Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Seulement 18 % des Français auraient compris les mesures du projet de loi contre la maltraitance animale

Mardi 09 Mars 2021 |
Seulement 18 % des Français

Suite aux mesures adoptées par l'Assemblée Nationale pour lutter contre la maltraitance animale, Wamiz a décidé de lancer un sondage afin de savoir si la proposition de loi contre la maltraitance avait bien été comprise et approuvée par les Français.

Le 29 Janvier 2021, une proposition de loi pour lutter contre les maltraitances faites aux animaux a été votée à la quasi-unanimité par l’Assemblée Nationale. Au programme : certificat de sensibilisation pour les futurs propriétaires, interdiction des ventes d’animaux sur internet et dans les animaleries, stérilisation des chats errants, etc. Dans l’attente qu’elle soit définitivement adoptée par le Sénat, Wamiz a lancé une grande enquête auprès de 6452 personnes pour savoir si cette proposition de loi avait bien été comprise par les Français.

Une actualité boudée et un certificat de sensibilisation mal compris

Malheureusement, l’actualité ne semble pas avoir captivé les Français. D’après le sondage, seulement 52 % des Français déclarent avoir pris connaissance des principales mesures présentées dans la loi contre la maltraitance animale.

Quant au certificat de sensibilisation, élément phare de la loi, seuls 18 % sont capables d’expliquer avec exactitude de quoi il s’agit, c’est-à-dire, un certificat d’engagement de soins et de connaissances des animaux pour les futurs propriétaires.

Pire, le sondage montre que 35 % des personnes interrogées estiment ne pas savoir quelle était la mesure principale de cette proposition de loi.

Seulement 18 % des Français auraient compris les mesures du projet de loi contre la maltraitance animale
Crédits photo : Sonsedska Yuliia / Shutterstock

Unis contre la maltraitance animale

Malgré ce peu d’intérêt à l’égard de la proposition de loi, les Français restent, néanmoins, très soucieux de la cause animale et s’opposent aux actions allant à l’encontre de leur bien-être.

Ainsi, 96 % sont contre les violences sexuelles infligées aux animaux, 89 % contre l’élevage intensif et 83 % voudraient interdire la chasse.

Parmi les autres revendications figure la corrida, que 77 % des Français voudraient abolir, 61 % souhaiteraient un durcissement des sanctions contre la maltraitance et l’interdiction de la vente d’animaux en ligne pour 59 % des personnes interrogées.

Enfin, la stérilisation des chats errants est à mettre en place pour 58 % des Français et 54 % s’opposent à l’élevage de visons.

L’obligation du certificat de connaissance, proposée par la loi, ne convainc que 51 % des personnes interrogées. Score faible qui pourrait s’expliquer par le manque de clarté que ce terme englobe.

Tout reste à faire !

La bonne nouvelle c’est que les Français s’entendent sur un point, c’est que la loi contre la maltraitance animale doit aller plus loin puisque 61 % des sondés estiment que « tout reste à faire ».

Même si cela n'est pas suffisants aux yeux de certains, il est important de souligner qu'il s'agit d'un pas en avant dans la protection de nos amis les bêtes. Cette loi a le mérite d'imposer (enfin) le sujet du bien-être animal au coeur des préoccupations des élus.

Espérons que cette loi sera définitivement adoptée par le Sénat ! Avant qu'une prochaine, plus ambitieuse, vienne lui succéder...

À lire aussi : En Belgique, un conseil du bien-être propose d’interdire plusieurs races de chat

 

# chien maltraité, chat maltraité
Crédits photo :

kobkik / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)