Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Que deviennent les animaux de Fukushima au Japon ?

Mercredi 18 Mai 2011 |

Après la catastrophe nucléaire qui a frappé le Japon, une zone de 20 km autour de la centrale de Fukushima a été évacuée… Mais les animaux sont restés !

Ils n’ont pas été oubliés ni abandonnés pour autant. Le gouvernement japonais vient de lancer une opération d’évacuation des animaux domestiques qui se trouvent toujours dans les terres contaminées.

Dans l’urgence, les animaux laissés sur place

Après l’explosion d’un réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima, le 12 mars dernier, les japonais vivant aux alentours ont dû quitter leur domicile en catastrophe.

Les propriétaires de chiens ou chats n’ont pas eu le choix, ils ne pouvaient pas prendre avec eux leur animal de compagnie. Dans les maisons, beaucoup d’entre eux ont laissé les portes ouvertes et ont déversé des paquets de croquettes… Pour que leur animal survive.

Depuis la catastrophe, 3 associations japonaises se sont regroupées pour créer le JEARS  (Japan Earthquake Animal Rescue and Support) et militent pour que le gouvernement les autorise à pénétrer dans la zone évacuée pour porter secours à ces animaux.

Les évacuations d’animaux ont commencé

Le gouvernement a répondu positivement a cette demande et les équipes de secours sont autorisées à entrer dans la zone interdite quelques heures par jour pour rapatrier les animaux errants.

Elles prévoient de sauver entre 100 et 200 animaux par semaine, et leurs efforts ne seront pas vains car ils estiment qu’il y a entre 5 000 et 10 000 animaux livrés à eux-mêmes dans la zone de Fukushima.

Des animaux qui vont mourir de faim et de négligence, si ce n’est pas déjà trop tard…

Les animaux secourus sont décontaminés si besoin, puis sont rendus à leurs maîtres ou placés en refuge si le maître n’est pas retrouvé. S’ils ont été fortement touchés par les radiations, les maladies et désordres génétiques dont ils risquent de souffrir sont les mêmes que pour les humains.

En revanche, pour les animaux de bétail devenus « impropres à la consommation », aucune échappatoire n’est possible : ils devront être euthanasiés.
 


L'association JEARS lance un appel aux dons pour les animaux de Fukushima

Crédits photo : AnimalRescueJapan
12 commentaire(s)
C'est tropppppppppppppppp triste !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Enfin , je sais bien qu'ils ont pas eu le choix et que c'est plus facile à dire qu'à faire mais je crois que je serai réster avec eux !
je ne pourrais pas non plus les laissers rester avec eux ou les emmener je plains ces pauvres animaux qui sont restes tout seul c est pas humain.!!!!!
A l'initiative de Hoshi san, une 50 aine de personnes va bientôt entrer dans la zone avec un camion et sauver tous les animaux qu'ils pourront en un minimum de temps dans la zone d'évacuation interdite.
"Puisque le gouvernment avait demané à tous de laiser leurs animaux et leur voiture le jour de l'évacuation, très peu ont eu la possibilité et les moyens de revenir sur place secourir leur animal. La plupart les ont laissées enfermés chez eux pour leur sécurité et la plupart sont morts de faim et de soif. Certains ont préféré laisser leur animal attaché à l'extérieur et nombreux ceux qui ont cru au retour de leurs maitres et spont restés à garder leur maison...et morts de faim...suite surjapanimal blog
JE VOUS EN CONJURE, vous avez probablement un animal de compagnie, ...suite sur http://japanimal.canalblog.com/archives/2011/05/30/21263583.
Pour vos dons à jears via paypal, c'est içi --> http://jears.org/
REQUETE faite hier au Secrétaire d'état Edano: PROJET DE FERME D'OBSERVATION "animal sanctuary", "ferme de l'espoir"...
"Pour ne pas avoir à tuer ces animaux de ferme, et pouvoir étudier leur réaction face à la radioactivité." (certains sont contre l'idée qu'ils servent de "cobaye" et préfèreraient qu'on les lasse en paix...). ce projet fait pas mal de bruit ces derniers jours. Le vétérinaire Imamoto a donné naissance à ce projet et il est épaulé par des représentants à la Diète, qui ont défendu ce projet hier.
**On été évoqué le fait de nourrir ces animaux automatiquement sans l'intervention des humains.
**De fermer cette zone.
**Pas de budget fixé.
-Tamaki (représentant à la Diète), appuie sur la "nécessité de prévoir des règlementations ou systèmes de sauvetage des animaux dans les textes de Loi, lors de catastrophe nucléaire."YES!

AUTRE REQUETE:la création d'un centre de recherche des animaux irradiés
tout sur mon blog: http://japanimal.canalblog.com/

KAN NAOTO EN CE MOMENT AU G8 A DEAUVILLE... MAIS QUE FONT LES JOURNALISTES???? relayez l'info, mise à jour SVP!!!

sources:http://www.apfnews.com/whatsnew/2011/05/apf_news_525_20.html
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)