Publicité

Présidentielle 2022 : les Français restent septiques sur l’engagement des candidats

Vote Vote

Les Français ont été interrogés sur le bien-être animal à quelques semaines de la Présidentielle 2022.

Par Elodie Carpentier

Publié le

Punir les personnes qui ne respecteraient pas les lois

À l’approche du premier tour de la Présidentielle 2022, Royal Canin vient de dévoiler son nouveau baromètre IPSOS sur « les Français et leur rapport aux animaux ».

Comme le révèle cette étude, 97% des sondés pensent que les animaux de compagnie ont de véritables droits. D’ailleurs, ils sont 7 Français sur 10 à considérer leur animal comme un véritable membre de la famille.

D’une manière générale, les Français souhaitent punir les personnes qui iraient à l’encontre des lois promulguées pour les animaux. Ils sont 90% à vouloir pénaliser les contrevenants avec des amendes, 83% souhaitent privilégier le rappel à l’ordre.

Des engagements forts pour les animaux

Certains veulent aller plus loin (81%), en retirant la garde de l’animal au propriétaire qui ne respecterait pas la loi. Ils sont également 79% à souhaiter une interdiction de posséder de nouveau un animal et 54% des sondés voudraient même une peine de prison.

Comme un sondage de Wamiz l’avait révélé en mars 2022, les Français sont septiques sur les actions menées par les candidats à l’élection présidentielle alors même que les futurs votants attendent des engagements forts pour les animaux.

À lire aussi : Présidentielle 2022 : « Politique & Animaux », le site qui informe les citoyens sur les engagements des politiques

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter