Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Retrouvé dans des conditions terribles de maltraitance, ce chien a été rendu à sa famille par la justice

Lundi 08 Juin 2020 | Par Elise Petter

Il y a 3 mois de cela, un chien prénommé Spike a été retrouvé sur un terrain abandonné avec les pattes entravées par un collier de serrage… A la stupeur général, la justice a réclamé que le toutou soit restitué à ses propriétaires…

Le 28 février dernier, au milieu de la nuit, les habitants de Rozay-en-Brie ont entendu des gémissements. Plusieurs personnes sont alors sorties dans la rue pour voir d’où cela pouvait provenir…

Un chien livré à lui-même

C’est dans un terrain abandonné que Spike a été retrouvé, les pattes entravées par un collier de serrage et attaché à une chaine. La gendarmerie est alors prévenue, tout comme la fourrière. Finalement, le toutou sera pris en charge par l’association Stéphane Lamart le temps de l’enquête, car sa famille a pu être retrouvée. 

Pourquoi avoir laissé un chien dans des conditions aussi terribles ? La famille de Spike aurait expliqué, selon Stéphane Lamart, que le toutou fuguait bien trop souvent chez les voisins et qu'il ne pouvait pas rentrer dans la maison car il était trop sale.

Retrouvé dans des conditions terribles de maltraitance, ce chien a été rendu à sa famille par la justice

Une affaire classée par la justice

Suite à une enquête jugée trop rapide par Stéphane Lamart, le parquet de Meaux a décidé de classer l’affaire sans suite car les mauvais traitements à l’encontre du chien ne seraient pas avérés. Une déception pour l’association Stéphane Lamart qui explique que tout cela vient du fait que le certificat vétérinaire n’a pas été transmis au parquet par la gendarmerie. Cela alors que le certificat en question atteste bel et bien de la maltraitante dont a été victime Spike :

« Trouvé la nuit du 28 février enchaîné à la souche d’un arbre dans un terrain en vente. Il était entravé par des Serflex au postérieur droit et à l’antérieur gauche, le tout relié à une chaîne attachée à une souche. Il avait aussi une chaîne autour du cou tellement serrée qu’elle a du être coupée à la pince pour pouvoir libérer Spike de cette entrave supplémentaire très douloureuse. Ce jour, c’est un animal très craintif qui se couche si on hausse le ton et qui a besoin d’être rassuré (mauvais traitements, dressage violent ?). Il reste cependant très coopératif pour les soins malgré les circonstances lamentables de sa découverte. Il présente une cervicalgie qui a nécessité une prise en charge par acupuncture et un relais d’anti-inflammatoires oraux pour qu’il puisse baisser la tête sans douleur. Il présente aussi une douleur à l’antérieur gauche à la pression, certainement due aux entraves qui lui ont été posées (…), » peut-on lire sur le rapport vétérinaire que nous avons eu en notre possession chez Wamiz. 

Le combat continue pour Spike

Mais l’association Stéphane Lamart ne compte pas en rester là et a d’ores et déjà décidé de poursuivre le combat pour Spike. La décision de saisir le tribunal de police en citation directe a donc été prise et pourrait changer la donne pour le chien. 

A lire aussi : Une fillette de 5 ans court dans un champ : 14 Bergers allemands commencent à la poursuivre et...

# maltraitance, justice
Crédits photo :

Association Stéphane Lamart

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)