Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Le président de la SPA tire la sonnette d’alarme sur le lien éventuel entre les réseaux sociaux et la maltraitance animale

Mercredi 23 Janvier 2019 | Par Nathalie D'Abbadie

La maltraitance animale ne date malheureusement pas d’hier ! Mais pour Jacques-Charles Fombonne, le président de la Société Protectrice des Animaux et invité sur le plateau de RMC hier, les réseaux sociaux tiennent un rôle facilitateur dans les cas de maltraitance animale.

Difficile de savoir si les réseaux sociaux favorisent la maltraitance animale, ou s’ils ne font pas tout simplement partie des nombreux medias qui exacerbent des problèmes préexistants. Dans tous les cas, il est indéniable que ces outils digitaux permettent à tout un chacun d’aller à la course aux mentions « J’aime » et aux vues de vidéos les unes les plus choquantes que les autres. Est-ce une raison suffisante pour inciter des individus malveillants à s’attaquer aux animaux ? Peut-être bien.

M. Jacques-Charles Fombonne a profité de son passage sur le plateau de RMC pour attirer l’attention sur les condamnations trop rares et souvent trop clémentes des malfaiteurs coupables de maltraitance animale. Le président de la SPA a affirmé que l’association a reçu 10 000 signalements de maltraitance en 2018, et s’est engagée en partie civile dans 360 procès. Les cas de maltraitance sont si nombreux que la SPA emploie 700 enquêteurs à temps plein sur le terrain pour aider à extraire un maximum d’animaux de situations intenables.

Pour le président de la SPA, la réduction des cas de maltraitance passera par une meilleure éducation sur la sensibilité des animaux. Aujourd’hui, l’association intervient dans certaines écoles françaises pour expliquer aux enfants que les animaux ne sont pas des jouets et ressentent bel et bien la douleur. Selon M. Jacques-Charles Fombonne, les peines pénales devraient aussi être simplifiées dans le cas de maltraitances animales avérées.

A lire aussi : Niort : 15 mois de prison pour avoir battu son chien à mort

# SPA, maltraitance
Crédits photo :

Shutterstock

3 commentaire(s)
de la maltraitance il y en a partout , il est arrivé que les réseaux sociaux ont sauvé des animaux de la mort pas tous malheureusement ; je suis contre fb et les autres !!!
je trouve sa infernal que des gens maltraite les animaux se n'est pas sérieux c'est gens devrait être
condamné a au moin 10 ans de prison
Je ne fais pas partie de ceux qui courent après les mentions J'aime et les followers. Je n'aime pas regarder les photos et vidéos d'animaux maltraités mais je partage, sur différents média-sociaux, les cas de maltraitance avérée, car pour lutter contre, il faut savoir ce qu'il se passe et en avertir les autres. Je signe beaucoup de pétitions, celles d'un site bien connu et celles des associations qui ont les moyens d'aller en justice. Avant les média sociaux, nous n'avions pas connaissance de toutes les horreurs que les hommes sont capables de faire. Maintenant, nous en connaissons une partie, nous ne pouvons dire que nous les connaissons toutes tellement elles sont nombreuses mais chacun peut en prendre la mesure et décider s'il va ou non agir pour le bien des animaux. Il y aura toujours des "copycat" mais ceci est valable aussi bien pour les hommes. Il y a eu et en a toujours bien des cas de violence copiés d'après un film ou une série. Mais il faut se dire qu'un individu qui a décidé de s'attaquer aux animaux va le faire selon la méthode qui lui conviendra le mieux, quitte à en inventer. Il suffit de regarder les cas de maltraitance pour s'apercevoir que les hommes ont une imagination débordante pour faire le mal.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)