Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Selon une étude, la race des chiens serait un frein à leur adoption

Samedi 10 Octobre 2020 | Par July Legendart

D'après cette étude américaine, ne pas préciser la race des chiens maximiserait leurs chances d'être adoptés.

Une étude américaine, publiée le mois dernier dans la revue PLOS One, a analysé les données de Bideawee, un refuge pour animaux de New York répartit sur trois lieux à travers l'État. Fait surprenant, depuis 2017, le refuge a peu à peu cessé de préciser la race des chiens accueillis et en attente d'être adoptés.

Préciser la race ralentit les chances d'une adoption

La raison ? "L'analyse des données a montré que la durée médiane de séjour à Bideawee a diminué de manière significative après le retrait des étiquettes de race par rapport au moment où les étiquettes de race étaient en place", comme le précise les chercheurs dans l'étude. Une réduction du temps précédant une adoption significative quand on sait que "pour chaque chien quittant le système de refuge, deux chiens entrent". Il y a donc plus du double de chiens (3,3 millions chaque année) qui débarquent dans les refuges, par rapport à ceux qui le quittent (1,6 million) car trouvent enfin un foyer. 

20 % euthanasiés, 20 % récupérés et le reste attend d'être adoptés

Or, parmi ces 3,3 millions de chiens, près de 20 % sont euthanasiés et 20 % finissent par être récupérés par leur propriétaire comme le souligne l'étude.

Il en reste donc 60% soit environ 2 millions de chiens, disponibles à l'adoption. Et dans l'ensemble, la durée médiane de séjour des chiens à Bidawee est diminuée de 11 jours une fois les étiquettes de race supprimées. Conclusion de l'étude : la suppression des étiquettes de race au sein des refuges pourrait aider tous les chiens à être adoptés plus rapidement. 

 

# étude, adoption, refuge
Par July Legendart Crédits photo :

Pixabay / Pezibear

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)