Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Selon cette étude, votre amour des chiens est peut-être génétique !

Dimanche 26 Mai 2019 | Par Nathalie D'Abbadie

Une nouvelle étude laisse penser que le choix d’avoir un toutou serait fortement influencé par le patrimoine génétique du maître.

Des chercheurs britanniques et suédois ont étudié l’hérédité de l’amour pour les chiens en analysant le patrimoine génétique de paires de jumeaux. Les jumeaux identiques ayant un génome identique et les jumeaux non-identiques la moitié de leur génome en commun, il est fréquent d’avoir recours à l’étude de jumeaux pour étudier l’impact de l’environnement et des gènes sur le comportement et la biologie.

Au cours de l’étude qui vient d’être publiée sur nature.com, les chercheurs ont constaté que le pourcentage de jumeaux identiques ayant tous les deux un chien était bien plus élevé que le pourcentage de jumeaux non-identiques dans la même situation.

Des résultats qui ont étonné les chercheurs. Tove Fall, professeur d’épidémiologie moléculaire à l’Uppsala University, explique :

« Nous avons été surpris de découvrir que le patrimoine génétique d’une personne semble avoir une influence significative dans le choix d’être propriétaire ou non d’un chien. Ces résultats auront un impact majeur dans différents domaines liés à la compréhension des interactions entre humains et chiens à travers l’Histoire. Même si les chiens et d’autres animaux de compagnie sont devenus des membres à part entière de certains foyers, on connaît encore peu de choses sur la façon dont ils influencent notre vie quotidienne et notre santé. Certaines personnes ont peut-être une propension intérieure plus grande à s’occuper d’un chien. »

Ainsi, selon cette étude, la génétique et l’environnement auraient un rôle presqu’égal dans le choix de partager sa vie avec un chien. Les chercheurs espèrent maintenant identifier quelles variantes génétiques sont impliquées et comment d’autres facteurs tels que la personnalité et les allergies peuvent impacter les personnes qui décident d’avoir un chien.

A lire aussi : Selon cette étude, les propriétaires de chien prennent plus de photos de leur toutou que de leur conjoint !

Pensez-vous que votre amour des chiens pourrait être génétique ?

  • Oui
  • Non
# étude, science
Crédits photo :

Shutterstock

2 commentaire(s)
Pas sûr non plus ! Juqu'à il y a quelques années j'entendais plutôt ma mère dire "Ça va... c'est qu'une bête ! " "C'est qu'un animal !" et ne comprenait pas mon amour des animaux ! Mon père, à ce que j'en sait n'en a jamais eu ! Mes grands-parents ont toujours eu des chiens mais ... sans plus ! Un peu "à l'ancienne".... Je suis considérée comme la "Brigitte Bardot" de la famille ! Tout un programme !
Ce n'est guère le cas chez moi, mes parents, mon père surtout, étaient assez indifférents envers les animaux. J'ai eu trois enfants et sur les trois, il n'y a que la cadette qui a manifesté dès son jeune âge un amour inconditionnel pour les animaux. Alors, la théorie de la génétique, pas sûr !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)