Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

La SPA lance une pétition pour mettre fin aux ventes d’animaux dans les animaleries

Jeudi 29 Octobre 2020 | Par Nathalie D'Abbadie

La célèbre association de protection animale a lancé une pétition pour interdire les ventes d’animaux dans les animaleries au profit d’éleveurs sérieux qui ont à cœur d’assurer le bien-être des animaux.

Jacques-Charles Fombonne, président bénévole de la SPA, a adressé une lettre ouverte à Emmanuel Macron en couverture de la nouvelle pétition en ligne de l’association qui appelle à l’interdiction de la vente d’animaux en animalerie.

Les animaux ne sont pas de la marchandise

Dénonçant les conditions de vie des animaux en animalerie, et le risque élevé d’abandon suite à des achats irréfléchis de chiots et chatons exposés dans les vitrines des animaleries comme de la marchandise, le président de la SPA appelle à mettre fin à cette façon de vendre les animaux :

« Un animal de compagnie n’est pas un produit référencé par un code-barre que l’on scanne avant de donner sa carte bleue. Ce n’est pas davantage un objet que l’on stocke et que l’on élimine lorsqu’il est invendu ! »

>>> Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA : « Un animal abandonné est un animal qui est condamné à mourir ! »

Réserver la vente d’animaux de compagnie aux éleveurs professionnels

Dans sa lettre au Président de la République, Jacques-Charles Fombonne affirme que la SPA fait face aux dérives de ce commerce chaque année, en accueillant des dizaines de milliers d’animaux abandonnés dans leurs refuges chaque année, dont 49 000 en 2019. Emmanuel Macron a lui-même adopté son chien Nemo dans un refuge de la SPA en 2017.

>>> "Mobilisez-vous contre l’abandon" : Emmanuel Macron partage d'adorables photos de son chien Nemo !

Par le biais de la pétition de la SPA, M. Fombonne propose donc de céder l’unique vente des animaux de compagnie à des éleveurs professionnels, qui « ont vu naître les animaux dans leurs établissements » et pourraient « diffuser des annonces en ligne, qui ne pourraient paraître que sur des sites professionnels », à la différence des réseaux sociaux ou sites de petites annonces que la pétition propose aussi d'encadrer de manière stricte.

L’objectif initial de 100 000 signatures a déjà été atteint ! Apportez votre pierre à l’édifice en signant la pétition ici.

A lire aussi : Reconfinement : les associations animales demandent au gouvernement que les adoptions puissent continuer

A voir aussi :

# abandon, SPA
Par Nathalie D'Abbadie Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)