Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Race de chien :

Santé : 1 Français sur 2 ne pourrait pas assumer des dépenses importantes pour soigner son animal

Mercredi 04 Octobre 2017 | Par Laure Gautherin

Quand il s’agit de nos fidèles compagnons, on ne compte pas. Mais leur santé a tout de même un coût qui peut s’avérer difficile à assurer comme le montre les résultats d’une enquête exclusive menée par Wamiz en partenariat avec Bulle Bleue.

Comme nous-mêmes, grâce à de bien meilleures conditions de vie, nos animaux domestiques ont une plus grande espérance de vie. Pour notre plus grand bonheur car nous voudrions qu’ils restent pour toujours à nos côtés. S’ils vivent aujourd’hui plus longtemps, 11 ans pour les chiens et entre 15 et 20 pour les chats*, ils ne sont malheureusement pas complètement immunisés contre les petits et gros soucis de santé qui peuvent engendrer des inquiétudes financières pour leurs propriétaires. Aux petits soins pour leurs amis à poils, ils ne sont pas pour autant préparés à toutes les situations. C’est ce que révèle la grande enquête réalisée par Wamiz avec l’assurance santé pour chat et chien Bulle Bleue**.

Santé : 1 Français sur 2 ne pourrait pas assumer des dépenses importantes pour soigner son animal

Les visites chez le vétérinaire

Une seule visite annuelle chez le vétérinaire est suffisante pour une majorité de propriétaires interrogés (41%), tandis qu’un tiers s’y rend plutôt 2 à 3 fois en moyenne. Ceux qui y vont moins d’une fois par an sont beaucoup plus rares (16%), tout comme les maîtres qui consultent plus de 4 fois par an (11%).

Même lorsque leur animal est en bonne santé, les propriétaires préfèrent s’en assurer en l’emmenant pour une visite de contrôle qui reste le motif principal d’une consultation pour près de la moitié d’entre eux. C’est également chez le praticien que 27% de maîtres se fournissent en nourriture spécialisée pour leur chien ou leur chat. La maladie ne concerne finalement que 20% des visites.

Les gros soucis de santé

Pourtant, de nombreux animaux ont connu des problèmes de santé importants nécessitant une lourde réponse médicale. Un animal sur deux a ainsi déjà subi une opération chirurgicale, un sur cinq a dû suivre un traitement sur le long terme et 15% ont déjà été hospitalisés plus d’une journée.

Si les Français interrogés accordent volontiers un certain budget à la santé de leur animal (380€ en moyenne), un accident ou une maladie soudaine signifient une dépense conséquente que peu d’entre eux se disent capables d’assumer d’un coup. Un sur deux déclare ainsi qu’il aurait du mal à payer les frais vétérinaires s’il arrivait quelque chose de grave à leur compagnon.

Les solutions financières, entre anticipation et réponse immédiate

Pour assumer ces dépenses importantes et imprévues, 74% des sondés aimeraient avoir la possibilité de les payer en plusieurs fois. C’est d’ailleurs la première des solutions citées dans cette enquête pour 54% d’entre eux. Près d’un quart préfère se prémunir en épargnant en amont pour leur animal et 16% les anticiperaient également en assurant leur chien ou leur chat.

Paradoxalement, malgré cette inquiétude financière très présente chez les propriétaires, l’assurance santé ne concerne que 6% des animaux domestiques. Une majorité des personnes interrogées qui n’y ont pas souscrit estiment que ce service est trop coûteux ou n’en voit pas l’intérêt puisque leur boule de poils est en bonne santé (13%). Pour un tiers en revanche, la raison invoquée est l’inéligibilité de leur compagnon car il est trop vieux. La plupart des assureurs refusent en effet les matous et les toutous de plus de 8 ans.

Les assurés, eux, expliquent en majorité ce choix par une précédente expérience difficile (l’animal qu’ils avaient avant a été malade et les frais vétérinaires pour le soigner ont été importants) qu’ils ne souhaitent pas revivre avec leur nouveau compagnon. Mais plus que la sérénité financière, beaucoup estiment que ce service permet d’offre à leur chat ou leur chien de meilleurs soins. Leur santé et leur bien-être passent avant tout !

* selon une étude publiée en octobre 2012 par le groupe agroalimentaire Royal Canin.

** Enquête réalisée sur le site Wamiz.com du 12 au 15 septembre 2017, auprès de 2 610 propriétaires d'au moins un animal de compagnie, âgés de plus de 18 ans et vivant en France.

A lire aussi : #AdoptDontShop : 2 tiers des Français prônent l’adoption de chien en refuge plutôt qu’en magasin

Crédits photo :

Shutterstock

6 commentaire(s)
Il est vrai que lorsque l'animal est jeune, il n'y a en général que la visite annuelle pour le vaccin (sauf cas spéciaux). Donc, donner entre 30 euros (protection minimale) et 80 euros (voire plus) par mois pour rien, ça fait mal au budget surtout quand on a plusieurs animaux. A partir d'un certain age, les ennuis commencent mais les assurances ne les prennent plus. Les frais peuvent devenir lourds. J'ai fait ce choix car je pense que sur les années passées sans souci, j'y perds moins qu'en ayant assuré mon animal. Les soins pour ma chienne me reviennent à environ 1000 € par an (problème cardiaque et œdème du poumon) compris les divers radios, visites et le tutti quanti..., maintenant c'est un choix personnel, mais j'espère qu'elle va encore vivre de nombreuses années (ella a douze ans) même si ça doit me coûter cher. A cela s'ajoute les frais des autres animaux (2 chats) mais je les ai voulu, j'assume...De toute façon, je n'ai pas confiance aux assurances qui trouvent toujours le moyens de vous dire que ce que vous voulez vous faire prendre en charge n'est pas compris dans votre contrat...
Je n'ai pas souscrit d'assurance pour mes chats.

Primo : parce que j'en ai plusieurs et que financièrement parlant ce ne serait pas gérable.

Secondo : parce ce que je n'ai aucune confiance dans les assureurs. Ils savent vous ponctionner. Mais dès qu'il s'agit d'ouvrir à leur tour le porte-monnaie, ils trouvent toujours une raison de ne pas le faire.

Lorsque j'ai de gros frais vétérinaires, le mien accepte les paiements en plusieurs fois. D'ailleurs, je n'irai pas chez un véto qui n'accepte pas ce genre de solution car ça en dit long sur son intérêt principal et je n'aurais pas confiance.

On peut déjà limiter les visites chez le vétérinaire en donnant de la nourriture de qualité dès le départ à ses compagnons sans pour autant la prendre chez le véto.

Vous trouverez souvent l'équivalent de la nourriture vétérinaire dans les animaleries. Il suffit juste de se donner la peine de regarder la composition des produits.

Perso, je peux me contenter de nourriture bas de gamme, mais je donne toujours de la qualité à mes chats.

Et pourtant je n'ai pas de gros moyens.

Mais quand on prend un animal, on ne peut pas se dire : moi d'abord, lui après.
Je suis tout à fait d'accord pour la proposition de SS sur la TVA des produits animaliers. Je trouve cette idée géniale !!!
Les assureurs sont tous des voleurs, j'ai été assureur je sais donc de quoi je parle !!! La meilleure preuve c'est qu'ils refusent d'assurer un animal de plus de 8 ans, trop de risques pas assez de bénéfice.
Mais si c'était à refaire, j'aurais assuré mes 3 chats quand il était encore temps ! Mes deux premiers ont dû être euthanasiés car je n'ai pas voulu les laisser souffrir, et mon dernier me coûte une fortune mais j'assume, je veille sur lui comme sur la prunelle de mes yeux. Compte tenu de mon âge avancé, je n'en prendrai pas d'autre après lui.
La solution ? !
Militons pour la création d'une Sécurité Sociale pour les animaux domestiques ( chiens et chats surtout )
Cet organisme sera financé par un prélèvement sur la TVA des produits animaliers - c'est un marché énorme !
Simple, facile, efficace !
Militons pour cette idée !
je voudrais dire que je n'avais pas d'assurance pour ma malinoise ça va que j'avais un livret A pour la maintenir, elle était en fin de vie c'est venu d'un seul coup, je suis tombée malade de la perdre a 13 ans et demi, je peux dire que j'ai repris une petite chatte ragdoll j'envisagerais de prendre une assurance à partir de ses 5 ans n'ayant pas une grosse retraite seule dans la vie oui je ferais tout pour ses soins, c'est comme pour nous pourquoi un cancer vous tombe dessus, mon animal restera le plus longtemps possible déjà je la nourris de bonne qualité certaines personnes ne mangent pas la qualité de sa nourriture, oui un animal c'est un budget à prévoir il ne faut pas écouter les c**s ils ne savent pas ce que nous perdons c'est le meilleur ami de l'homme
voilà 2 ans qu'elle a été euthanasiée j'y pense encore
quand j'ai pris mon animal à 72 ans je sais que se sera ma dernière joie de ma vie, je suis très heureuse dans ma solitude, rien de plus beau que l'amour de ma bete
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook