Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

« Tuer un chien est moins puni que briser une statue » : Loïc Dombreval veut durcir les peines pour cruauté envers les animaux

Mardi 23 Juin 2020 | Par Elise Petter

Des mots forts pour des propositions qui ont pour ambition de faire bouger les choses en faveur des animaux. 

C’est ce mardi que le député LREM Loïc Dombreval présente les conclusions de son rapport sur la cruauté envers les animaux et d'autres thèmes qui touchent à nos animaix de compagnie. Selon lui, il faut durcir les peines pour ce type d’infraction. Il s'en explique dans les colonnes du Parisien

« Tuer un chien est moins puni que briser une statue »

Pour justifier sa volonté de durcir les peines encourues en cas de maltraitance animale, Loïc Dombreval part d’un constat aussi simple qu’effrayant : on est aujourd’hui moins puni en France si l’on dégrade un bien public que si l’on tue son animal de compagnie de la pire des façons. L’animal est donc moins considéré qu’un simple objet, ce qui n’est pas acceptable.

Aujourd’hui, la maltraitance sur un animal peut être punie d’un maximum de deux années de prison et de 30.000 euros d’amende. Mais ces peines ne sont jamais appliquées en réalité. 

Protéger les animaux dans notre société

Mais les propositions du député ne s’arrêtent pas là dans son rapport qui est rendu aujourd’hui. Il propose aussi d’enrayer le problème de l’abandon des animaux de compagnie - dont la France est tristement championne d’Europe -  en interdisant la vente d’animaux ailleurs que dans les refuges et chez les éleveurs professionnels. Cela permettrait ainsi d’éviter les achats « coup de coeur » qui se terminent bien souvent en abandon à la période estivale ou lorsque l’animal grandit et fait des bêtises. 

Enfin, pour protéger les animaux, Loïc Dombreval préconise la création d’un secrétariat d’Etat dédié à la cause animale ou d’un défenseur des droits des animaux.  Il souhaite aussi la création d’un fond national dédié pour aider les petits refuges. 

Des mesures qui pourraient changer beaucoup de choses… 

A lire aussi : Loïc Dombreval : « L’animal prend une place grandissante dans la société française. »

# relation homme-animal, politique
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)