Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Race de chien :

La responsable du trafic présumé dont était issu le chiot Lucky, placée en garde à vue

Vendredi 08 Avril 2016 |

La vendeuse peu scrupuleuse qui avait vendu – peu avant Noël - un chien mourant sur le parking d’un supermarché à une Erquinghémoise en passant par Le Bon Coin a été placée en garde à vue. Elle a d’ailleurs reconnu les faits.

«C’est un vrai soulagement car mon affaire a été prise au sérieux», a livré Charlotte à la rédaction de Wamiz. L’Erquinghémoise, victime d’une vendeuse sans scrupule qui n’avait pas hésité à lui remettre dans les bras, Lucky – chiot Golden Retriever de deux mois – à l’article de la mort peu avant Noël, peut en effet souffler : la femme, arrêtée et placée en garde à vue, a avoué son crime.

Approchée par la mère de famille durant les fêtes de fin d’année via Le Bon Coin, c’est sur le parking d’un supermarché que la fausse éleveuse lui avait donnée rendez-vous dans le but de réaliser la transaction. Quelques jours après, Lucky – déshydraté, atteint de parvovirose et de la maladie de carré – mourrait.

Réglementer davantage l’adoption

«J’ai eu un chien pendant 11 ans et m’en suis occupée jusqu’au bout. N’ayant pas les moyens de mettre un gros budget dans l’adoption d’un chiot, je suis d’abord passée par la SPA de Tourcoing avant de penser à l’adoption via Le Bon Coin», s’était déjà défendue auprès de nous la jeune femme, victime des vives critiques d’internautes quant à son choix d’adoption. Aussi, après avoir été flouée, c’est naturellement qu’elle avait décidé de porter plainte - promettant d’aller jusqu’au bout de ses démarches - et que des associations s’étaient alors portées partie civile dans cette triste affaire.

Et qu’à cela ne tienne, elle a tenu parole. Le dossier a été envoyé au parquet et l’escroc devrait être sévèrement punie. En effet, arrêtée puis placée en garde à vue «dans le cadre de la procédure initiale ainsi que pour travail dissimulé», la vendeuse a confirmé aux policiers du commissariat de Valenciennes avoir vendu des chiots «à une cinquantaine de reprises» sur une période de trois ans, tous issus de donations ou d'achats à des prix inférieurs au prix de vente, a rapporté La Voix du Nord. Il n'y aurait donc pas «d'élevage clandestin.»

Aujourd’hui plus investie que jamais dans la cause animale, Charlotte utilise la page Facebook dédiée à Lucky pour sensibiliser les futurs adoptants. En effet, si sa mésaventure lui a fait prendre conscience de l’importance des règles pour le bien-être des animaux à savoir que ceux-ci doivent être sevrés, pucés et vaccinés avant d’être proposés à une famille, elle déplore le fait que le problème de l’adoption de particulier à particulier se soit déplacé. Sans numéro de Siren, il n’est normalement plus possible de passer par des sites de petites annonces pour vendre des animaux. Toutefois, nombreux sont ceux qui contournent la loi en passant par les réseaux sociaux. Elle s’évertue donc à signaler toutes les propositions frauduleuses qu’elle voit. Aussi, si pour elle tous les animaux – peu importe leur provenance – ont droit à l’amour d’un foyer, elle espère désormais que la loi encadrera davantage les adoptions. D’autant plus que cette fois, c’est en passant par un couple d’amis qu’elle a pu adopter – après avoir pris le temps de se remettre de la disparition de Lucky et dans les règles – un nouveau petit compagnon. Le nouvel arrivant ? Un Boxer appelé Largo qui fait désormais le bonheur de la petite famille.

largo lucky chien trafic facebook

A lire sur le même thème : Vente de chats et de chiens par les particuliers : ce qui va changer au 1er janvier 2016

Êtes-vous déjà passé par un site de petites annonces pour adopter un animal ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo : Facebook - Lucky, notre combat
2 commentaire(s)
cette personne n 'a pas honte , c'est une façon inacceptable pour se faire de l 'argent facile sans se soucier de la pauvre bête , ok elle a reconnu les faits , que va t-il lui arriver maintenant , elle va rentrer chez elle comme si tout allait bien !!!!
Pauvre chien....
La loi encadre de mieux en mieux les adoptions de chiens, particulièrement. Malgré les propos de certains qui visent à dénoncer l'abus de l'Etat pour se faire du "fric" sur le dos des éleveurs, les numéros de siren devraient limiter les abandons... Quoique... Au lieu de vendre les chiens quand c'est une gestation accidentelle, les "maîtres" vont préférer abandonner. Mais ça va limiter un maximum les gens peu scrupuleux qui vont se servir de leur femelle pour se faire de l'argent et donc les abandons des adoptants, eux aussi inconscients.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook