Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Suki, le court-métrage canin poignant qui brise le tabou du deuil de l’animal

Lundi 07 Novembre 2016 |

Quand un animal tombe gravement malade ou prend de l’âge, il arrive que les questions de l’euthanasie et du deuil se posent. Au travers de son film primé plusieurs fois, le réalisateur canadien Maxime-Claude L’Ecuyer entend guider et réconforter les propriétaires endeuillés. Confidences.

Suki ? C’était un membre de sa famille, c’était sa chienne atteinte d’un cancer et avant son décès, il a décidé d’en faire l’héroïne de son œuvre cinématographique. Un jour, alors qu’il la promenait, Maxime-Claude L’Ecuyer a eu comme un flash : «elle était vieillissante, je me suis projeté dans ce moment où je devrai prendre cette dure décision.» C’est de là qu’est né son court-métrage. Son but ? Confronter chaque maître à son propre rapport à la mort afin de l’aider à prendre – parfois – une décision aussi douloureuse que difficile… mais toujours pour le bien-être de l’animal comme vous pouvez le voir dans cette vidéo :


Le deuil d’un animal, un sujet encore tabou

Devoir faire euthanasier son chien ou son chat malade requiert une grande réflexion et entraîne doutes et hésitations. Toutefois il ne faut pas perdre de vue que «cette éventualité doit être prise en compte dès que l’on fait l’acquisition d’un animal de compagnie car on sait qu’il ne vivra pas éternellement», a-t-il confié à la rédaction de Wamiz. Si tourner ces séquences lui a permis d’anticiper ce moment, il souffre toujours de la disparition de sa chienne chérie mais espère désormais pouvoir «aider les gens qui ont dû vivre cette épreuve.»

Par ailleurs, il ambitionne de faire s’élever les consciences : «lorsqu’on parle de deuil animalier, il y a une sorte de tabou. Les gens qui n’ont pas vécu cette douloureuse épreuve ont tendance à minimiser cela. Combien de fois on entend : ‘’Ce n’est qu’un chien, va-t’en acheter un autre…’’ J’ai voulu montrer de l’intérieur ce moment de la prise de décision». Et son message semble avoir été compris puisque son court-métrage a été présenté dans une douzaine de festivals et a remporté plusieurs prix.

suki court-métrage

A lire sur le même thème : Après la mort d'un animal, ils ont réussi à surmonter leur chagrin : leurs conseils

Avez-vous déjà dû faire euthanasier un chien ?

  • Oui
  • Non
# vidéo de chien, deuil, incinéris
Crédits photo :

Viméo - Maxime-Claude L’Ecuyer

19 commentaire(s)
Oui Denise et Lauriane ; les gens qui ne comprennent pas notre chagrin n’ont pas ressenti la tendresse pour leur Animal et n’ont pas reçu son amour sans faille car qui d’autre peut nous aimer ainsi comme nous sommes : laid, beau , jeune , vieux ?ils nous acceptent comme nous sommes......
oui on se dit toujours qu on aurait peut etre pu attendre mais on est responsable et je suis sur que quand on decide c est que c est le moment celui que l on redoute tant et oui on a le droit de pleurer pour un animal il a le droit de vie autant qu un humain et nous d avoir tant de peine car on les aime tant nos amours
Oui Lauriane on n’est jamais prêts et même après on se dit encore : ah si j’avaus attendu en lui donnant des anti douleurs je l’aurais encore eu avec moi ... c’est que je me suis dit mais c’était égoïste ! Mais ce que cela fait mal ,que l’on pleure et qu’on ne dise pas que l’on ne pleure pas un Chat ! Ces gens là n’y comprennent rien
Denisemolik, oui, c'est vrai et il faut ce dire aussi que c'est pour leur bien et qu'il n'y a pas plus grande preuve d'amour que de les laisser partir sans souffrances et de les accompagner jusqu'au bout...
lauriane je crois qu on s y attend toujours mais qu on n est jamais pret a ce tres difficile moment quand obelix a eu 12 ans il avait une hernie discale qui lui avait paralyse le train arriere le veto m avait parler d un chariot pour ses pattes arriere mais chez nous cela aurait ete complique on habite une maison tout en escalier je lui ai dit si dans un mois il ne marche pas on verra je lui portais le train arriere avec une serviette eponge au bout de 15 jours cela commencait a aller mieux on a bien fait de patienter mais on avait eu chaud pour sa santé puis 4 ans apres il a fait ses 4 a v c en 6 mois donc on aurait du s y attendre s y preparer mais non on esperait mais pourtant on savait bien ce qui allait arriver mais toujours non non et non je te rassure on y croit juste au bout mais en meme temps le chien capte bien nos angoisses alors c est aussi bien qu il ne sente pas cette angoisse là nous envahir
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)