Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Puy du Fou : des cas de maltraitance sur des chats dénoncés par des anciens employés

Mercredi 16 Décembre 2020 |

L’émission Sur Le Front, présentée par le journaliste Hugo Clément, fervent défenseur de la cause animale, dénonce le 16 Décembre 2020 des cas de maltraitance sur de nombreux animaux du Puy du Fou, dont des chats.

Élu « Plus beau parc du monde » en 2015, le Puy du Fou a fait sa réputation grâce à des spectacles, utilisant de nombreux animaux sauvages (autruches, tigres, daims, etc). Si ces animaux sont aussi au cœur de la tourmente, la faune vivant autour du Parc est aussi concernée.

Captures de chat dans les pièges à ragondin

L’un des premiers cas de maltraitance dénoncée par Sur Le Front, concerne la faune environnante. Un ancien employé du parc explique que certaines installations pouvaient être abîmées par les animaux vivant aux alentours. Le coupable : le ragondin, tenu responsable de dégrader les lagunes des plans d’eau et de ronger les câbles électriques utilisés pour les spectacles. Des pièges étaient disposés afin de les capturer et ces animaux étaient ensuite noyés.

Cependant, à défaut de piéger des ragondins, les cages contenaient parfois des chats. Avec ou sans collier, ces chats n’étaient pas toujours des animaux abandonnés.

Entraînement des rapaces à la chasse au vol sur des chats

Lorsqu’un chat était retrouvé dans une cage, les employés avaient des consignes bien précises. L’ex-employé raconte :« Nous, notre ordre c’était que, dès qu’on avait un chat pris dans le piège, on devait appeler la fauconnerie qui allait s’en charger (…) au départ on ne comprenait pas trop ». Finalement, il découvre que les fauconniers « décident de faire ce qu’on appelle un escape et de lancer un rapace, un faucon ou un aigle à ses trousses afin qu’il se fasse dévorer. »

Une méthode vantée par les soigneurs de la fauconnerie afin de préserver les instincts de leurs animaux. Les fauconniers pratiquant pour la plupart la chasse au vol avec les rapaces dont ils s’occupent.

Heureusement, dès que les autres employés ont compris les méthodes utilisées par les fauconniers, les chats piégés n’étaient plus remis à la fauconnerie, mais libérés dans la nature.

La réponse du Directeur du Parc

Suite à ces accusations, Nicolas de Villiers, directeur du Parc du Puy du Fou, explique ne pas être au courant de ce type de pratiques. Il estime que les pièges installés, destinés à capturer les ragondins, sont le fait d’une entreprise extérieure et non pas du personnel interne au Puy du Fou. Le témoignage de l’ancien employé du parc contredit néanmoins cela, expliquant avoir été « responsable de ces pièges ».

Lors de son interview, le directeur du Parc indique aussi que les rapaces ne chassent pas les chats, mais s’attaquent plutôt à des souris, des rats ou des poules, affirmation réfutée par plusieurs ornithologues, d’après Hugo Clément.

Si ces faits remonteraient à plus de 5 ans, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’actes de cruauté envers des chats. A noter que d’autres cas de maltraitance envers des animaux sauvages ont aussi été signalés.

A lire aussi :Le patron des chats proposent de piéger les chats à plus de 300m des habitations pour sauver la biodiversité

A voir aussi :

# chat errant, chat maltraité, chat sauvage
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)