Publicité

Municipales 2020 : le Parti animaliste veut autoriser les animaux de compagnie dans les transports en commun

Ce candidat toulousain veut autoriser les animaux dans les transports en commun © Twitter @actutoulouse

Et cela sans coût supplémentaire. 

Par July Legendart

Publié le

A Toulouse, Quentin Charoy, 25 ans, tête de liste du Parti animaliste (dont la vocation est de « porter la voix des animaux en politique ») se présentant aux Municipales de 2020 a un souhait : que tous les chiens et chats de la ville rose puissent emprunter métros, bus et trams « sans coût supplémentaire » et « tenus en laisse et muselés si nécessaire » comme le rapporte Le Parisien. En effet, jusqu'ici, seuls « les chiens guides d'aveugle », les « animaux domestiques de petite taille portés sous le bras » et placés dans « des panières fermées » y étaient autorisés. 

La raison de cette requête ? Selon le candidat « Leur interdiction est excluante pour une partie de la population, en particulier les personnes âgées qui n'ont pas de voiture et, donc, ne peuvent pas prendre les transports en commun avec leur chien ».

Un guide des bonnes pratiques

Conscient que cette autorisation pourrait rapidement énerver certains voyageurs et créer la pagaille si deux voyageurs poilus présents au sein d'une même rame venaient à se chercher des noises, Quentin Charoy propose de mettre à disposition des propriétaires d'animaux « un guide des bonnes pratiques ».

A noter que l'équipe de Quentin Charoy souhaite également autoriser les animaux de compagnie dans les maisons de retraite pour permettre aux personnes âgées placées en Ehpad de garder leurs fidèles compagnons auprès d'elles.

A lire aussi : Furieux de voir que leur voisine s’occupe de leur Maine Coon, ils prennent une décision radicale !

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter