Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Suspectée de maltraitance animale, les gendarmes découvrent un élevage de 28 Bergers allemands chez elle

Mercredi 02 Février 2022 | Par Elodie Carpentier
Suspectée de maltraitance animale

Alertés par un vétérinaire, des gendarmes d’une commune de Saône-et-Loire ont interpellé une femme de 48 ans pour des faits de maltraitance animale. Chez elle, ils ont découvert 28 Bergers allemands dont un chien « agonisant ».

Le chien trouvé dans « un état d’agonie »

Une femme de 48 ans a été placée en détention provisoire pour maltraitance animale. Comme le révèle nos confrères de Ouest-France, c’est un vétérinaire qui a alerté les gendarmes d’Etang-sur-Arroux, commune du département de Saône-et-Loire.

Le professionnel avait été appelé au domicile de cette femme pour examiner un chien pour lequel elle refusait l’euthanasie. Lors de sa visite, le vétérinaire va constater des faits de maltraitance sur l’animal.

Lorsque les gendarmes sont intervenus, ils ont trouvé un élevage de 28 Bergers allemands dont le chien qui avait été vu par le vétérinaire. Comme l’expliquera la compagnie de gendarmerie dont les propos ont été relayés par le quotidien, le pauvre toutou va être retrouvé « dans un état d’agonie ». Malheureusement, il mourra d’une septicémie.

La quarantenaire déjà jugée pour des faits similaires

Selon des informations du Journal de Saône-et-Loire, la quarantenaire qui restera deux mois incarcérée était déjà connue de la justice. Elle avait déjà été jugée pour des faits de maltraitance animale.

En novembre 2021, une proposition de loi a été définitivement adoptée par l’Assemblée nationale. Les actes de cruauté envers les animaux seront plus sévèrement punis. Les actes seront punis de 3 ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende. Par ailleurs, la peine sera alourdie en cas de décès de l’animal.

À lire aussi : Cruauté animale : la Fondation 30 Millions d’amis se porte partie civile et le jugement va au-delà de leurs espérances

# abandon, maltraitance
Par Elodie Carpentier Crédits photo :

@Shutterstock Barat Roland

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)