Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
Race de chien :

Et si on partageait enfin nos parcs et jardins municipaux avec nos chiens ?

Mercredi 19 Juillet 2017 | Par Elisa Gorins

Pendant trois mois, des propriétaires de chiens parisiens ont mené l’expérience de laisser courir leurs chiens en liberté quelques heures tôt le matin, dans un square du troisième arrondissement qui leur est normalement interdit. 

A Paris, quasiment tous les parcs, jardins et squares sont interdits aux chiens. La capitale est d’ailleurs la ville la moins « dogfriendly » de France. Las de ne jamais pouvoir offrir un moment de liberté à leurs compagnons à quatre pattes, des maîtres ont décidé de braver les interdits : entre janvier et avril 2016, ils ont lâché leurs chiens quelques heures tôt le matin, dans un square du 3ème arrondissement. « Pendant que les chiens batifolaient, les hommes, femmes et enfants qui les accompagnaient bavardaient, plaisantaient tout en échangeant des conseils précieux pour leurs chiens et même leur vie personnelle », explique Barbara Casassus sur le site de « Mon chien, ma ville » (une mission du comité OKA).

chiens comité oka

Des maîtres responsables

« Nous avons tout ramassé, y compris les détritus laissés par les êtres humains la veille, et nous avons chaque fois quitté le square plus propre qu’à notre arrivée », poursuit-elle. Pendant trois mois, l’expérience se déroule sans encombre : même les passants qui « rouspétaient (…) partaient le sourire aux lèvres, convaincus du bien-fondé de notre démarche ». Il suffisait de leur expliquer la triste situation des chiens parisiens qui n’ont quasiment pas d’espaces où se détendre.

chiens comité oka

Seulement, au bout de trois mois, la police intervient. Le groupe de maîtres doit quitter les lieux sous menace d’amende. C’est la fin de l’expérience. Le comité OKA, qui milite pour une meilleure intégration du chien en ville, soutient activement les demandes des propriétaires auprès de la mairie du 3ème arrondissement pour que ce square soit autorisé aux chiens au moins quelques heures par jour. 

Mais un an plus tard, toujours aucune réaction : « Nous attendons toujours la réponse définitivement à notre initiative, qui veut un partage de temps et d’espace dans l’esprit de tolérance et de volonté de vivre harmonieusement dans le respect des autres ».

chiens comité oka

La maire de Paris respectera-t-elle ses engagements ?

Pour Christine d’Hauthuille, coordonnatrice de « Mon chien ma ville », « ce qui bloque, ce sont les élus ». Alors que la maire de Paris, Anne Hidalgo, s’était engagée à ouvrir un parc canin dans chaque arrondissement de la ville, force est de constater que « ce n’est pas la priorité ».

chiens comité oka

On estime pourtant à environ 150 000 le nombre de chiens parisiens. Leur permettre de s’ébattre en liberté serait bénéfique aussi bien pour leur bien-être physique que comportemental. Leurs maîtres, eux, y trouveraient sans conteste un intérêt social. D’autant que la création de parcs canins permettrait aussi d’initier des projets citoyens dans lesquels tous les parisiens pourraient s’impliquer.

A lire aussi : Où promener son chien à Paris ? 

Êtes-vous favorable au partage de l'espace-temps pour les hommes et les chiens dans les parcs ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo :

Comité OKA

1 commentaire(s)
C'est une des raisons pour lesquelles j'ai quitté Paris pour la banlieue. Au moins le chien est respecté; a paris il n'y a même pas des sacs à déjections. Et il ne faut surtout pas venir se plaindre, on nous rappelle que l'amende est de 80€..
Et je trouve ça incroyablement triste que rien ne soit fait pour les chiens. Et pire qu'on soit obligé de quémander (et recevoir une réponse cinglante).
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook