Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Elle laisse son chien mourir de faim, la justice la condamne de façon exemplaire !

Mardi 05 Novembre 2019 | Par Ludivine Mazzotti

La justice australienne a condamné une mère de 3 enfants à l'interdiction à vie de ne plus avoir d'animal suite à la maltraitance de son Bulldog, mort de faim.

En Australie, une jeune femme de 25 ans et mère de 3 enfants a été condamnée par la justice pour avoir laisser son Bulldog Bella mourir de faim et ne avoir pas soigné la petite chienne quand elle était dans le besoin. La jeune femme ne s'est pas rendue au tribunal pour sa condamnation alors que sa peine annoncée est de 3800 dollars et une interdiction à vie de posséder un animal. Bella âgée de 2 ans était squelettique au moment de sa mort. L'autopsie a démontré que la chienne souffrait de plusieurs pathologies qui auraient nécessité des soins, ce qui n'a pas été fait dans les temps. 

De nombreux signaux d'alarme pour alerter sur l'état de santé du chien

En décembre 2018, l'association pour la protection des animaux, la RSPCA avait reçu un premier signalement de ce chien qui était déjà dans un état de santé très inquiétant. À l'époque, le Bulldog semblait extrêmement faible et avait une masse à la patte arrière. L'association avait rendu visites plusieurs fois à la jeune femme pour lui ordonner de nourrir l'animal et de lui prodiguer les soins nécessaires à sa bonne santé. La jeune femme avait fini par suivre les recommandations de l'association, mais peu de temps après le chien à recommencer à maigrir. Sous le même toit vivait un autre chien qui quant à lui était en très bonne santé. C'est la RSPCA qui a finalement agi d'urgence pour emmener Bella chez un chirurgien se faire retirer la masse derrière la patte. Malheureusement, Bella est décédée peu de temps après l'opération. L'enquête a révélé que la chienne était laissée à l'arrière de la cour, mourant de faim. Selon le procureur, si la masse de la patte avait été retirée à temps, Bella serait encore en vie aujourd'hui. 

 

 

À lire aussi : Balade en forêt : il entend des pleurs, s’approche et comprend toute l’horreur de la situation

# vétérinaire, maltraitance, urgences véto, association
Crédits photo :

Twitter @xpressnewsasia

6 commentaire(s)
Je lui souhaite que tu malheur tout au long de sa vie, salle P...!!!!
De nombreux signaux d'alarmes .Alors pourquoi lui avoir redonner cette pauvre bête ?
Ont devrais aussi retirer la garde de ces enfants a cette c*******!
Verdict de mon tribunal : prison pour ce déchet humain sans JAMAIS aucune eau ni nourriture en attendant la mort. MERCI.
Il manque un séjour en prison dans ce jugement. Cette femme ne paiera sans doute jamais l'amende et recommencera à avoir un chien si l'envie lui en prend. Alors je ne vois pas en quoi un tel jugement peut être qualifié d'exemplaire. Pourquoi a-t-elle pris un chien, pour le plaisir de le faire souffrir ? Quand je vois cette photo, celle d'un chien au regard si doux mais triste et au corps si efflanqué, je regrette que ce bourreau femelle soit à l'autre bout du monde. D'après l'article, Bella a été opérée en urgence. Pourquoi n'avoir pas attendu qu'elle soit en meilleur forme ? on n'opère pas un humain en état de grande faiblesse, par conséquent un chien non plus.
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)