Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Refusée par 3 chauffeurs Uber à cause de son chien guide, une femme non-voyante pousse un coup de gueule !

Mercredi 11 Mars 2020 | Par Elise Petter

Une situation absolument scandaleuse et interdite par la loi. 

Florie est une jeune femme de 34 ans qui souffre d’une rétinite pigmentaire. Elle est donc non-voyante et a besoin d’un chien guide au quotidien pour l’aider dans ses déplacements. 

Un voyage à Toulouse qui se termine mal

En week-end à Toulouse afin de rendre visite à son frère, la jeune Montpelliéraine doit prendre un train pour rentrer chez elle, le dimanche 8 mars. Elle commande donc un Uber afin de se rendre tranquillement à la gare. 

Mais rien ne se passe comme prévu. Trois chauffeurs successifs refusent de la prendre à bord à cause de la présence de son chien guide Elba. Une pratique pourtant totalement interdite par la loi et punie par des amendes de 450 euros. 

Refusée par 3 chauffeurs Uber à cause de son chien guide, une femme non-voyante pousse un coup de gueule !
Elba - Photo fournie par la propriétaire

Un vrai ras-le-bol

« Uber, cela fait des dizaines de fois que nous, maîtres de chiens d'assistance, vous alertons au sujet de ces abus. Accepter nos animaux, c'est dans votre règlement, c'est aussi dans la loi. C'est un véritable ras-le-bol que j'exprime aujourd'hui, et pas seulement en mon nom. Il est temps que vous rappeliez les règles à vos chauffeurs, il est temps que vous leur expliquiez que prendre nos compagnons à quatre pattes qui nous sont si utiles, ça fait partie de leur métier et que si ça ne leur convient pas, la seule chose qu'ils peuvent faire c'est changer de métier, » indique la jeune femme, fatiguée d’avoir dû gérer cette situation malheureusement trop fréquente et d’avoir manqué son train. 

Quant au choix d'opter pour Uber, la jeune femme s'en explique très clairement : « Je suis défavorable à la politique et à l'éthique d'Uber, bien sûr que j'ai commencé par les taxis. Pourtant, j'avais encore plus de refus, avec même des chauffeurs qui me passaient carrément devant sans s'arrêter en me voyant. Certains chauffeurs terriblement mal aimables, me témoignant une hostilité manifeste durant tout le trajet parce qu'ils ont dû prendre mon chien. Des arnaques au compteur, compteur déjà bien chargé avant même de me prendre, chauffeurs qui font exprès de ne pas se signaler alors que je suis juste devant eux, qu'ils me voient et que je ne les vois pas, pour faire grimper le chrono (pris en flag par des passants). Chauffeurs qui m'annoncent un montant et en tapent un bien supérieur sur le TPE, que je ne découvre que bien après sur mon compte en banque, chauffeurs qui acceptent mon chien sans regimber et me réclament un supplément illégal une fois à l’arrivée… » 

Refusée par 3 chauffeurs Uber à cause de son chien guide, une femme non-voyante pousse un coup de gueule !
Photo fournie par la propriétaire

Et pourquoi ne pas prévenir en amont de la présence d'Elba ? Tout simplement car accepter un chien d'assistance dans un taxi (ou autres) n'est pas un choix, c'est la loi et elle doit être appliqué par tout le monde : « C'est la loi, qui est valable pour tout le monde, ils ont le devoir d'accepter les chiens d'assistance, qu'ils soient ou non prévenus et ils sont passibles d'une amende de 450 € s'ils refusent. »

Un grand merci à Florie d'avoir répondu à nos questions ! Vous pouvez la suivre sur sa page Facebook

A lire aussi : Une parisienne ne ramasse pas la crotte de son chien et finit avec une amende de 750 euros !

 
# chien guide
Crédits photo :

Facebook Dimension Flo

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)