Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Elle promène ses deux chiens dans la rue, une femme s’arrête et fait l’impensable

Mercredi 29 Mai 2019 | Par Elise Petter

Une réaction particulièrement violente et choquante.

C’est à Coulommiers en début de semaine que s’est déroulée cette agression. Tout commence lorsque Valentine, âgée d’une vingtaine d’années, sort promener ses deux chiens. Lors de la balade, un de ses chiens s’arrête pour saluer une passante, mais sa réaction est particulièrement violente.

Une agression terrible

La femme saisit alors le chien par la laisse et le jette contre un mur, sans aucune raison. Un acte totalement gratuit et d’une grande violence. Le chiot a alors du mal à respirer et a la langue bleue.

Mais la femme ne s’arrête pas là et donne aussi un coup de pied à l’autre chien de Valentine, toujours sans la moindre raison. Avant de partir, la femme insulte Valentine et menace de tuer ses chiens.

Choquée, Valentine va alors porter plainte immédiatement. La femme a alors rapidement été arrêtée avant d’être remise en liberté. Souffrant de troubles de la personnalité, elle devra se présenter devant le tribunal.

Quant à Valentine, elle est toujours très choquée par ce qu’elle a vécu. Son chiot qui a été jeté contre un mur a bien du mal à se remettre de cette agression. Ayant été maltraité par ses précédents propriétaires, il ne vit avec Valentine que depuis quelques semaines…

A lire aussi : Elle voit un homme laisser son chien seul au parc et reste bouche bée quand il revient (Vidéo)

# maltraitance
Crédits photo :

Shutterstock

4 commentaire(s)
Elle a peut être vraiment des problème psycho malheureusement ces pour sa que on doit pas laisser nos ami aller voir n' importe qui ces a nous de les protéger
trop facile de dire qu elle a des problemes psychologiques a enfermer pour le restant de sa vie de m****
Des troubles de la personnalité ! ! ! Dans 1 an elle repassera au tribunal pour avoir empoisonné les chats du quartier, et,ou alors pire jeté un enfant contre un mur car il pleurait trop fort ! ! !

Ça devient une mode, de mettre toutes les agressions sur le dos du problème spychologique ! Tout comme lorsque nous retrouvons une femme violée et étranglée . . . Nous savions mais. . . Il avait déjà été condamné mais . . .

Cette femme à fauté, elle doit payer, et ce, dans tous les sens du terme .
Patrick
Et évidemment cette femme n'aura qu'une condamnation légère à cause de son "trouble de la personnalité", une circonstance atténuante bien pratique !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)