Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Une association veut former des chiens de refuge au métier de chien d’assistance

Lundi 18 Janvier 2021 | Par Eva Morand

L’association Un Poil d’Espoir s’est lancé le défi de former des chiens de refuge au métier de chiens d’assistance psychologique.

Avec 100 000 abandons chaque année, les refuges débordent d’animaux en quête d’une famille. Du côté des humains, 12 millions de Français sont touchés par le handicap.
Puisque les études scientifiques démontrent le soutien émotionnel indéniable des chiens, certains sont formés pour devenir des chiens d’assistance psychologique. Mais plutôt que de faire appel à des chiens élevés spécialement à ces fins, pourquoi ne pas faire un tour du côté des refuges ?

De chien de refuge à chien d’assistance

Perrine Delecourt est à l’origine du projet mené par un Un Poil d’Espoir. Son but, former des chiens abandonnés à devenir des chiens d’assistance psychologique.

D’après Perrine Delecourt « C’est une pratique qui se fait beaucoup au Canada. Du coup, je me suis dit pourquoi pas lancer cette idée en France étant donné que c’est en plein développement. Il y a petit à petit des associations qui se créent notamment pour l’autisme, les personnes diabétiques ou souffrant de chocs post-traumatiques. Mais aucune association ne fait ça uniquement avec des chiens de refuge ».

Pour mener à bien son projet, elle participe à La Fabrique Aviva qui récompense les projets les plus innovants et les plus respectueux de la planète.

Une association veut former des chiens de refuge au métier de chien d’assistance

Qui peut avoir un chien d'assistance?

Ces chiens d’assistance psychologique ont pour but d’apporter un réconfort aux personnes qu’ils accompagnent afin de les aider à surmonter leurs phobies au quotidien.

Ces chiens s’adressent aux personnes de plus de 6 ans souffrant de pathologies, telles que :

  • Le stress post-traumatique,
  • La phobie sociale,
  • L’autisme,
  • L’anxiété généralisée,
  • La schizophrénie,
  • Les troubles obsessionnels.

De nombreux chiens abandonnés ont les capacités pour devenir des chiens d'assistance, mais restent des mois, voire des années, enfermés dans les refuges.

Une association veut former des chiens de refuge au métier de chien d’assistance

Comment sélectionner un bon chien d’assistance dans un refuge ?

Tous les chiens ne peuvent pas devenir des chiens d’assistance psychologique. Afin de ne pas être recalé, l’animal doit avoir entre 1 et 3 ans.

Niveau caractère il doit être à l’aise en toutes circonstances, le chien doit être :

  • Calme
  • Enjoué
  • À l’aise dans les lieux publics
  • Apprécier le contact avec l’humain (notamment avec les enfants)

Concernant la race, il n’y a pas de critères. Ces traits de caractère peuvent être retrouvés chez n’importe quel chien.

Si le chien ne convient pas ?

L’animal suit une formation de plusieurs mois au cours de laquelle il est hébergé dans une famille d’accueil. Ensuite, il est remis à son propriétaire.

Si l’entente ne fonctionne pas entre le maître et l’animal ou si le chien développe une phobie (ex : peur des voitures), alors il retournera dans sa famille d’accueil. L’association lui trouvera par la suite une famille pour la vie.

« Le but est vraiment de sortir les chiens du refuge et pas de les y remettre, même s’ils ne correspondent pas »

Comment aider ce projet ?

L’association est en cours de création. L’animal étant remis gratuitement à son propriétaire, des fonds sont nécessaires afin de financer la formation des chiens.

Pour aider Perrine Delecourt à remporter La Fabrique à Projets lancée par Aviva, rendez-vous sur le site et votez pour Un Poil d’Espoir !

 

À lire aussi : Abandon des chiens et des chats: le gouvernement dévoile son plan de lutte

# chien abandonné, chien de thérapie, chien refuge
Par Eva Morand Crédits photo :

Shutterstock, Facebook

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)