traitant souvent de brouteurs..de mangeurs d'herbes et de graines.. et j'en passe...mais qui voudraient que les vegans se soumettent , encaissent et baissent la tête.
La blague.

"Le carniste est un extrémiste de la viande qui prône la viande à tout va et qui déteste les végétariens, les vegans et tous les défenseurs des animaux en général qui dénoncent les abus dans les élevage et dans les abattoirs que cautionnent et défendent les carnistes.
Ceux qui s'en offusquent sont ceux qui se reconnaissent.
Les consommateurs modérés de viande n'ont aucun problème avec les vegans. Les modérés sont d'accord avec leur condamnation des horreurs faites aux animaux et le fait qu'il faille limiter sa consommation de viande responsable d'abus contre les animaux et de désastre écologique.

Alors aux végéphobes qui prouvent que la consommation de viande ne rend pas intelligent.
Balayez devant votre porte, n'ayez pas d'animaux et DEVENEZ VEGAN si vous êtes contre les maltraitances animales, la captivité et l'oppression car :
- enfermer des animaux privés de leur liberté dans des élevages est de la maltraitance animale.
- les abattoirs que vous faites tourner à plein régime ne sont pas Disneyland mais une usine à mort et de la maltraitance animale.
- faire égorger des animaux pour satisfaire un plaisir non vital est de la maltraitance animale et de l’égoïsme.
- les animaux que vous faites pousser dans vos abattoirs SONT AUSSI des animaux sensibles comme vos animaux de compagnies.
- ces animaux n'y vont pas de leur plein gré et eux aussi ont le droit de vivre. Leur imposant des souffrances et la mort par égorgement est plus que de le maltraitance animale. c'est êtres complice de sadisme et de massacre.
Or l’histoire humaine est remplie de massacres d'innocents et de bourreaux qui comme leurs complices justifiaient leurs massacres en considérant leurs victimes comme des êtres inférieurs pouvant êtres exploités, torturés et massacrés comme bon leur semble.
Si vous voyez ce que je veux dire :-)

Si être vegan c'est faire partis d'une secte , alors les carnistes végéphobes font partie d'une dictature!
Les végéphobes à l’indignation sélective sont vraiment l'hôpital qui se moquent de la charité.

- Des viandards végéphobes qui font mine de se soucier des animaux et qui ont le culot d'inverser les rôles en reprochant aux vegans ayant un animal une soi-disant oppression et maltraitance animale alors qu'ils en ont aussi en plus de faire tourner les élevages intensifs et de faire égorger des millions d'animaux chaque année dans les abattoirs pour satisfaire un plaisir égoïste non vital à 3 coups de fourchettes. Cherchez l’erreur !!!!!!!!!!!!!!!!
La maltraitance animale pour le végéphobe s'arrête là où commence son assiette.
Nourrir un chien avec une alimentation végane serait donc de la maltraitance animale pour des hypocrites végéphobes qui ne voient pas d’inconvénient à tasser des animaux dans des élevages clos, ni à faire égorger des animaux à la chaîne qu'ils ne voient pas comme des animaux sensibles mais juste comme de la bouffe sur pattes, à retirer un veau à sa mère pour l'envoyer à l'abattoir afin de lui voler son lait , à gazer des porcs, à faire broyer vivants des poussins mâles indésirables dans l'industrie des œufs pondues par des poules également envoyées à l'abattoir après 50 jours d'existence contre une espérance de vie de plus de 10 ans....
Et ça ose là ramener pour parler de maltraitance animale contre les vegans qui contrairement à eux, n'ont pas de sang sur les mains.
C'est comme si les islamistes inversaient les rôles en qualifiant d'oppresseurs et de maltraitants les humanitaires qui viennent en aide aux réfugiés.

- Question troubles alimentaires : ça n'y connait rien, ça bouffent n'importe quoi mais ça se découvre subitement nutritionniste pour critiquer le veganisme en voyant des carences partout alors que le monde des viandards compte plus de 30% d'enfants et d'adultes obèses comme le sont généralement ces végéphobes qui veulent donner des leçons de nutrition à des gens mieux informés que ces bouffe-tout qui s'en moquent de l'équilibre alimentaire du moment qu’ils peuvent se gaver de tout et de n'importe quoi en bouffant pour 10.
Y' a pas vraiment de définition de "Vegan".
Pour certains, c'est être contre l'exploitation animale, ne pas avoir d'animaux etc...
D'autres sont vegan mais acceptent de manger des oeufs de poules élevées pour "compagnie",
d'autres encore sont vegan et boudhistes et mangent des produits provenant d'animaux (même de la chair animale) lorsqu'ils vont manger chez des invités etc etc...

Personnellement, je me considère comme quasi vegan. Je fais juste des exceptions sur les plats contenant oeufs et crèmes quand je vais à des repas de proches. Je ne suis pas contre les petits élevages car l'abolition des élevages bah c'est juste une utopie. Pour moi, faut allé dans le sens de l'amélioration des choses... C'est pas en étant pour l'abolition que les choses changeront car jamais on ne vivra dans un monde où tout le monde consommera du végétal.
Mais c'est clair que je me sens mieux depuis ce nouveau régime, tout simplement par ce que l'Homme peut se permettre de ne pas se nourrir de produits carnés / dérivant des animaux. Contrairement aux carnivores...

Mais proposé du vegan à son chien, comme ça a été dit, c'est juste de l'irrespect. D'ailleurs, je pars du principe qu'un vegan se doit de respecter chaque individu, chaque espèce et donc les besoins de leurs animaux, si ils en ont. Sur des forums, beaucoup de vegan nourrissent leurs carnivores au barf / raw...
Mais ceux qui leur donnent du vegan, ce sont juste des personnes égoïstes qui pensent à leur petite personne...
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)