Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Le plus grand abattoir de chiens de la Corée du Sud ferme ses portes !

Vendredi 23 Novembre 2018 | Par Nathalie D'Abbadie

C’est une grande victoire pour les défenseurs des animaux ! Jeudi, les autorités sud-coréennes ont commencé la fermeture du plus grand complexe d’abattoirs canins du pays.

La viande canine est à la cuisine sud-coréenne ce qu’est le foie gras à la cuisine française : une partie intégrante de la culture culinaire qui étonne et choque bien d’autres pays ! Petit à petit, les mœurs changent, que ce soit en France ou à l’étranger, et la fermeture de cet abattoir de chiens en Corée du Sud en est la preuve.

Si un million de chiens sont encore mangés chaque année en Corée du Sud, cette consommation connaît un vrai déclin. Les jeunes générations sont nombreuses à boycotter cette viande, et une étude de 2017 démontrait que 70% des Sud-Coréens n’en mangent pas, ou plus. Toutefois, seulement 40% des personnes interrogées sont en faveur de l’interdiction de cette pratique, contre 60% qui estiment qu’il faut améliorer les conditions d’abattage des chiens.

C’est un débat corsé, sachant qu’il n’y a pas aujourd’hui de loi qui réglemente cette pratique en Corée du Sud. D’un côté, les défenseurs des animaux veulent abolir cette pratique, tandis que les éleveurs canins demandent qu’une législation considère les chiens au même titre que le bétail.

En attendant, la fermeture du complexe Taepyeong-dong, au Sud de Séoul, est une excellente nouvelle qui va vraiment changer la donne. Ce sont six abattoirs spécialisés dans la viande canine qui ferment leurs portes, alors qu’ils contenaient des centaines de chiens et étaient les fournisseurs de nombreux restaurants spécialisés en plats à base de viande canine. Le complexe tournait ainsi depuis plusieurs dizaines d’années sans avoir les autorisations nécessaires, et c’est suite à de longs combats judiciaires que la municipalité locale peut enfin expulser les gérants de l’abattoir des lieux, accusés d’abattage cruel !

En effet, les individus chargés de démanteler les abattoirs ont découvert du matériel qui a servi à électrocuter les chiens avant de les abattre, et ce devant les cages des autres chiens. La cruauté à l’égard des animaux n’aurait pas de limites !

Il faut donc se réjouir de la fermeture de ce complexe d’abattoirs qui va ouvrir la voie à d’autres initiatives de ce genre, et animer le débat public au sujet de la consommation de viande canine en Corée du Sud. Les choses avancent, petit à petit !

A lire aussi : Corée du Sud : Un éleveur de viande de chien accepte d’arrêter son activité

# viande
Crédits photo :

Shutterstock (Photo d'illustration)

11 commentaire(s)
Bonjour, effectivement veillons à l'authenticité de cette bonne nouvelle ! Il est inconcevable que cette tradition ait pu exister puisse-t-elle être abolie !
Tant mieux, heureusement qu'il a fermé ! :)
Attention aux clicks, 1 commentaire par personne suffit.
tres tresbonne nouvelle espere quelle est vrai et qu ils ne vont pas s installer ailleurs bravo a tous ceux tous ensemblent ;D AUTRES PART JE VOUDRAIS SIGNALER UN DECRET qui y ont contribuer ,tout comme j ai contribuer a ce que j p gauthier cesse toutes les fourrures et secs en peaux de betes arretons pas continuons AUTRES PART JE VOUDRAIT SIGNALER UN DECRET QUI DIT CECI NUL A LE DROIT DE TORTURER DE FAIRE DU MAL A UN ANIMAL L ABANDONNER LUI FOURNIR A MANGER ET A BOIRE AINSI QU UN TOIT CE DECRET DATE Du 11 MAI 2004 ET INSCRIT AUX JOURNAL OFFICIEL SIGNER PAR LA FRANCE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE JACQUES CHIRAC MINISTRE J P RAFFARIN ET MICHEL BARNIER A RAPPELER AUX JUGES TROP CLEMENT ENVERS SES TORTIONNAIRES .MERCI DPEQUIOT@SFR;FR
tres tresbonne nouvelle espere quelle est vrai et qu ils ne vont pas s installer ailleurs bravo a tous ceux tous ensemblent ;D AUTRES PART JE VOUDRAIS SIGNALER UN DECRET qui y ont contribuer ,tout comme j ai contribuer a ce que j p gauthier cesse toutes les fourrures et secs en peaux de betes arretons pas continuons AUTRES PART JE VOUDRAIT SIGNALER UN DECRET QUI DIT CECI NUL A LE DROIT DE TORTURER DE FAIRE DU MAL A UN ANIMAL L ABANDONNER LUI FOURNIR A MANGER ET A BOIRE AINSI QU UN TOIT CE DECRET DATE Du 11 MAI 2004 ET INSCRIT AUX JOURNAL OFFICIEL SIGNER PAR LA FRANCE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE JACQUES CHIRAC MINISTRE J P RAFFARIN ET MICHEL BARNIER A RAPPELER AUX JUGES TROP CLEMENT ENVERS SES TORTIONNAIRES .MERCI DPEQUIOT@SFR;FR
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)