Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

En Serbie, les détenus d’une prison s’occupent de chiens de refuge

Dimanche 09 Juin 2019 | Par Nathalie D'Abbadie

Les uns et les autres n’ont pas eu de chance dans la vie… Quoi de plus naturel que de réunir des chiens de refuge et des détenus ayant besoin de projets pour faciliter leur réinsertion en société après leurs peines carcérales ?

Il y a des idées si lumineuses qu’on se demande pourquoi on n’y a pas pensé plus tôt. C’est ce qu’on se dit en découvrant l’initiative de la prison Sremska Mitrovica, en Serbie.

Dans le plus grand centre de détention du pays, cela fait deux ans que les détenus bénéficient d’un programme de réinsertion pas comme les autres. Un chenil construit sur place accueille désormais 300 chiens qui côtoient au quotidien certains prisonniers qui gagnent en empathie et perdent en agressivité au passage.

80 détenus, tous condamnés à de courtes peines, ont suivi la formation depuis le lancement de cette initiative il y a deux ans. Deux heures par jour pendant 10 semaines, les stagiaires apprennent des ordres simples aux toutous, les nourrissent et nettoient derrière eux. A l’issue de la formation, les chiens sont prêts à être adoptés et les détenus reçoivent un certificat d’aptitude qui leur ouvre des portes pour travailler dans des refuges pour animaux ou des zoos.

Il arrive assez souvent que les familles des détenus adoptent les chiens pour que leurs proches retrouvent leurs coups de cœur après leur incarcération.

Dans un contexte difficile de surpopulation carcérale, la présence des chiens est une source d’épanouissement et de réinsertion sociale et professionnelle qui change la vie des détenus. L’un des stagiaires a même affirmé que ce programme était « la seule bonne chose qui [lui] soit arrivée depuis [qu’il est] en prison. »

A lire aussi : La médiation animale, ou comment le chien peut sauver un prisonnier en rupture avec la société ?

Etes-vous en faveur d'une initiative similaire dans les prisons françaises ?

  • Oui
  • Non
# relation homme-animal, médiation animale
Crédits photo :

Shutterstock

3 commentaire(s)
très bonne idée , ces prisonniers se rendent utiles et pour la bonne cause aider des animaux ; une bonne thérapie pour toux ces délinquants !!!
Ceci existe déjà dans certaines prisons des Etats Unis. La présence d'animaux dans des lieux où vivent des personnes en difficulté ne peut que leur être bénéfique. Mais, pour que ces programmes soient mis en place en France, il faudrait que les mentalités changent. Par exemple, actuellement nous pouvons compter sur les doigts d'une main les maisons de retraite accueillant des animaux, de même pour les hôpitaux. Le gouvernement et les administrations sont trop frileux en ce qui concerne le rôle de ces derniers dans notre société et pourtant ils nous aident à affronter nos problèmes, nos maladies, nos handicaps. Ils ont de l'amour à donner et un bon nombre de personnes est prêt à le leur rendre.
L’un des stagiaires a même affirmé que ce programme était « la seule bonne chose qui [lui] soit arrivée depuis [qu’il est] en prison. Et pas que dans les prisons, les animaux peuvent être précieux pour les malades, personnes âgées, on les écarte souvent à tort mais ça change. (google : hôpital Juravinski, ville d’Hamilton, Canada)
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)