Publicité

Attention arnaque ! Des bébés Huskies à donner sur Facebook !

Arnaque bébés husky © Captures d'écran Facebook

Avec l'arrivée d'internet, des réseaux d'arnaques se sont perfectionnés, et pululent sur différentes plateforme. Les méthodes pour amadouer les internautes sont plutôt bien pensées, et l'utilisation d'animaux est de plus en plus fréquent. 

Par Camille Fouard

Publié le

Depuis quelques semaines, un type d'annonce "arnaque" fleurit sur les réseaux sociaux, et plus précisément sur des groupes de ventes locaux. 

Pas n'importe quels chiots...

Ce sont plus précisément des chiots Husky LOF qui sont à donner contre bons soins.  Différents profils postent le même type d'annonce, mais le schéma est identique :

Un message volontairement attendrissant, qui joue sur la corde sensible de tous les amoureux des animaux. 
Entre nous... Qui pourrait résister ? Des chiots Husky super mignons menacés d'être tués. 

Et pourtant, il suffit de faire quelques recherches pour s'aperçevoir que ces annonces sont des fakes. 
Un autre exemple, sur un autre groupe Facebook :

On y retrouve excatement les mêmes raisons.  Les journalistes du Monde se sont penchés dessus, et on contacté l'un des annonceurs en messages privés :

"Nous avons donc contacté les annonceurs par message privé (« MP »). L’un d’entre eux a répondu par un long message, à l’orthographe approximative, racontant une histoire larmoyante : les chiots appartenaient à sa mère, qui est morte, sa fille est hospitalisée, il a été longuement au chômage et il vient de trouver du travail à Bastia, en Corse. Conclusion : il peut nous envoyer un chien mais « les frais de transport s’élèvent à 150 euros »."

Un stratagème bien ficelé

Le prix d'un Husky LOF s'élève en moyenne à 1 200 euros.  En vous faisant croire que les chiots vous sont donnés et que vous n'avez qu'à payer les frais de transport, vous vous sentez réellement gagnant. 

En vérité, vous ne recevrez jamais de chiots, parce qu'ils n'existent tout simplement pas...
Hélàs, ce stratagème n'a rien de nouveau : La Société protectrice des animaux (SPA) alertait déjà en 2012, contre ce type d'annonce, à l'époque publiées sur Le Bon Coin, ou via des chaînes d'emails. 

Mais Facebook reste moins contrôlable, dans la mesure où les gens partagent facilement des publications, surtout s’il s’agit de bonnes affaires ou des adorables animaux. 

Prudence, donc ! 

À lire aussi : Ce militaire confie son chien avant de partir en mission : à son retour, la situation est totalement irréelle

Laisser un commentaire
4 commentaires
Girni21
Girni21
Les escrocs ne reculent devant rien. Ceci est une raison de plus pour interdire les petites annonces concernant des animaux sur tous les supports papiers ou internet.
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

On va pas aller jusqu'à les interdires mais qu'il y ai un contrôle strict sa je suis d'accord franchement il faut faire gaffe parce que la il y a plein d'arnaques !
Gabyn
Gabyn
Quand on veut adopter ou acheter un chien on se déplace. Se faire livrer un chien/chat, ou autre, bref un être vivant comme une pizza quelle mentalité...alors tant pis pour les "arnaqués" qui ont cru faire une super affaire
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Je suis d'accord avec @Gabyn
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter