Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Philosophie féline : d’après le philosophe John Gray, nous aurions beaucoup à apprendre du mode de vie des chats

Mardi 02 Mars 2021 | Par Eva Morand
Philosophie féline

Le philosophe britannique John Gray dévoile son dernier ouvrage intitulé « Pour vivre heureux vivons comme les chats ». Dans une interview il explique pourquoi nous avons tant à apprendre du mode de vie et de pensées de nos félins.  

La philosophie est un truc d’humains selon Gray. L’homme philosophe pour trouver des réponses à ses angoisses et se sentir plus libre. En vain. Les chats, quant à eux, n’ont pas ce genre de préoccupations, ils vivent l’instant présent. Mais on peut tout de même se demander à quoi les chats philosopheraient s’ils le pouvaient ? À la philo de la chasse ? À la philo de la sieste ? Dans une interview donnée à Vox le philosophe évoque quelques éléments de réponse.

La philo selon les chats

La philosophie est une science inventée par les humains pour s’occuper d’après John Gray. Nous pensons pour passer le temps, car l’humain déteste s’ennuyer, et ce, depuis toujours.

Pour tromper l’ennui, les humains peuvent tomber dans les pires excès : drogues, alcool, pari, etc.

Les chats eux, n’ont aucun souci avec l’ennui. Ils vivent dans le présent et se soucient guère de leur avenir. Pas d’angoisse, ni de stress du lendemain, ils vivent sans culpabilité de ne rien faire et peuvent se satisfaire du simple fait de ne pas être menacés.

« Nous sommes très différents d’eux et nous avons beaucoup à apprendre de leur manière de vivre » explique le philosophe.

Philosophie féline : d’après le philosophe John Gray, nous aurions beaucoup à apprendre du mode de vie des chats
Milles Studio / Shutterstock

L’amour selon les chats

L’amour des chats est souvent difficile à comprendre en tant qu’humain. Ils peuvent se satisfaire de notre simple compagnie.

Nul besoin de bisous ou autres démonstrations physiques, leur présence est déjà une grande preuve d’affection.

Parfois ils peuvent jouer ou communiquer avec nous, mais au final, ils n’ont pas vraiment besoin de nous. Ce qui est très difficile à comprendre d’un point de vue d’humain.

La mort selon les chats

L’homme vit dans la peur de mourir et se change les idées en se racontant un tas d’histoires. L’espèce féline, elle, ne perd pas de temps à ça puisqu’elle n’a pas conscience de la mort. Elle ne se gâche pas la vie à y penser et lorsqu’elle arrive, les chats semblent prêts.

Ça n’est donc pas un problème pour eux au quotidien. Le problème est plutôt pour les propriétaires, dévastés de voir partir leur compagnon de tous les jours.

Mais pensons comme les chats. Car si les chats pouvaient philosopher ils diraient sûrement : « Ne te bats pas pour être sage parce que ça ne te mènera nulle part ».

De quoi profiter et adopter un mode de vie aussi libre que celui des chats !

À lire aussi : Les chats peuvent-ils tomber amoureux ? De l’affection à l’amour il n’y a qu’un pas !

# chat intelligent
Par Eva Morand Crédits photo :

Izzuddin / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)