Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Présidentielle 2022 : le Parti animaliste dénonce « le hold-up des parrainages par les partis politiques traditionnels »

Lundi 14 Février 2022 | Par Elodie Carpentier
Présidentielle 2022

À quelques semaines de la date butoir, Hélène Thouy, candidate animaliste n’a toujours pas atteint les 500 parrainages d’élus nécessaires pour la Présidentielle 2022. Le Parti animaliste dénonce « le hold-up des parrainages par les partis politiques traditionnels ». 

Le Parti animaliste n’a recueilli que 56 signatures

À moins d’un mois de l’officialisation des candidatures à l’élection présidentielle 2022, seuls trois candidats ont réussi à obtenir les 500 parrainages nécessaires. Il s’agit de Valérie Pécresse (LR), d’Anne Hidalgo (PS) et d’Emmanuel Macron (LREM).

Si pour certains, récolter 500 parrainages est une formalité, la tâche est plus complexe pour les  « petits candidats ».

C’est le cas notamment d’Hélène Thouy (Parti animaliste) qui est encore très loin de l’objectif. Au 10 février, la candidate n’avait recueilli que 56 signatures.

À quelques semaines de l’échéance, le Parti animaliste a appelé les maires à parrainer les candidats qui n’ont toujours pas réussi à atteindre cet objectif et a dénoncé « le hold-up des parrainages par les partis politiques traditionnels ».

« Sauver la démocratie »

Lors d’une « cérémonie d’inhumation du pluralisme démocratique » qui a eu lieu le week-end dernier devant le siège de l’association des maires de France (AMF) à Paris, le Parti Animaliste a demandé aux élus de « sauver la démocratie » plutôt que de soutenir des candidats qui ont d’ores et déjà les parrainages nécessaires.

« À chaque parrainage supplémentaire, c’est un clou qui est enfoncé dans ce cercueil de la démocratie et du pluralisme politique », a déclaré Hélène Thouy dont les propos ont été relayés par le journal 20 Minutes.

« Sur les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l’élection présidentielle, certains en ont bien plus que nécessaire, 1 050 et 1 249, et fanfaronnent sur Internet », dénonce l'avocate.

La candidate a demandé aux élus « d’avoir le courage de lutter contre les pressions, les intimidations de tous ceux qui ont intérêt à ce que notre parole ne porte pas ».

Avec cette mobilisation, le Parti animaliste qui avait récolté 2,2% des voix lors des élections européennes espère obtenir rapidement les parrainages nécessaires.

À lire aussi : Présidentielle 2022 : crédité de 2% des intentions de vote, le Parti animaliste peut-il augmenter dans les sondages ?

 

# Présidentielle, parti animaliste
Par Elodie Carpentier Crédits photo :

@Shutterstock meandering images

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)